concourir

(Mot repris de concourante)

concourir

v.t. ind. [ du lat. concurrere, se rencontrer ]
(à) Tendre à un même but, à un même effet : Le renouvellement des ordinateurs concourt à la compétitivité de l'entreprise aider à, contribuer à, favoriser
v.i.
Participer à des épreuves, à une compétition : De nombreux candidats ont concouru pour obtenir l'agrégation.

concourir


Participe passé: concouru
Gérondif: concourant

Indicatif présent
je concours
tu concours
il/elle concourt
nous concourons
vous concourez
ils/elles concourent
Passé simple
je concourus
tu concourus
il/elle concourut
nous concourûmes
vous concourûtes
ils/elles concoururent
Imparfait
je concourais
tu concourais
il/elle concourait
nous concourions
vous concouriez
ils/elles concouraient
Futur
je concourrai
tu concourras
il/elle concourra
nous concourrons
vous concourrez
ils/elles concourront
Conditionnel présent
je concourrais
tu concourrais
il/elle concourrait
nous concourrions
vous concourriez
ils/elles concourraient
Subjonctif imparfait
je concourusse
tu concourusses
il/elle concourût
nous concourussions
vous concourussiez
ils/elles concourussent
Subjonctif présent
je concoure
tu concoures
il/elle concoure
nous concourions
vous concouriez
ils/elles concourent
Impératif
concours (tu)
concourons (nous)
concourez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais concouru
tu avais concouru
il/elle avait concouru
nous avions concouru
vous aviez concouru
ils/elles avaient concouru
Futur antérieur
j'aurai concouru
tu auras concouru
il/elle aura concouru
nous aurons concouru
vous aurez concouru
ils/elles auront concouru
Passé composé
j'ai concouru
tu as concouru
il/elle a concouru
nous avons concouru
vous avez concouru
ils/elles ont concouru
Conditionnel passé
j'aurais concouru
tu aurais concouru
il/elle aurait concouru
nous aurions concouru
vous auriez concouru
ils/elles auraient concouru
Passé antérieur
j'eus concouru
tu eus concouru
il/elle eut concouru
nous eûmes concouru
vous eûtes concouru
ils/elles eurent concouru
Subjonctif passé
j'aie concouru
tu aies concouru
il/elle ait concouru
nous ayons concouru
vous ayez concouru
ils/elles aient concouru
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse concouru
tu eusses concouru
il/elle eût concouru
nous eussions concouru
vous eussiez concouru
ils/elles eussent concouru

CONCOURIR

(kon-kou-rir) , je concours, nous concourons ; je concourais ; je concourus ; je concourrai ; je concourrais ; concours, concourons ; que je concoure, que nous concourions ; que je concourusse ; concourant ; concouru v. n.
Se joindre pour une action commune, pour un effet commun, pour une opinion commune.
La conduite de Dieu est admirable pour faire concourir toutes choses à la gloire de sa vérité [PASC., Prov. 18]
Le prince les faisait concourir au bien public [BOSSUET, Hist. III, 5]
Toutes ces choses concourent à établir les livres divins [ID., Hist. II, 13]
Tout semblait concourir à le sauver [ID., Polit.]
L'idée de la perfection et celle de la félicité sont deux idées qui concourent [ID., Culte, 1]
Si mon jugement ne me trompe pas, si, rappelant la mémoire des siècles passés, j'en fais un juste rapport à l'état présent, j'ose croire, et je vois les sages concourir à ce sentiment, que les jours d'aveuglement sont écoulés et qu'il est temps désormais que la lumière revienne [ID., Reine d'Anglet.]
Et si de la valeur le succès doit dépendre, J'espère que la mienne y pourra concourir [VOLT., Triumv. II, 6]
Son fait [d'une devineresse] consistait en adresse ; Quelques termes de l'art, beaucoup de hardiesse, Du hasard quelquefois, tout cela concourait ; Tout cela bien souvent faisait crier miracle [LA FONT., Fabl. VII, 15]
Au milieu de tant de gens concourant à leur plaire [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Coïncider.
Cette époque concourt avec le temps où.... [BOSSUET, Hist. I, 10]
Terme de géométrie. Avoir, en parlant de lignes, une direction telle qu'elles doivent se rencontrer. Deux lignes qui concourent en un point.
Avoir les mêmes droits, la même condition. Tous les officiers de l'armée concourent pour l'avancement. Terme de droit. Se dit en parlant des créanciers quand leur hypothèque est de même date. On dit des provisions de la cour de Rome pour un bénéfice qu'elles concourent, quand elles sont datées du même jour, cas où elles sont toutes deux nulles.
Être en concurrence. Concourir pour le prix d'éloquence, de peinture, pour une chaire de droit, de médecine.
Il [Philippe IV] envoya le comte de Fuentes déclarer au roi que les ministres espagnols ne concourraient plus dorénavant avec ceux de France [pour la préséance] [VOLT., Louis XIV, 7]
Se dit aussi en parlant des ouvrages envoyés à un concours. Ce livre a concouru pour les prix de l'Académie. Subir les épreuves d'un concours. Il concourt en ce moment à l'école de droit.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il estoit vulgaire, si d'aultres plus fortes qualitez n'y concurroient, de.... [MONT., III, 51]
    L'auctorité y concurre quand et la raison [ID., III, 57]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. concurrer ; espagn. concurrir ; ital. concurrere ; du latin concurrere, de cum, et currere (voy. COURIR).

