conjurer

(Mot repris de conjuras)
Recherches associées à conjuras: conduira, conjurer

conjurer

v.t. [ lat. conjurare, jurer ensemble ]
1. Demander qqch avec insistance ; adjurer : Aidez-la, je vous en conjure ! implorer, prier, supplier
2. Écarter par des pratiques religieuses ou magiques : Pour conjurer le mauvais sort, il toucha son porte-bonheur.
3. Détourner par un moyen quelconque : Les négociateurs ont tout tenté pour conjurer la menace de guerre éviter

conjurer

(kɔ̃ʒyʀe)
verbe transitif
1. chasser qqch de mauvais conjurer le mauvais sort
2. demander avec beaucoup d'insistance Je t'en conjure, ne fais pas ça !

conjurer


Participe passé: conjuré
Gérondif: conjurant

Indicatif présent
je conjure
tu conjures
il/elle conjure
nous conjurons
vous conjurez
ils/elles conjurent
Passé simple
je conjurai
tu conjuras
il/elle conjura
nous conjurâmes
vous conjurâtes
ils/elles conjurèrent
Imparfait
je conjurais
tu conjurais
il/elle conjurait
nous conjurions
vous conjuriez
ils/elles conjuraient
Futur
je conjurerai
tu conjureras
il/elle conjurera
nous conjurerons
vous conjurerez
ils/elles conjureront
Conditionnel présent
je conjurerais
tu conjurerais
il/elle conjurerait
nous conjurerions
vous conjureriez
ils/elles conjureraient
Subjonctif imparfait
je conjurasse
tu conjurasses
il/elle conjurât
nous conjurassions
vous conjurassiez
ils/elles conjurassent
Subjonctif présent
je conjure
tu conjures
il/elle conjure
nous conjurions
vous conjuriez
ils/elles conjurent
Impératif
conjure (tu)
conjurons (nous)
conjurez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais conjuré
tu avais conjuré
il/elle avait conjuré
nous avions conjuré
vous aviez conjuré
ils/elles avaient conjuré
Futur antérieur
j'aurai conjuré
tu auras conjuré
il/elle aura conjuré
nous aurons conjuré
vous aurez conjuré
ils/elles auront conjuré
Passé composé
j'ai conjuré
tu as conjuré
il/elle a conjuré
nous avons conjuré
vous avez conjuré
ils/elles ont conjuré
Conditionnel passé
j'aurais conjuré
tu aurais conjuré
il/elle aurait conjuré
nous aurions conjuré
vous auriez conjuré
ils/elles auraient conjuré
Passé antérieur
j'eus conjuré
tu eus conjuré
il/elle eut conjuré
nous eûmes conjuré
vous eûtes conjuré
ils/elles eurent conjuré
Subjonctif passé
j'aie conjuré
tu aies conjuré
il/elle ait conjuré
nous ayons conjuré
vous ayez conjuré
ils/elles aient conjuré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse conjuré
tu eusses conjuré
il/elle eût conjuré
nous eussions conjuré
vous eussiez conjuré
ils/elles eussent conjuré

