conjonctif, ive

CONJONCTIF, IVE

(kon-jon-ktif, kti-v') adj.
Qui conjoint, qui unit. Terme d'anatomie. Tissu conjonctif, substance conjonctive, tissu appelé lamineux, d'après sa disposition habituelle dans l'économie, et tissu cellulaire depuis Bichat.
Terme de grammaire. Qui sert à rattacher un mot à un mot, une proposition à une proposition. Locutions conjonctives, conjonctions composées de plusieurs mots, telles que c'est pourquoi, soit que, bien que, etc. Les particules conjonctives, et, elliptiquement, les conjonctives, les conjonctions et, ni, ou.
On a cru que dans cette phrase : Ni la force ni la douceur n'y peut rien, il faut dire n'y peuvent rien, et non pas n'y peut rien au singulier, parce qu'on regarde les deux ni comme conjonctives et non pas comme disjonctives ; c'est la même chose que si on disait Et la force et la douceur n'y peuvent rien [ACADÉMIE, Observ. sur Vaugelas, p. 168, dans POUGENS]
Pronoms conjonctifs, et, mieux, adjectifs conjonctifs, ainsi nommés, parce qu'ils ont en eux la force d'une conjonction, et peuvent servir à unir deux propositions, par exemple : J'ai entendu l'homme qui a parlé ; dites-moi quel il est. Dans cette réunion, ils forment toujours le second terme ou le conséquent du rapport. D'après quelques grammairiens, noms conjonctifs, conjonctions qui remplacent un nom, telles que où, quand, quoi, pour en quel lieu, en quel temps, quelle chose. Je ne sais où il est. Il ne m'a pas dit quand il reviendra. Dites-moi de quoi vous parlez.
S. m. Synonyme de subjonctif. La grammaire exige ici le conjonctif. Terme de grammaire hébraïque. Les conjonctifs, accents toniques qui servent à déterminer les rapports grammaticaux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Me voicy devenu grammairien, moy qui n'apprins jamais langue que par routine, et qui ne sçais encores que c'est d'adjectif, conjunctif et d'ablatif [MONT., I, 358]
    Le subjonctif ou conjonctif fet son premier present du futur de l'optatif [MEIGRET, dans LIVET, Gramm. au XVIe siècle, p. 91]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç, conjunctiu ; espagn. conjuntivo ; ital. congiuntivo ; du latin conjunctivus, de conjungere, conjoindre.