conférer

(Mot repris de conférait)

conférer

v.t. [ lat. conferre, réunir ]
Donner, en vertu de l'autorité qu'on a pour le faire : Conférer le baptême administrer attribuer
v.i. (avec)
Sout. S'entretenir d'une affaire ; discuter : Conférer avec son avocat.

conférer

(kɔ̃feʀe)
verbe transitif
1. accorder de façon officielle les droits que confère un bail à un locataire
2. figuré accorder, reconnaître Cet enfant raconte une histoire avec l'innocence que lui confère son âge.

CONFÉRER

(kon-fé-ré ; l'é de la syllabe fé se change en è avec accent grave devant une syllabe muette : je confère, excepté au futur et au conditionnel : je conférerai ; ce qui est une anomalie regrettable) v. a.
Donner, accorder. Conférer une charge, des priviléges, un bénéfice.
Dans l'Église naissante, on enseignait les catéchumènes, c'est-à-dire ceux qui prétendaient au baptême, avant que de le leur conférer [PASC., Comparais. des chrét.]
Ces choses étant connues de toute l'Église, on leur conférait le sacrement d'incorporation par lequel ils devenaient membres de l'Église [ID., ib.]
Ils peuvent répéter le son de tes paroles ; Mais il n'est pas en eux d'en conférer l'esprit [CORN., Imit. III, 2]
Par extension. Les sacrements confèrent la grâce.
Comparer, faire collation, en parlant de textes. Il n'y a plus qu'à conférer ses objections avec mes réponses.
Conférons un autre passage avec celui-ci [BOSSUET, Serm. Quinq. 1]
Je n'ai pas eu le loisir de conférer votre version avec l'original [ID., Lett. abb. 28]
En conférant ces passages il est aisé de.... [ID., Hist. II, 9]
C'était un livre écrit à la main d'un des grands hommes du dernier siècle et peut-être son propre original qu'on avait apporté sur la table du cabinet, pour le conférer avec les éditions imprimées [BALZ., Socr. chrét. disc. 7]
Par analogie.
Si nous conférons ève avec Marie [BOSSUET, III, Annonc. 2]
Je recueillais tout avec soin ; je le conférais en moi-même avec d'autres connaissances [SAINT-SIMON, 56, 181]
Terme de typographie. Vérifier si une correction a été faite.
V. n. Contribuer.
Qu'il donne ordre au dedans, qu'il donne ordre au dehors ; à cet heureux progrès l'un et l'autre confère, Et l'âme a plus de force ayant l'aide du corps [CORN., Imit. I, 19]
Raisonner avec quelqu'un de quelque chose.
Il veut de ces débats conférer avec moi [CORN., Sertor. I, 2]
Après en avoir conféré avec plusieurs docteurs en théologie [BOSSUET, Oraison.]
Dedans l'oisiveté jamais enseveli, Toujours confère, prie, écris, médite, li [CORN., Imit. I, 19]

SYNONYME

  • CONFÉRER, DÉFÉRER. Conférer exprime un acte de l'autorité ; déférer exprime un acte de courtoisie. Le ministre conféra à cet officier un commandement que ses camarades lui avaient déféré.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et s'il est verité que les bonnes operacions de lours amis vivans conferent aucune chose as trespassés [ORESME, Eth. 27]
    Chose violente est de laquelle le principe motif est dehors elle, et en laquelle celi qui la fait ou seuffre ne y confere ne consent ou aide en rien [ID., ib. 47]
    Les bonnes fortunes conferent, aident et font aucune chose à magnanimité [ID., ib. 121]
  • XVIe s.
    Ce faict, issoyent hors, tousjours conferens des propous de la lecture.... visitoient les arbres et plantes, les conferens avecques les livres des anciens qui en ont escript [RAB., Gar. I, 23]
    Et tant mourra de gens d'ecclise, que on ne pourra treuver à conferer les benefices, en sorte que plusieurs en tiendront deuz, troys, quatre, et d'advantaige [ID., Prognost. Pant. V]
    Je ramene tousjours ceulx avecques qui je confere, aux propos des choses que.... [MONT., I, 56]
    Ton dernier jour ne confere pas plus à ta mort que chascun des aultres [ID., I, 89]
    Il voudroit avoir plusieurs ames et plusieurs volontez, pour les conferer toutes à son ami [ID., I, 216]
    Si je confere [discute] avecques un roide jousteur.... [ID., IV, 35]
    Nostre corruption se faict par la contribution de touts ; les uns y conferent la trahison.... [ID., IV, 66]
    Comme ainsi soit qu'ilz ayent laissé l'un et l'autre plusieurs beaux exemples de vertu, commençons à les conferer ensemble [AMYOT, Péric. et Fab. comp. 1]
    Sicinius, après avoir un peu conferé tout bas avec ses autres compagnons, prononcea.... [ID., Cor. 26]
    Les honneurs et offices que le peuple luy confera [ID., P. Aem. 61]
    Les desputez passerent jusques au vingtiesme du mois à conferer leurs cayers [D'AUB., Hist. I, 106]
    J'ay desparti liberalement à toutes personnes les biens que Dieu m'a conferés [PARÉ, Au lecteur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. conferir ; ital. conferire ; du latin conferre, par un changement de conjugaison ; de cum, et ferre, porter. La série des sens est porter avec, qui se dédouble en accorder et comparer, puis, neutralement, contribuer, qui se rapporte, à accorder, et raisonner ensemble, qui se rapporte à comparer.

conférer

CONFÉRER. v. intr. Parler ensemble, raisonner de quelque affaire, de quelque point de doctrine. Nous avons souvent conféré ensemble. L'affaire est importante, elle mérite que nous en conférions à loisir. Nous en conférons. Il en a conféré avec un tel. Ils ont conféré de leurs affaires communes.

Il est aussi verbe transitif et il signifie Comparer deux choses pour juger en quoi elles s'accordent et en quoi elles diffèrent. Il se dit particulièrement des Lois, ordonnances, coutumes, matières de littérature, arts libéraux, etc. Conférer les lois grecques avec les lois romaines. Conférer un auteur avec un autre. Conférer des passages. Conférer les temps. Conférer deux manuscrits.

Il signifie aussi Attribuer, accorder. Conférer des honneurs, des dignités, des grades. On dit, en parlant des Choses saintes, Conférer les ordres sacrés. Conférer le baptême.

conferer

Conferer, act. acut. C'est communiquer avec un autre. Ainsi on dit, conferer ensemble de quelque affaire, Communiter consultare. Liu. lib. 23.

Qui confere et baille avec un autre, Collator.

Synonymes et Contraires

conférer

verbe intransitif conférer
Avoir un entretien avec quelqu'un.

conférer

verbe transitif conférer
Donner quelque chose à quelqu'un.
Traductions

conférer

confer, bestow

conférer

הנחיל (הפעיל), השיא (הפעיל), שיווה (פיעל), שייך (פיעל), הִשִּׂיא, שִׁוָּה, שִׁיֵּךְ, הִנְחִיל

conférer

verlenen, beraadslagen (over), toekennen [titel], vergelijken, vergeven,

conférer

конферирам

conférer

erörtern

conférer

授予

conférer

ge

conférer

[kɔ̃feʀe] vt
[+ titre, grade] conférer à qn → to confer on sb
(fig) conférer qch à qch/qn (un certain aspect etc) → to endow sth/sb with sth, to give sth to sth/sb, to give sth/sb sth
Ceci lui conférait un certain prestige → This gave him a certain prestige.