CONJURER

(kon-ju-ré) v. a.
Projeter par complot, par ligue.
Les Juifs virent mille fois.... tout l'univers conjurer leur ruine [MASS., Car. Vérité de la religion.]
Dès qu'ils se sentirent de la force, on a vu qu'ils conjurèrent sa perte, et que ce fut de l'avis de leurs docteurs [BOSSUET, Variat. X]
Mille embûches toujours certaines Semblent conjurer vos malheurs [J. B. ROUSS., Cantate, 14]
V. n. Les ennemis de Rome conjuraient contre elle, ou elle conjurait contre ses ennemis.
Cet ambitieux était toujours prêt à conjurer [, Dict. de l'Acad.]
La France et l'Espagne, par manière de dire, sont conjurées contre lui seul [VOIT., Lett. 74]
Par extension. Conjurer contre quelqu'un, se concerter avec d'autres contre les intérêts de quelqu'un.
Le monde entier conjure contre eux, et ils sont plus forts que le monde [MASS., Confér. Zèle contre les scandales]
V. a. Exorciser.
L'on ne voyait que des prêtres qui conjuraient des démons [VOLT., Louis XIV, 2]
Détourner soit par des cérémonies religieuses soit par des pratiques magiques.
Va porter tes présents aux autels des Furies, Conjure leurs serpents prêts à te déchirer [VOLT., Œdipe, IV, 1]
Tout le peuple avec lui, conduit par le grand prêtre, Vient des dieux irrités conjurer les rigueurs [ID., ib. I, 1]
Cet airain résonnant qui, balancé dans l'air, Intercédait le ciel et conjurait l'orage [MASSON, Helvétiens, v]
Des prières.... Pour conjurer des sorcières L'œil malfaisant tourné vers nous [BÉRANG., Chev. et lait.]
Un homme enfin sort de nos rangs ; Il dit : je suis le dieu du monde. L'on voit soudain les rois errants Conjurer sa foudre qui gronde [ID., Ch. d'asile]
Fig. Conjurer l'orage, détourner un péril, un malheur qui menace.
C'est loin d'ici qu'il faut conjurer un orage [VOLT., Sémir. III, 1]
Quand par des soins prudents j'ai conjuré l'orage [ID., Triumv. I, 4]
On dit dans le même sens conjurer la colère céleste. Il ne put conjurer sa destinée.
Prier avec beaucoup d'instance.
Je l'eusse conjuré de se donner la vie [CORN., Pomp. III, 4]
Pour la dernière fois, ingrat, je t'en conjure [ID., Hor. V, 3]
Ils conjuraient ce Dieu de veiller sur vos jours [RAC., Esth. III, 4]
Elle me conjurait de me donner à vous [ID., Baj. V, 4]
J'ose vous conjurer de ne vous perdre pas [TH. CORN., Essex, III, 2]
Sa mère.... La conjure en tremblant de presser son départ [VOLT., Mariamne, III, 1]
Terme de féodalité. Adresser à ses vassaux l'invitation dite semonce et conjure.
Se conjurer, se liguer. Les deux partis se conjurèrent pour renverser sa puissance.

REMARQUE

  • Conjurer, v. n. se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut marquer l'action : ces deux puissances ont conjuré de le perdre ; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer l'état : ces deux puissances sont conjurées contre lui.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Lores conjurad Saül le ponle, que tant n'entendissent à mangier, cume sei de lur enemis vengier [, Rois, 48]
  • XIIIe s.
    .... il lui a demandé S'ele estoit de par Dieu, mout l'en a conjuré [, Berte, XLV]
    Ge te conjur, se tu es tex [tel] Que tu doies parler à gent, Parole à moi isnelement [, Ren. 21 802]
    Cil qui les deus arbres planterent, Trestos les diex en conjurerent [, Fl. et Bl. 627]
    Et lors le seignor deit mander deus ou trois de ses homes ce enquerre, et les deit conjurer, par la fei que il li deivent, que il enquierent [, Ass. de J. 104]
    Ô tu, li miens pueples, oies moi, et je te conjureré que tu soies mes feels [, Psautier, f° 99]
  • XIVe s.
    Tout celui temps il emploierent en conseillant avecques les conjuriez [BERCHEURE, f° 28, verso]
  • XVIe s.
    Il attira aucuns de ses compagnons à conjurer avec lui contre ce capitaine. Si furent seize conjurez en tout [AMYOT, Cimon, 2]
    Il y avoit un temple où l'on conjuroit les ames des trespassez [ID., ib. 11]
    Je vous supplie et conjure, que vous me tuez vous mesme en ce lieu [ID., Eumènes, 36]
    Ô Grecs, qui plus de maux vous procurez, Qu'oncques n'ont fait barbares conjurez [ID., Agésil. 23]
    Conjurant et conjoignant de nouveau les Estats de France avec le roi, tous les pretextes de la Ligue estoient esteints [D'AUB., Hist. II, 459]
    Il sembloit que toute la chrestienté est conjurée à sa ruine [CARL., I, 43]
    Ceux qui ont esmeu ceste guerre civile, ont conjuré de troubler la tranquillité du royaume [CONDÉ, Mémoires, p. 656]
    Car amour, Dieu, beauté ne sont ensemble qu'un ; Qui contre l'un des trois conjure une querelle, Celuy-là des geants l'audace renouvelle, Digne que son destin avec eux soit commun [AM. JAMYN, Poésies, p. 89, dans LACURNE]
    Mes tentations sont si cassées et mortifiées qu'elles ne veulent pas qu'elle [la raison] s'y oppose ; tendant seulement les mains au devant, je les conjure [écarte] [MONT., III, 272]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. conjurar ; ital. congiurare ; du latin conjurare, de cum, et jurare, jurer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONJURER. Ajoutez :
    Conjurer de, s'entendre par conjuration pour.
    Quand tout ce qu'il y a d'hommes au monde auraient conjuré de vous servir, il n'y en aura jamais un qui le fasse avec plus d'affection [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]
    Conjurer à, former une conjuration contre (peu usité).
    Assassiner sa patrie et conjurer à sa ruine sont les marques de grandeur et d'autorité [ID., ib.]

