conclure

(Mot repris de conclue)

conclure

v.t. [ lat. concludere, de claudere, fermer ]
1. Arriver à un accord : Nous avons conclu un pacte avec eux signer
2. (par) Terminer une action par : Il concluait toujours ses films par une scène d'amour finir
3. Donner une conclusion à un discours, un écrit : Elle conclut sa lettre de motivation sur une formule de politesse achever, terminer
Conclure à (+ n.) ou conclure que (+ ind.),
déduire comme conséquence d'un fait, d'une analyse : Les services commerciaux concluent à la rentabilité du produit. Que concluez-vous de son refus ? inférer
v.i.
Sout. Constituer une preuve, une confirmation : Tous les témoignages concluent en sa faveur.

conclure


Participe passé: conclu
Gérondif: concluant

Indicatif présent
je conclus
tu conclus
il/elle conclut
nous concluons
vous concluez
ils/elles concluent
Passé simple
je conclus
tu conclus
il/elle conclut
nous conclûmes
vous conclûtes
ils/elles conclurent
Imparfait
je concluais
tu concluais
il/elle concluait
nous concluions
vous concluiez
ils/elles concluaient
Futur
je conclurai
tu concluras
il/elle conclura
nous conclurons
vous conclurez
ils/elles concluront
Conditionnel présent
je conclurais
tu conclurais
il/elle conclurait
nous conclurions
vous concluriez
ils/elles concluraient
Subjonctif imparfait
je conclusse
tu conclusses
il/elle conclût
nous conclussions
vous conclussiez
ils/elles conclussent
Subjonctif présent
je conclue
tu conclues
il/elle conclue
nous concluions
vous concluiez
ils/elles concluent
Impératif
conclus (tu)
concluons (nous)
concluez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais conclu
tu avais conclu
il/elle avait conclu
nous avions conclu
vous aviez conclu
ils/elles avaient conclu
Futur antérieur
j'aurai conclu
tu auras conclu
il/elle aura conclu
nous aurons conclu
vous aurez conclu
ils/elles auront conclu
Passé composé
j'ai conclu
tu as conclu
il/elle a conclu
nous avons conclu
vous avez conclu
ils/elles ont conclu
Conditionnel passé
j'aurais conclu
tu aurais conclu
il/elle aurait conclu
nous aurions conclu
vous auriez conclu
ils/elles auraient conclu
Passé antérieur
j'eus conclu
tu eus conclu
il/elle eut conclu
nous eûmes conclu
vous eûtes conclu
ils/elles eurent conclu
Subjonctif passé
j'aie conclu
tu aies conclu
il/elle ait conclu
nous ayons conclu
vous ayez conclu
ils/elles aient conclu
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse conclu
tu eusses conclu
il/elle eût conclu
nous eussions conclu
vous eussiez conclu
ils/elles eussent conclu

