confier

(Mot repris de confiasses)

confier

v.t. [ lat. confidere ]
1. Remettre aux soins, à la garde de qqn, de qqch : Confier ses clefs au gardien donner, laisser
2. Dire sur le mode confidentiel : Elle m'a confié qu'elle avait demandé sa mutation révéler ; dissimuler, taire livrer

se confier

v.pr.
Faire des confidences : Elle s'est confiée à sa sœur s'épancher, se livrer

confier


Participe passé: confié
Gérondif: confiant

Indicatif présent
je confie
tu confies
il/elle confie
nous confions
vous confiez
ils/elles confient
Passé simple
je confiai
tu confias
il/elle confia
nous confiâmes
vous confiâtes
ils/elles confièrent
Imparfait
je confiais
tu confiais
il/elle confiait
nous confiions
vous confiiez
ils/elles confiaient
Futur
je confierai
tu confieras
il/elle confiera
nous confierons
vous confierez
ils/elles confieront
Conditionnel présent
je confierais
tu confierais
il/elle confierait
nous confierions
vous confieriez
ils/elles confieraient
Subjonctif imparfait
je confiasse
tu confiasses
il/elle confiât
nous confiassions
vous confiassiez
ils/elles confiassent
Subjonctif présent
je confie
tu confies
il/elle confie
nous confiions
vous confiiez
ils/elles confient
Impératif
confie (tu)
confions (nous)
confiez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais confié
tu avais confié
il/elle avait confié
nous avions confié
vous aviez confié
ils/elles avaient confié
Futur antérieur
j'aurai confié
tu auras confié
il/elle aura confié
nous aurons confié
vous aurez confié
ils/elles auront confié
Passé composé
j'ai confié
tu as confié
il/elle a confié
nous avons confié
vous avez confié
ils/elles ont confié
Conditionnel passé
j'aurais confié
tu aurais confié
il/elle aurait confié
nous aurions confié
vous auriez confié
ils/elles auraient confié
Passé antérieur
j'eus confié
tu eus confié
il/elle eut confié
nous eûmes confié
vous eûtes confié
ils/elles eurent confié
Subjonctif passé
j'aie confié
tu aies confié
il/elle ait confié
nous ayons confié
vous ayez confié
ils/elles aient confié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse confié
tu eusses confié
il/elle eût confié
nous eussions confié
vous eussiez confié
ils/elles eussent confié

CONFIER

(kon-fi-é) v. a.
Remettre avec confiance. Confier un dépôt. Je vous ai confié ce que j'avais de plus précieux et de plus cher. Confier le gouvernement d'une province à un chef expérimenté.
Pour vous, si vous voulez qu'en quelque autre contrée Nous allions confier votre tête sacrée [RAC., Baj. V, 11]
Le sang de César ne se doit allier Qu'à ceux à qui César le veut bien confier [ID., Brit. I, 2]
Plus j'ai cherché, madame, et plus je cherche encor En quelles mains je dois confier ce trésor [ID., ib. II, 3]
Déposer dans. Confier des semences à la terre. Confier une chose à sa mémoire, s'en reposer sur elle pour se souvenir. Il est dangereux de confier certaines choses au papier, de les consigner par écrit.
Communiquer, faire part de. Je vous confie mes soupçons, mes craintes. Je vous confie mes peines.
Vous m'en avez déjà confié votre joie [RAC., Athal. III, 3]
Mais je l'ai vue enfin me confier ses larmes [ID., Andr. I, 1]
On confie aisément les malheurs qu'on surmonte [VOLT., Brutus, II, 1]
Se confier, v. réfl. Se reposer sur, s'en remettre à. Je me confie en vous. Se confier au hasard. Se confier en ses forces.
Ils se confiaient à la disposition du lieu où l'on combattait [VAUGEL., Q. C. 332]
Et leur langue indiscrète, en qui l'on se confie, Déshonore l'autel où leur cœur sacrifie [MOL., Tart. III, 3]
Sera-t-il venu si loin pour désoler un roi qui se confie en son pouvoir et en sa vertu ? [FLÉCH., Panég. de St Franç. de Paule.]
L'électeur de Bavière se confiant et à la bonté de sa place et à la grosse garnison qui était dedans [RAC., Relation du siége de Namur.]
Ces pauvres dames se confiant à la générosité du roi [ID., ib.]
Heureux le roi qui aime son peuple, qui en est aimé, qui se confie en ses voisins, et qui a leur confiance ! [FÉN., Tél. X]
Un roi ne peut se passer de ministres qui le soulagent, et en qui il se confie, puisqu'il ne peut tout faire [ID., ib. XI]
Oh ! si dans vos discours j'osais me confier ! [GIR., Machab. I, 3]
Racine a dit se confier sur. Sur l'équité des dieux osons nous confier, Phèdre, V, 1. Par extension.
Il entre, il se confie à ces lugubres voûtes [DELILLE, Trois règnes, I]
Faire des confidences, épancher son cœur.
Ô de se confier noble et douce habitude ! Non, mon cœur n'est point né pour vivre en solitude [A. CHÉN., Élég. 12]
Être confié. Des papiers aussi importants ne se confient pas au premier venu.