conjurer

CONJURER. v. tr. Prier instamment. Je vous conjure de faire cela. Faites cela, je vous en conjure. Je vous conjure au nom de Dieu. Il le conjura par tout ce qu'il avait de plus cher au monde, par l'amour de la patrie, par le souvenir de...

Il signifie aussi Exorciser, se servir de certaines prières, de certaines formules pour chasser les démons, pour écarter la peste, l'orage, etc. Conjurer le diable. Conjurer les éléments. Fig., Conjurer le danger, l'orage, Détourner par prudence, par adresse, un malheur dont on est menacé. Conjurer la colère céleste. Il n'a pu conjurer sa triste destinée.

Il signifie encore Décider, résoudre une chose de concert avec une ou plusieurs personnes, en ayant une ferme détermination de l'exécuter, de l'accomplir. Dans ce sens, on ne le dit guère qu'en mauvaise part. Ils conjurèrent la ruine de leur patrie. Ils ont conjuré votre perte.

SE CONJURER ou plus souvent CONJURER, v. intr., signifie Se concerter entre plusieurs personnes après avoir prêté serment de fidélité, en vue de renverser le pouvoir du souverain ou du gouvernement établi. Catilina conjura contre la République. Cinna conjura contre Auguste. Cet ambitieux était toujours prêt à conjurer. Il les voyait tous conjurés pour le perdre. Il vieillit.

Figurément en parlant des choses, La maladie, la température, l'état des routes, tout conjure contre nous.

conjurer

Conjurer et adjurer aucun, Le prier pour l'amitié, ou autres choses, Obtestari.

¶ Conjurer, Jurer ensemble pour mal faire à aucun, Faire conspiration, Coniurare.

Estre condamné pour avoir conjuré et conspiré contre la Republique, Damnari nomine coniurationis.

Qui ont conjuré ensemble, Conspirati, Coniurati.

¶ Conjurer et chasser le diable par adjuration et invocation du nom de Dieu, Adiurare, Exorcizare.

Synonymes et Contraires

conjurer

verbe conjurer
1.  Littéraire. Projeter ensemble.
2.  Littéraire. Prier instamment.
Traductions

conjurer

scongiurare

conjurer

[kɔ̃ʒyʀe] vt
[+ sort] → to avert; [+ maladie] → to ward off
conjurer le mauvais sort → to ward off bad luck
(= implorer) conjurer qn de faire qch → to beg sb to do sth, to beseech sb to do sth
Monsieur, écoutez-moi, je vous en conjure! → Listen to me, I beg you!