CONCLURE

(kon-klu-r') , je conclus, tu conclus, il conclut, nous concluons, vous concluez, ils concluent ; je concluais, nous concluions ; je conclus, nous conclûmes ; je conclurai ; je conclurais ; conclus, concluons ; que je conclue, que nous concluions ; que je conclusse, que nous conclussions ; concluant ; conclu, conclue v. a.
Arrêter, régler définitivement.
Mais pourquoi consulter des choses résolues Et ne poursuivre pas comme on les a conclues ? [ROTROU, Bélis. II, 8]
Nous n'avons rien conclu, mais ce n'est pas ma faute [CORN., Sertor. IV, 3]
Si j'y pouvais porter quelque faible espérance D'y conclure un accord d'une telle importance [ID., ib. III, 2]
Il approuve sa flamme et conclut l'hyménée [ID., Poly. I, 3]
Amis, leur ai-je dit, voici le jour heureux Qui doit conclure enfin nos desseins généreux [ID., Cinna, I, 3]
Un même instant conclut notre amour et la guerre [ID., Hor. I, 3]
Vous pouvez conclure affaire avec madame [MOL., Mis. V, 5]
Avant qu'on eût conclu ce fatal hyménée [RAC., Andr. V, 1]
Vous qui depuis un mois brûlant sur ce rivage Avez conclu vous-même et hâté leur voyage [ID., Iphig. II, 7]
Terminer, en parlant d'un discours, d'un récit.
Milton est le premier qui ait conclu l'épopée par le malheur du principal personnage [CHATEAUB., Génie, II, I, 3]
Absolument. C'est assez parler, il faut conclure.
Terme de logique. Déduire, inférer d'une chose.
Et de là que conclura-t-on ? [BOSSUET, Hist. II, 13]
On a conclu de la pauvreté de ces pays que, pour que le peuple fût industrieux, il fallait des charges pesantes [MONTESQ., Esp. XIII, 2]
L'homme seul a, dis-tu, la raison en partage ; Il est vrai, de tout temps la raison fut son lot ; Mais de là je conclus que l'homme est le plus sot [BOILEAU, Sat. VIII]
De sorte qu'au lieu que vous concluiez de votre passage supposé que Lessius n'était pas de ce sentiment, il se conclut fort bien de son véritable passage qu'il est de ce même sentiment [PASC., Prov. 13]
Absolument. Conclure du particulier au général. Avec un nom de chose pour sujet. Ces passages concluent seulement que nous recevrons quelque chose.
L'inspiration ne conclut rien pour la prophétie [BOSSUET, Nouv. myst.]
Cette impuissance ne conclut autre chose que la faiblesse de notre raison [PASC., dans COUSIN]
V. n. Donner son avis, prendre une décision après délibération.
Et si la loi des dieux fait conclure à sa mort.... [ROTROU, St-Gen. III, 7]
Et nous conclûmes tous d'attacher nos efforts Sur un cerf que chacun nous disait cerf dix cors [MOL., Fâch. II, 3]
Il conclut en disant qu'il était d'avis.... [VERTOT, Révol. rom. liv. XIII, p. 256]
Bref tous conclurent à la mort [LA FONT., Cord.]
Ils conclurent à faire baptiser l'ingénu [VOLT., l'Ingénu, 2]
Terme de procédure criminelle et civile. Demander les fins de sa demande, après avoir déduit le fait et les raisons. L'avocat conclut à ce que, etc. Avocat, concluez.
De vingt-deux juges, il n'y en eut que neuf qui conclurent à la mort [VOLT., Louis XIV, 25]
Terme de pratique. Présenter, prendre des conclusions.
Être concluant. L'argument conclut bien.
Cela conclut contre de certaines gens qui l'entendent bien [PASC., Juifs, 13]
Se conclure, v. réfl. Être conclu, arrêté. En même temps que cette paix se conclut.
