congrès


Recherches associées à congrès: le Congrès

congrès

n.m. [ lat. congressus, de congredi, se rencontrer ]
1. Réunion de personnes qui délibèrent sur des études communes, politiques, scientifiques, économiques, etc. : Un congrès international de cardiologie
2. (Avec une majuscule) Réunion des membres des deux chambres d'un Parlement : Réunir le Congrès pour modifier la Constitution.
3. (Avec une majuscule) Parlement des États-Unis d'Amérique, composé du Sénat et de la Chambre des représentants.

CONGRÈS1

(kon-grê ; l's se lie : les con-grê-z européens) s. m.
Assemblée de ministres plénipotentiaires, qui se rassemble pour régler certains points de droit international. Assembler, ouvrir un congrès.
Qu'en un congrès, se partageant le monde, Des potentats soient trompeurs ou trompés [BÉRANG., Nouv. Diogène.]
Nom collectif, désignant le sénat et la chambre des représentants aux États-Unis et en Belgique. Assemblée des représentants du peuple belge en 1830, munie de pleins pouvoirs pour décider de la forme du gouvernement.
Réunion de personnes qui, appartenant à divers pays ou provinces, se rassemblent pour échanger leurs idées ou se communiquer leurs études sur un objet où elles sont compétentes. Congrès scientifique. Congrès archéologique. Congrès de statistique. Le congrès de la paix. Le congrès de la propriété littéraire.

REMARQUE

  • De Caillières, en 1690, dit : " Le congrès de Nimègue, etc. ; il faut dire l'assemblée de Nimègue. Le mot de congrès, employé pour exprimer une assemblée ou conférence de ministres, est sale et barbare. " Ce qui avait jeté de la défaveur sur ce mot, c'est l'emploi de congrès dans le sens qui suit (voy. CONGRÈS 2). Ce sens étant oublié aujourd'hui, congrès est rentré dans le plein usage.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. congressus, réunion, de congredi, marcher avec, de cum, et gradi, marcher (voy. GRADE).

CONGRÈS2

(kon-grê) s. m.
Terme d'ancienne jurisprudence. Épreuve qu'ordonnait autrefois la justice pour constater, en présence de chirurgiens et de matrones, la puissance ou l'impuissance des époux qui plaidaient en nullité de mariage. Le congrès a été supprimé en 1667.
Et jamais juge entre eux ordonnant le congrès De ce burlesque mot n'a sali ses arrêts [BOILEAU, Sat. VIII]

ÉTYMOLOGIE

  • Même mot que le précédent, et signifiant ici coït.

congrès

CONGRÈS. n. m. Assemblée de plusieurs représentants de différentes puissances, qui se sont rendus dans un même lieu pour y conclure la paix ou pour y délibérer sur les intérêts généraux de divers États. Le congrès de Rastadt. Le congrès de Vienne, de Versailles. Le congrès de Paris. Assembler un congrès. Ouvrir un congrès.

En parlant des Gouvernements républicains de l'Amérique, il se dit du Corps législatif. Le Congrès américain ou des États-Unis se compose d'un sénat et d'une chambre de représentants. Membre du Congrès.

Il se dit aussi d'une Assemblée de plusieurs personnes qui se réunissent pour se communiquer les résultats de leurs études et échanger leurs idées sur des points de religion, de science, de littérature, de politique, etc. Congrès eucharistique. Congrès scientifique. Congrès archéologique. Le congrès de la propriété littéraire. Congrès du Livre.

congrès


CONGRèS, s. m. [1re lon. 2e è ouv. et lon.] Assemblée de plusieurs Ambassadeurs pour traiter de la paix. Le Congrès de Cambrai, d'Utrecht, de Soissons, etc.
   Rem. Ce n'est pas un mot propre, pour désigner un Concile. "Les Orientaux retirés du Congrès Général de Sardique, s'assemblèrent à Philippopolis. Berault, Hist. de l'Église. À~ ne vouloir pas se servir du mot de Concile, il faut du moins employer celui d'Assemblée.

Synonymes et Contraires

congrès

nom masculin congrès
Réunion de personnes.
Traductions

congrès

Kongreßcongress, convention, conferencecongres, conferentieהיכנסות (נ), ועידה (נ), כינוס (ז), כנס (ז), קונגרס (ז), וְעִידָה, כִּנּוּס, כֶּנֶסcongréskongreskongresocongresocongresso, convegnocongressokongresskongreσυνέδριοКонгресKongres의회 (kɔ̃gʀɛ)
nom masculin
réunion de personnes qui ont des activités communes

congrès

[kɔ̃gʀɛ] nmcongress