concourir

CONCOURIR. (Il se conjugue comme COURIR.) v. intr. Tendre ensemble au même but, coopérer. Il se dit des Personnes et des choses. Diverses causes ont concouru à cet effet. Vous avez concouru avec moi au succès de cette affaire. Il concourut à le perdre. Il n'a concouru à cela ni directement ni indirectement. Concourir au bien public. Tout semblait concourir à son bonheur, à son élévation, à sa perte.

Il signifie, en termes de Physique et de Géométrie, Se diriger vers le même point, se rencontrer. Deux forces qui concourent vers un même point. Deux lignes qui concourent en un point.

Il signifie aussi figurément Entrer ou être en concurrence pour obtenir un prix, un emploi, un titre, etc., promis au plus capable, au plus digne. Concourir pour le prix d'éloquence, de peinture, etc. Être admis à concourir. Il a concouru avec un tel pour... Concourir pour une chaire de droit, de médecine, etc. On le dit aussi des Ouvrages mêmes faits par les concurrents. Les ouvrages envoyés après telle époque ne pourront concourir.

Il signifie encore Avoir les mêmes droits, pouvoir prétendre à la même situation. Tous les officiers de l'armée concourent pour l'avancement. On dit, en termes de Droit, Des créanciers concourent, quand leur hypothèque est de même date.

concourir


CONCOURIR, v. n. [Il se conjugue comme courir.] Le P. Rapin écrit concoureroit, le P. d'Avrigny concourreroit: on doit écrire et prononcer, je concoûrrai, je concoûrrais, etc. l'ou est long. = 1°. Produire un éfet conjointement avec quelque caûse; coopérer. Il régit à devant les noms et les verbes; et il se dit des chôses comme des persones. "Tout concourt à ma ruine: ils ont tous concouru à me perdre. "Je concourrai volontiers à cette bonne oeuvre: il concourut puissamment à faire réussir cette entreprise. — Il régit aussi quelquefois la prép. avec pour les persones. "Il a concouru avec moi au succès de cette afaire.
   2°. Avec la prép. pour, il a un aûtre sens: entrer en concurrence pour disputer quelque chôse. Ces deux pièces ont concouru pour le prix.
   3°. En parlant de Bénéfices: deux provisions concourent, quand elles sont de même date. = 4°. En Physique et en Géométrie, concourir, c'est se rencontrer. "Deux lignes qui concourent en un point. — * Un Auteur moderne emploie concourir, pour, afluer. Les pauvres concourent en grand nombre. "Cette place est fort commode pour l'afluence du Peuple; qui y concourt pendant l'Octâve des Morts. Rome Moderne. — Concours, a ce sens, concourir ne l'a pas.

Synonymes et Contraires

concourir

verbe concourir
Tendre vers quelque chose.
Traductions

concourir

konkurrieren, wetteifern, mitwirken, zusammenarbeitencompete, rival, contend, vie, convergewedijveren, concurreren, meedingen, aaneenwedstrijddeelnemen, aan een wedstrijd deelnemen, meewerkenהתחרה (התפעל), הִתְחָרָהcompetirkonkurrerekonkuri, konkursi, kunagicompetir, rivalizarkilpaillacompetir, colaborar, concorrer, rivalizarconcura, rivaliza, se întreceбороться, конкурироватьδιαγωνίζομαιيَتَنَافَسُsoupeřitnatjecati segareggiare競争する경쟁하다konkurrerewspółzawodniczyćtävlaแข่งขันyarışmakcạnh tranh比赛競爭 (kɔ̃kuʀiʀ)
verbe intransitif
1. participer à un compétition concourir pour un prix
2. participer à Il concourt à mon bonheur.

concourir

[kɔ̃kuʀiʀ] vi
(SPORT) → to compete
concourir à [+ effet] → to contribute to