REMARQUE

  • 1. Des grammairiens ont critiqué Racine d'avoir dit confier en des mains (voy. les exemples), et voulaient confier à. Mais, confier étant aussi synonyme de remettre, il n'y a pas lieu de blâmer Racine.
  • 2. On a prétendu qu'on ne pouvait dire se confier à, et qu'il fallait se confier en ; mais de bons exemples prouvent qu'il n'en est rien. Confier s'emploie avec en, dans, à, sur.

SYNONYME

  • SE CONFIER, SE FIER. Se confier, c'est faire un acte de confiance ; se fier, c'est avoir confiance. Il y a donc entre ces deux verbes cette différence que le premier exprime un sentiment relatif aux circonstances, et le second un sentiment durable et continu. Je me confie en lui, c'est-à-dire je me remets à lui avec confiance ; je me fie en lui, c'est-à-dire j'entretiens pour lui un sentiment qui fait que je me confierai en lui dans toutes les circonstances. Dans l'exemple de Molière : Et leur langue indiscrète en qui l'on se confie..., se fier aurait une autre nuance, signifiant une confiance habituelle. Du reste, ces deux verbes, ne différant que par le préfixe, se confondent très souvent.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    [Le comte de Nazarat] avoit mis certaines gens sur les passages, ens es quels il se confioit autant comme en lui-mesme [FROISS., II, III, 26]
  • XVIe s.
    La sagesse nous defend de nous confier ou glorifier aux biens de ce monde [AMYOT, Solon, 58]
    Se confiant en eulx plus qu'à nuls autres Grecs [ID., Timol. 2]
    Icetès voulut defendre jusques au bout les quartiers de la ville qu'il avoit occupez, soy confiant en ce qu'ilz estoient forts d'assiette et malaisez à approcher [ID., ib. 31]
    Parquoy Pyrrhus se confiant plus à la faveur de fortune qu'au discours de la raison, il passa oultre [ID., Pyrrh. 57]
    Demosthenes se confiant aux armes et en la prouesse des Grecs [ID., Démosth. 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Con, et fier ; provenç. confidar, cofizar ; espagn. confiar ; ital. confidare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONFIER.
    Ajoutez :
  • Se confier de.
    Je n'ai rien de plus nécessaire que la lecture premièrement pour ne me confier trop de ma suffisance, secondement.... [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]
    Voyez combien j'espère de vous, ou plutôt combien je m'en confie [ID., ib.]
    Sous l'appui du Très Haut quiconque se retire, Et de tout se confie en lui [CORN., Lexique, éd. Marty-Laveaux.]
    Je me fie enfin et me confie en vous de ma destinée [SÉV., 27 avril 1685]

confier

CONFIER. v. tr. Commettre quelqu'un ou quelque chose à la probité, au soin, à l'habileté de quelqu'un. Elle a confié sa fille à une de ses amies. Confier un dépôt. Je vous ai confié ce que j'avais de plus précieux et de plus cher. Je le confie à vos soins. Confier à un domestique la garde d'une maison.

