conditionner

(Mot repris de conditionnée)

conditionner

v.t.
1. Être la condition de qqch : L'arrêt de la grève conditionne l'ouverture des négociations l'ouverture est subordonnée à, dépend de
2. Déterminer un être, un groupe à agir, à penser d'une certaine façon ; créer chez lui certains réflexes : La publicité conditionne les consommateurs. Conditionner un animal de laboratoire.
3. Réaliser le conditionnement, l'emballage d'articles de consommation.

conditionner


Participe passé: conditionné
Gérondif: conditionnant

Indicatif présent
je conditionne
tu conditionnes
il/elle conditionne
nous conditionnons
vous conditionnez
ils/elles conditionnent
Passé simple
je conditionnai
tu conditionnas
il/elle conditionna
nous conditionnâmes
vous conditionnâtes
ils/elles conditionnèrent
Imparfait
je conditionnais
tu conditionnais
il/elle conditionnait
nous conditionnions
vous conditionniez
ils/elles conditionnaient
Futur
je conditionnerai
tu conditionneras
il/elle conditionnera
nous conditionnerons
vous conditionnerez
ils/elles conditionneront
Conditionnel présent
je conditionnerais
tu conditionnerais
il/elle conditionnerait
nous conditionnerions
vous conditionneriez
ils/elles conditionneraient
Subjonctif imparfait
je conditionnasse
tu conditionnasses
il/elle conditionnât
nous conditionnassions
vous conditionnassiez
ils/elles conditionnassent
Subjonctif présent
je conditionne
tu conditionnes
il/elle conditionne
nous conditionnions
vous conditionniez
ils/elles conditionnent
Impératif
conditionne (tu)
conditionnons (nous)
conditionnez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais conditionné
tu avais conditionné
il/elle avait conditionné
nous avions conditionné
vous aviez conditionné
ils/elles avaient conditionné
Futur antérieur
j'aurai conditionné
tu auras conditionné
il/elle aura conditionné
nous aurons conditionné
vous aurez conditionné
ils/elles auront conditionné
Passé composé
j'ai conditionné
tu as conditionné
il/elle a conditionné
nous avons conditionné
vous avez conditionné
ils/elles ont conditionné
Conditionnel passé
j'aurais conditionné
tu aurais conditionné
il/elle aurait conditionné
nous aurions conditionné
vous auriez conditionné
ils/elles auraient conditionné
Passé antérieur
j'eus conditionné
tu eus conditionné
il/elle eut conditionné
nous eûmes conditionné
vous eûtes conditionné
ils/elles eurent conditionné
Subjonctif passé
j'aie conditionné
tu aies conditionné
il/elle ait conditionné
nous ayons conditionné
vous ayez conditionné
ils/elles aient conditionné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse conditionné
tu eusses conditionné
il/elle eût conditionné
nous eussions conditionné
vous eussiez conditionné
ils/elles eussent conditionné

CONDITIONNER

(kon-di-sio-né) v. a.
Terme d'arts. Faire, fabriquer une chose, de manière qu'elle soit en bonnes conditions. Bien conditionner un drap.
Terme de pratique. Conditionner un acte, le charger de clauses.
Terme de commerce. Conditionner une soie, la soumettre à la dessiccation.
Se conditionner, v. réfl. Être fabriqué avec les conditions requises. Les marchandises se conditionnent bien dans cet établissement. Recevoir la préparation dite conditionnement. L'établissement où se conditionnent les soies.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    D'autre part, el [les femmes] sunt franches nées ; Loi les a condicionnées, Qui les oste de lor franchises, Où nature les avoit mises [, la Rose, 14080]
    Li filz Dieu, qui si bien les condicionna, Qui à la Magdalene ses pechiez pardonna, Leur merisse les biens que par eulz nous donna ! [J. DE MEUNG, Test. 97]
  • XIVe s.
    De tous ceux qui sont en autre demaine [domaine] et justice, qui ne sont conditionnez ou abonnez, levez la dite aide [DU CANGE, conditionnare.]
    Comme le suppliant eust pris par mariage Thomine, ycelle cuidant estre femme bien conditionnée et paisible [ID., conditio.]
  • XVe s.
    Qu'il advise bien de se mettre en lieu, qui soit tel, si bien conditionné, si vertueux et si bon, qu'il y puisse prendre exemple de toute bonté [, Bouciq. I, ch. 7]
    Ung qui depuis s'est appellé monseigneur de Chimay, homme jeune et très bien conditionné, nepveu du seigneur de Croy [COMM., I, 2]
    Entre les conseillers se trouvent tousjours largement de bons et notables personnages, et aussi il en y a aucuns bien mal conditionnez, ainsi est-il en tous estaz [ID., I, 6]
  • XVIe s.
    Tous ont aspiré estre receuz en vostre alliance, à pactes par vous mesmes conditionnez [RAB., Garg. I, 31]
    Ils mesprisent les services limitez et conditionnez [conditionnels] [MONT., III, 242]
    De mal conditionné jouvenceau, oultrageux et temeraire qu'il estoit auparavant, il devint homme très sage et très moderé [AMYOT, Lyc. 16]
    Il avoit veu mourir devant ses yeux un sien filz bien conditionné [ID., Cor. 37]

ÉTYMOLOGIE

  • Condition ; provenç. conditionar ; espagn. condicionar ; ital. condizionare.

conditionner

CONDITIONNER. v. tr. T. d'Arts. Pourvoir une chose des qualités requises. Bien conditionner une étoffe. Marchandises bien conditionnées, mal conditionnées. Des draps bien conditionnés. Meubles bien conditionnés.

En termes de Philosophie, il s'emploie dans le sens de Être la condition d'un fait. Une proposition qui en conditionne une autre.

Traductions

conditionner

condition, season, packageאשפר (פיעל), הציב תנאים, התנה (הפעיל), עטף (פ'), הִתְנָהbeïnvloeden, bewerken, een voorwaarde zijn (voor), van airconditioning voorzien, verpakken, voor verzending en verkoop gereedmaken, bepalen, conditionerenbedingencondizionare, confezionareсъстояние條件Podmínkabetingelse조건villkor (kɔ̃disjɔne)
verbe transitif
1. être la condition de, déterminer La pluie conditionne mon départ.
2. emballer des marchandises conditionner un produit

conditionner

[kɔ̃disjɔne] vt
(= déterminer) → to determine
(COMMERCE) [+ produit] → to package
[+ personne] → to condition