connaissable

CONNAISSABLE

(ko-nê-sa-bl') adj.
Qui peut être connu.
Le cardinal n'est pas connaissable [SÉV., 202]
L'être suprême, que je conçois comme l'être absolument infini, la substance douée d'une infinité d'attributs, ou plutôt connaissable par une infinité de propriétés, dont chacune exprime infiniment son essence éternelle et infinie [BOULLAINVILLIERS, Réfut. de Spinosa, p. 36]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Chose congnoissable [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVe s.
    Si fut mis ens [Jacques Lambe, assassin d'Yvain de Galles] et recueilli des gardes, car il s'en fit connoissable [il s'en fit reconnaître] [FROISS., II, II, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Connaître.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONNAISSABLE. Ajoutez :
    Qu'on peut reconnaître.
    Son visage n'était plus connaissable [SÉV., 8 déc. 1673]
    Sa personne est changée à n'être pas connaissable [Mme DE LA FAYETTE, Lett. à Mme de Sévigné, du 30 déc. 1672]

connaissable

CONNAISSABLE. adj. des deux genres. Qui peut être connu.

En termes de Philosophie, il s'emploie aussi comme nom. Le connaissable et l'inconnaissable.

Traductions

connaissable

conoscibile