Les hommes ont tant de peine à s'approcher sur les affaires, sont si épineux sur les moindres intérêts.... que j'avoue que je ne sais par où et comment se peuvent conclure les mariages, les contrats, les acquisitions, la paix, la trêve, les traités, les alliances [LA BRUY., XI]
La paix se conclut donc ; on donne des otages, Les loups, leurs louveteaux ; et les brebis, leurs chiens [LA FONT., Fabl. III, 13]
Être déduit. Le vrai se conclut souvent du faux.
Les principes se sentent, les propositions se concluent [PASC., dans COUSIN]
Impersonnellement.
Il se conclut de ce passage que.... [PASC., Prov. 13]
Il se conclut fort bien de vos maximes qu'en évitant les dommages de l'État on peut tuer les médisants en sûreté de conscience [ID., ib. 7]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Qant ge l'oi fait dou tot conclus, Ge m'en parti, il n'i ot plus [, Ren. 21129]
    Jurés fort et la foi bailliés, Ains que conclus vous en ailliés [, la Rose, 7490]
    Car riens qu'il voil, el ne refuse ; S'il opose, el se rent concluse ; S'ele commande, il obeïst [, ib. 21442]
    Et cele, qui ot grant esmoi, Au miex que pot de ce s'excuse ; Mais la dame la fist concluse Par les resons qu'el li sot rendre, Si que plus ne se pot defendre [RUTEB., 268]
  • XIVe s.
    Doncques puis je bien encore conclure que la consideracion et le propos de nostre bon roy Charles est à recommander, qui fait les bons livres et excellens translater en françois [ORESME, Prol.]
    Et de celles choses faire ses moyens et aussi conclurre telles conclusions [ID., Eth. 111]
    Nous en avons conclu par raison [ID., ib. 17]
    Une raison sophistique qui nie et conclude faulz [ID., ib. 194]
    Et pour ce n'est il pas comme nous concludion en une doubte ou raison dessus mise [ID., ib. 211]
    Et ce que ceste raison conclut est bien verité selon les vertus natureles [ID., ib. 190]
    Et pour ce vouloit il conclurre que l'en [l'on] ne le devoit pas lier ne enchainer [BERCHEURE, f° 69, verso.]
  • XVe s.
    Voulez-vous que ces besognes se concludent ? [FROISS., II, III, 72]
    Fut conclud envoyer devers eulx et entreprendre la pacification [COMM., I, 8]
    Quelque chose que sçaivent faire les hommes en telles matieres, Dieu y conclud à son plaisir [ID., III, 2]
    Vos semblans et decevantes paroles m'ont conclue et rendue en vostre obeissance [LOUIS XI, Nouv. XXXIII]
  • XVIe s.
    Par quoy un faict courageux ne doibt pas conclure un homme vaillant [MONT., II, 7]
    Aprez plusieurs remontrances, il conclud que le plus beau estoit.... [ID., II, 36]
    Des humeurs des princes, ils en concluent les conseils [ID., II, 110]
    Cette incitation est si mal concluante, que je la treuve plus forte au revers [ID., III, 133]
    Les capitaines des Thebains ayans desja conclud de se retirer [AMYOT, Agésil. 54]
    Si fut pour ce jour là l'assemblée rompue sans y rien arrester ny conclurre [ID., Pomp. 40]
    Et concluant à mort contre elle, la feit condemner et executer [ID., Démosth. 21]
    De là ils commencerent de traitter avec respect, pour conclure sans seureté ; ils en faisoient assés pour offense, non pour defense [D'AUB., Conf. II, 5]
    Et tout en l'instant la paix fus conclucte et arrestée par sa dicte majesté [CARL., IX, 51]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. concluire, conclure ; catal. conclouer ; espagn. concluir ; ital. conchiudere ; du latin concludere, de cum, et cludere pour claudere, fermer (voy. CLORE).

