conniver

(Mot repris de connive)

CONNIVER

(ko-nni-vé) v. n.
Fermer les yeux sur ce qu'on n'ose pas ou ne veut pas apercevoir et, par suite, dissimuler en justice les faits à la charge d'un accusé, et prendre ainsi part à une mauvaise action.
Mais conniver en lâche à ce nom qu'on me vole, Quand un père à mes yeux au lieu de moi l'immole, Souffrir.... [CORN., Héracl. IV, 1]
On l'accuse d'y avoir du moins connivé [BOSSUET, Variations, déf. 1er disc.]
Puisqu'ils connivaient à de tels crimes [ID., Var. 15]
Je ne pouvais trahir ma dignité en connivant à un abus si préjudiciable [SAINT-SIMON, 298, 80]
Peut-être alors serai-je forcé moi-même d'écarter le soupçon d'avoir connivé à cet indigne procédé [DIDER., Lett. à M. Le Breton.]
Le clergé s'en plaignit [de l'appel comme d'abus], et le roi [Philippe de Valois] se contenta de conniver à cet usage [VOLT., Mœurs, 75]
Nous craignons qu'on ne nous soupçonne de conniver à ses blasphèmes [D'ALEMB., Hist. de l'Ac. franç. V, 265]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il sceut dextrement conniver à cette mienne desbauche et aultres pareilles [MONT., I, 197]
    Et pourtant fault il sur l'heure conniver en telles faultes, et ne faire pas semblant de les appercevoir [AMYOT, Com. refrener la colère, 28]
    Et qui ont voulu endurer toutes sortes de necessitez plustost que de conniver à la tyrannie des estrangers [, Satire Mén. p. 233]
    Et que l'on ne leur faisoit point de justice ; en quoy le conseil du Roy connivoit de son costé [CASTELNAU, 179]
    Ceux par les yeux des quels ils ont veu ont esté ou louches ou connivens, de leur avoir monstré ou laissé voir le noir pour le blanc [PARÉ, Licorne, replique.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. connivere, cligner les yeux, de cum, et nivere, cligner grec, (comp. NUTATION).

conniver

CONNIVER. v. n. Participer, en dissimulant, à un mal qu'on peut et qu'on doit empêcher. Un juge qui connive aux concussions d'un greffier, qui connive avec un greffier. Il ne voulut pas se déclarer ouvertement, mais il connivait avec lui. Un percepteur et un receveur qui connivent ensemble. Un père qui connive aux débauches de ses enfants.