confronter

(Mot repris de confrontassent)

confronter

v.t. [ lat. confrontare, de frons, frontis, front ]
1. Mettre des personnes en présence pour comparer ou vérifier leurs affirmations : L'accusée a été confrontée aux témoins, avec des témoins.
2. Rapprocher des idées, des documents pour les comparer : Les deux candidats ont confronté leurs points de vue.
Être confronté à un problème,
être en présence d'un problème auquel on doit faire face.

confronter


Participe passé: confronté
Gérondif: confrontant

Indicatif présent
je confronte
tu confrontes
il/elle confronte
nous confrontons
vous confrontez
ils/elles confrontent
Passé simple
je confrontai
tu confrontas
il/elle confronta
nous confrontâmes
vous confrontâtes
ils/elles confrontèrent
Imparfait
je confrontais
tu confrontais
il/elle confrontait
nous confrontions
vous confrontiez
ils/elles confrontaient
Futur
je confronterai
tu confronteras
il/elle confrontera
nous confronterons
vous confronterez
ils/elles confronteront
Conditionnel présent
je confronterais
tu confronterais
il/elle confronterait
nous confronterions
vous confronteriez
ils/elles confronteraient
Subjonctif imparfait
je confrontasse
tu confrontasses
il/elle confrontât
nous confrontassions
vous confrontassiez
ils/elles confrontassent
Subjonctif présent
je confronte
tu confrontes
il/elle confronte
nous confrontions
vous confrontiez
ils/elles confrontent
Impératif
confronte (tu)
confrontons (nous)
confrontez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais confronté
tu avais confronté
il/elle avait confronté
nous avions confronté
vous aviez confronté
ils/elles avaient confronté
Futur antérieur
j'aurai confronté
tu auras confronté
il/elle aura confronté
nous aurons confronté
vous aurez confronté
ils/elles auront confronté
Passé composé
j'ai confronté
tu as confronté
il/elle a confronté
nous avons confronté
vous avez confronté
ils/elles ont confronté
Conditionnel passé
j'aurais confronté
tu aurais confronté
il/elle aurait confronté
nous aurions confronté
vous auriez confronté
ils/elles auraient confronté
Passé antérieur
j'eus confronté
tu eus confronté
il/elle eut confronté
nous eûmes confronté
vous eûtes confronté
ils/elles eurent confronté
Subjonctif passé
j'aie confronté
tu aies confronté
il/elle ait confronté
nous ayons confronté
vous ayez confronté
ils/elles aient confronté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse confronté
tu eusses confronté
il/elle eût confronté
nous eussions confronté
vous eussiez confronté
ils/elles eussent confronté

CONFRONTER

(kon-fron-té) v. a.
Mettre des personnes en présence pour comparer leurs dires.
On lui confronta les voisins et les domestiques de la maison [SCARR., Rom. com. II, 14]
Voilà comment Dieu, pour ainsi parler, lui confrontera des troupes de séculiers dont la vie et les exemples feront sa honte et sa condamnation [BOURD., Pensées, t. II p. 444]
En matière criminelle, mettre en présence des témoins et des accusés, pour constater leurs dires contradictoires. Confronter les témoins à l'accusé, avec l'accusé.
On a confronté Penautier à la Brinvilliers [SÉV., 295]
La loi condamnait un homme sans que les témoins lui eussent été confrontés [MONTESQ., Esp. XXVI, 3]
À l'instant les conjurés sont saisis et confrontés [DIDER., Ess s. Claude et s. Néron.]
Enfin on lui confronta Lesage, et un autre prêtre nommé d'Avaux [VOLT., Louis XIV, 26]
On confronta plusieurs témoins au prince [ID., Russie, 10]
Comparer des personnes, des choses pour saisir la conformité ou les différences. Confronter deux écritures, la copie à l'original. Confronter deux étoffes l'une avec l'autre.
Je confronte la théorie des savants avec l'expérience des laboureurs, je tâche de corriger ce que je vois de défectueux dans les spéculations des uns et dans la pratique des autres [MARMONT., Contes mor. Scrup.]
Absolument.
Une personne qui a lu, médité, consulté, confronté toute sa vie [LA BRUY., II]
V. n.Terme de pratique. Être attenant. Le bois confronte du côté du levant au pré d'un tel.
L'Égypte du temps des Perses ne confrontait point à la mer Rouge [MONTESQ., Esp. XXI, 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Philippe, fils de l'empereur Maximilien, ou, pour le confronter plus honorablement, pere de l'empereur Charles cinquiesme [MONT., I, 30]
    Il fault, à la mode d'une information judiciaire, confronter les tesmoings [ID., II, 112]

ÉTYMOLOGIE

  • Com, et front ; provenç. et espagn. confrontar ; ital. confrontare.

confronter

CONFRONTER. v. tr. Mettre des personnes en présence les unes des autres, pour voir si elles conviendront de quelque fait dont il s'agit. Confronter deux personnes ensemble.

Il se dit plus particulièrement, en termes de Jurisprudence, en parlant des Témoins et des accusés qu'on fait comparaître les uns devant les autres pour les interroger. Confronter les témoins à l'accusé, avec l'accusé.

Il signifie au figuré Conférer une chose avec une autre, examiner deux choses en même temps, pour les comparer ensemble. Confronter deux écritures. Confronter deux choses ensemble. Confronter la copie à l'original.

Il signifiait autrefois Confiner. On dit encore, en termes de Procédure, Le bois confronte, du côté du levant, au pré d'un tel.

confronter

Confronter l'un à l'autre, pour en voir la comparaison, Componere alterum cum altero, Conferre, Committere, Componere, et altrinsecus coram sistere.

Confronter tesmoings, Testes coram componere, vel cum reo, B. ex Tacito.

Tesmoings confrontez, Testes altrinsecus reo commissi, B.

Synonymes et Contraires

confronter

verbe confronter
Traductions

confronter

confrontהנגיד (הפעיל), העמיד פנים אל פנים, השווה (הפעיל), הִנְגִּידconfronteren, gelijktijdig verhoren [getuigen], vergelijken [teksten], vergelijkenconfrontare, raffrontare (kɔ̃fʀɔ̃te)
verbe transitif
1. mettre des personnes face à face confronter des témoins
2. comparer confronter ses opinions

confronter

[kɔ̃fʀɔ̃te] vt → to confront; [+ textes] → to compare, to collate