concussion

concussion

n.f. [ lat. concussio, secousse ]
Délit commis par un fonctionnaire qui perçoit des sommes indues, dans l'exercice de ses fonctions : Un agent public coupable de concussion exaction, extorsion, prévarication

CONCUSSION

(kon-ku-ssion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Exaction, malversation dans l'administration des deniers publics.
Sosie de la livrée a passé par une petite recette à une sous-ferme : et par les concussions, la violence et l'abus qu'il a fait de ses pouvoirs, il s'est enrichi sur les ruines de plusieurs familles [LA BRUY., VI]
Terme de droit. Perception frauduleuse, par un fonctionnaire, de taxes qui ne sont pas dues.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le mut esternua en insigne vehemence et concussion [secousse] de tout le cors [RAB., Pant. III, 20]
    C'est une chose merveilleuse, que la foy soustient les cœurs des fideles au milieu de telles concussions et si rudes [CALV., Instit. 434]
    Les oiseaux qui tumbent de l'air en terre ne cheent pas pource que l'air, agité par aucune vehemente concussion, se rompe ny se fende.... [AMYOT, Pomp. 39]
    En l'exercice duquel estat il se gouverna si honnestement, qu'il ne fut jamais souspeçonné de corruption ny de concussion quelconque [ID., Cicéron, 11]
    Exemptes d'avarice, cruauté, ambition, injustice et de toute concussion [CARL., IX, 1]
    Par tel tremblement est faite une secousse et concussion de tous les humeurs contenus dedans le corps [PARÉ, Introd. 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. concussio, proprement secousse, ébranlement, et, par extension, extorsion ; du supin concussum, de concutere, de cum, et cutere, frapper.

concussion

CONCUSSION. n. f. Profit illicite que l'on fait dans l'exercice d'une fonction publique. Il est accusé, il est convaincu de concussion. Exercer des concussions. Le crime de concussion. Il a vieilli ; on dit plutôt aujourd'hui MALVERSATION.

concussion

Concussion, Il est accusé de concussions et deniers mal prins par luy durant le temps de son magistrat, Repetundarum, vel de repetundis pecuniis a prouincialibus accusatur.

Il avoit fait plusieurs concussions et prins argent et dons corrompables, Proconsulatum sordide gesserat.

concussion


CONCUSSION, subst. fém. CONCUSSIONAIRE, s. masc. [Konku-cion, cio-nère: 1re lon. 4e è moy. et long au 2d.] Action, par laquelle un Magistrat, un Oficier public exige plus qu'il ne lui est dû. — Celui qui fait des concussions. "Il est acusé, ou convaincu de concussion. "C'est un concussionaire public. — Concussion ne se dit que des hommes publics. Dans le Dict. Hist. art. Sadolet, on dit que les Juifs dépouilloient les Chrétiens par leurs concussions et leurs usûres. Le terme est impropre.

Synonymes et Contraires

concussion

nom féminin concussion
Délit commis par un fonctionnaire.