conche

(Mot repris de conches)

CONCHE

(kon-ch') s. f.
Nom des seconds réservoirs des marais où se fabrique le sel.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et ayant fait une ecluse au dit jard, ils ont fait au bout d'iceluy d'autres grands receptacles, qu'ils ont nommé conches [il s'agit de marais salans] [PALISSY, 252]
    Le tout mit pied à terre près Zerbi en une conche [anse] nommée Rochelle, où les galeres ont accoustumé de faire aigade [D'AUB., Hist. I, 116]

ÉTYMOLOGIE

  • On pourrait songer à l'italien concia ou concio, qui veut dire disposition et arrangement, et qui, sous la forme de conche, a été très usité en français aux XVIe et XVIIe siècles pour dire état, disposition. Mais il est vraisemblable que conche est une autre forme de conque, qui, ayant signifié grand vase, a pu prendre le sens de bassin.

conche

CONCHE. s.f. Bon ou mauvais état d'une personne à l'égard de ses habits ou de son équipage. Il est en bonne conche. Ces troupes, ces Régimens étoient en bonne conche. Il est venu de la guerre en assez bonne conche, en fort mauvaise conche. Il est vieux.

On appelle Conche, Un réservoir des marais salans.