consécutif, ive

CONSÉCUTIF, IVE

(kon-sé-ku-tif, ti-v') adj.
Se dit de choses qui se sui vent immédiatement l'une l'autre. Pendant trois jours consécutifs.
Elles sont toutes consécutives l'une à l'autre [DESC., l'Homme.]
On dit qu'Auguste, au retour de ses expéditions militaires, ne crut pas pouvoir mieux se délasser de ses fatigues qu'en entendant la lecture de cet admirable poëme [l'Énéide], à laquelle il donna quatre jours consécutifs [ROLLIN, Hist. anc. liv. XXV, ch. I, art. 2]
Qui est la suite de quelque chose. Le dépérissement de sa santé consécutif à de longs chagrins. Un tremblement de terre et ses effets consécutifs. Terme de médecine. Phénomènes ou accidents consécutifs d'une maladie, ceux qui se développent après qu'elle a cessé, ou, pendant son déclin, sans avoir de rapports directs avec elle.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CONSÉCUTION.