Il signifie également Dire en confidence. Confier son secret à un ami. Je vous confie mes craintes. Il me confia ses peines. Elles se confièrent mutuellement leurs projets. C'est un secret que je confie à votre amitié.

Il se dit figurément, dans l'un et dans l'autre sens, en parlant des Choses physiques ou morales, considérées comme dépositaires, agents ou confidents. Confier des semences à la terre. Confier sa destinée au hasard. Rien de ce qu'il confie à sa mémoire ne s'en efface. Il serait dangereux de confier ce secret au papier.

SE CONFIER signifie spécialement S'en remettre à quelqu'un de ce à quoi on s'intéresse. Je me confie en Dieu, en la Providence. Il s'est confié en ses amis. Se confier en soi- même. Par extension, Se confier en ses forces, en la bonté de quelqu'un. Se confier au hasard.

confier

Se Confier, Confidentiam sumere, Confidere.

Se confier et asseurer que la ville sera sauvée, De salute vrbis confidere.

Se confiant en quelque chose, Fretus, Confisus.

Se confiant en Dieu, Deo fretus.

Se confiant en toy, il est devenu meschant, Propter te, tuamque fiduciam, prauus factus est.

Nous confians en vostre equité, Nixi aequitate vestra.

En quoy te confieras-tu? Quo confugies? Vbi nitere?

confier


CONFIER, v. a. [Konfi-é; 1re lon. 3e é fer. l'i est bref devant la syll. masc. il est long devant l'e muet: il confie. — Au futur et au conditionel: je confierai, je confierais, l' e est tellement muet, que le mot n'est que de trois syllabes, en vers. Plusieurs Poètes écrivent même confirai, confirais.] Commettre quelque chôse à la fidélité et au soin de quelqu'un. Confier un dépôt, un secret, une place, le gouvernement d'une Province, l'éducation d'un fils à quelqu'un, etc. — Se confier, s'assurer, prendre confiance; se confier en la Providence, en la divine Bonté; en ses amis, en soi-même, en ses forces.
   Rem. L'actif et le réciproque difèrent, comme on voit, et par le sens et par le régime: confier à et se confier en. — D'Olivet critique ce vers de Racine.
   Elle trahit mon Père, et rendit aux Romains
   La place et les trésors confiés en ses mains.
Il me semble, dit cet habile Gramairien, que confiés en ses mains n'est pas autorisé par l'usage. — À~ la vérité, il ne faut pas être si rigide envers les Poètes; mais il faut du moins avertir de ne pas les imiter en prôse.

Synonymes et Contraires

confier

verbe confier
1.  Remettre aux soins de.
2.  Dire quelque chose de confidentiel.

confier (se)

verbe pronominal confier (se)
Faire des confidences.
Traductions

confier

betrauen mit, vertrauen mit, Vertrauen setzen in, zutrauen, anvertrauen, empfehlen, überlassenconfide, entrust, trust, have confidence in, consign, commendtoevertrouwen, ontboezemen, vertrouwen, vertrouwenhebbenin, vertrouwen hebben inaanbetrou, vertrouwe stel inconfiarkonfidenci, konfidiconfiarluottaamenitip, menitipkanconfiar, contar com, crer, ter confiança emavea încredereha förtroende förεμπιστεύομαιaffidare, commissionare, confidare, fidareВъзложи委託 (kɔ̃fje)
verbe transitif
1. dire qqch de personnel à qqn Il m'a confié un secret.
2. donner, laisser à qqn Je te confie mon sac.

confier

[kɔ̃fje] vt
[+ objet en dépôt, travail] confier qch à qn → to entrust sth to sb
On lui a confié un poste très délicat à l'ambassade alors qu'il n'avait que trente ans → He was entrusted with a very sensitive position at the embassy even though he was only thirty.
[+ enfants] → to entrust
Ils confient leurs enfants à leur voisine lorsqu'ils doivent s'absenter quelques heures → They entrust their children to their neighbour when they need to go out for a few hours.
[+ secret, pensée] confier qch à qn → to confide sth to sb [kɔ̃fje] vt → to confide in sb
Elle s'est confiée à sa meilleure amie → She confided in her best friend.