conclure

CONCLURE. (Je conclus ; nous concluons. Je concluais. Je conclus. Je conclurai. Conclus. Que je conclue. Que je conclusse. Conclu.) v. tr. Arrêter, fixer définitivement. Conclure une affaire. Conclure un traité. Il a conclu le marché. Conclure la paix. Conclure une alliance. Les arrangements qui ont été conclus entre nous. La chose est conclue. Conclure un mariage, Convenir d'un mariage, en arrêter les conditions.

Il signifie aussi simplement Terminer, en parlant d'un Discours, d'un récit, etc. C'est ainsi qu'il a conclu son discours.

Il s'emploie absolument dans l'une et l'autre acception. C'est assez délibérer, il faut conclure. Il a conclu en disant... Cet orateur ne conclut jamais. Concluons : je suis d'avis que...

Il signifie encore Tirer une conséquence, inférer une chose d'une autre. Il conclut de là que... On peut conclure de cette proposition que... Qu'en voulez-vous conclure? Je n'en conclus rien autre chose, sinon que... Ce fait établi, j'en conclus la nécessité de... Conclure du particulier au général. Le vrai se conclut souvent du faux.

En termes de Procédure civile et de Procédure criminelle, il signifie Proposer les fins de sa demande, après avoir déduit le fait, les raisons ou Juger, donner son avis. L'avocat conclut à ce que... Le procureur général a conclu à la peine de mort, à la mort. Avocat, concluez. Cet avocat plaide longuement et ne sait pas conclure. Plusieurs des juges ont conclu à la peine des travaux forcés.

conclure

Conclure, Decernere, In pauca conferre, Perorare. Il ne nous faudra pas tousjours conclure, Non habebimus necesse semper concludere.

Par assemblement de plusieurs raisons venir à conclure de quelque chose, Colligere.

Faire conclure promptement, Praecidere procrastinationes. B.

Ne vouloir pas conclure, Soleum clausula abstinere. B.

Conclure à la mort, Mulctam irrogare capitis. B.

Conclure en cas d'appel, Prouocatoriam clausulam addere, Causam resortiri. B.

Conclure comme en proces par escrit, De prouocatione scripto certare, Solenni clausula se et aduersarium adstringere, Litis scriptae iudicium in Curia constituere.

J'ay conclu et arresté cela en moy de ne, etc. Stat sententia non minuere copias.

Cela soit conclu et arresté, que ce qui est deshoneste, jamais n'est utile, Maneat ergo, quod turpe sit, id numquam vtile esse.

Conclure et demander despens, dommages et interests, Epilogum nuncupare.

A ces fins je conclu, et demande despens, dommages et interests, Itaque pronuntiari postulo, eoque nomine quod mea interfuit id factum non esse, cum litis sumptibus peto.

Je conclu, Aleam volo iactam, Iacta per me alea esto, Per me licet vt iacta sit prouocationis alea. B.

Apres qu'on a conclu, il n'y a plus de remede, Post aleam clausulae iactam sera est poenitentia. B.

Synonymes et Contraires

conclure

verbe conclure
1.  Régler par un accord.
3.  Tirer une conclusion de.
Traductions

conclure

folgern, schließenconclude, gather, abstract, induce, infer, close, clinch, findconcluderen, afleiden, besluiten, eengevolgtrekkingmaken, (af)sluiten [overeenkomst, afsluiten (met), beëindigen, beslissend/afdoende zijn [juridisch], besluiten (tot), huwelijk], koop, uit) (iets) de slotsom trekken, vrede, beklinken, afsluiten, sluiten, een gevolgtrekking makenחתם (פ'), סיכם (פיעל), סִכֵּםconcloureslutte, afsluttekonkludiconcluir, sacar conclusión, inferirtehdä johtopäätös, viedä päätökseenconcludere, dedurre, argomentare, stipulareconcluir, depreender, tirar conclusão dedeterminaσυμπεραίνω, ολοκληρώνωвыводить, заключатьيَخْتَتِمُusouditzaključiti結論を出す...의 결말을 짓다fullførezakończyćsammanfattaสรุปsonucuna varmakkết luận结束сключва (kɔ̃klyʀ)
verbe transitif
1. terminer conclure un discours
2. se mettre d'accord sur, signer conclure une affaire
3. trouver par un raisonnement J'en conclus que tu viens.

conclure

[kɔ̃klyʀ]
vt
(= terminer) → to conclude
(= signer) [+ accord, pacte] → to enter into
conclure un marché → to strike a deal
(= déduire) conclure qch de qch → to deduce sth from sth
en conclure que ...
J'en conclus que → I take it that ...
Il n'est pas venu - nous en avons conclu qu'il ne s'intéressait plus à cette affaire → He didn't come - so we took it that he wasn't interested in the matter any more.
vi
(= terminer) → to conclude
Pour conclure, je dirai que ... → To conclude, I will say that ...
conclure sur
Il a conclu sur une citation de Victor Hugo → He concluded with a citation from Victor Hugo.
Elle a voulu conclure sur une note optimiste → She wanted to conclude on an optimistic note.
(DROIT) conclure à l'acquittement → to decide on an acquittal
conclure au suicide → to come to the conclusion that it was suicide, to pronounce that it is a case of suicide (DROIT)