conseiller

(Mot repris de conseillere)

1. conseiller

v.t.
1. Indiquer à titre de conseil : Je te conseille la plus grande discrétion, d'être très discret recommander, suggérer
2. Guider par des conseils : Elle conseille les jeunes dans leur recherche d'un emploi diriger, orienter

2. conseiller, ère

n.
1. Personne qui, professionnellement ou non, donne des conseils dans des domaines spécifiques : Conseiller d'orientation. Ce philosophe est l'ami et le conseiller du président guide, mentor
2. Ce qui influe sur le comportement de qqn : La colère est mauvaise conseillère.
3. Membre d'un conseil ou magistrat d'une haute juridiction : Conseillère municipale.

conseiller


Participe passé: conseillé
Gérondif: conseillant

Indicatif présent
je conseille
tu conseilles
il/elle conseille
nous conseillons
vous conseillez
ils/elles conseillent
Passé simple
je conseillai
tu conseillas
il/elle conseilla
nous conseillâmes
vous conseillâtes
ils/elles conseillèrent
Imparfait
je conseillais
tu conseillais
il/elle conseillait
nous conseillions
vous conseilliez
ils/elles conseillaient
Futur
je conseillerai
tu conseilleras
il/elle conseillera
nous conseillerons
vous conseillerez
ils/elles conseilleront
Conditionnel présent
je conseillerais
tu conseillerais
il/elle conseillerait
nous conseillerions
vous conseilleriez
ils/elles conseilleraient
Subjonctif imparfait
je conseillasse
tu conseillasses
il/elle conseillât
nous conseillassions
vous conseillassiez
ils/elles conseillassent
Subjonctif présent
je conseille
tu conseilles
il/elle conseille
nous conseillions
vous conseilliez
ils/elles conseillent
Impératif
conseille (tu)
conseillons (nous)
conseillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais conseillé
tu avais conseillé
il/elle avait conseillé
nous avions conseillé
vous aviez conseillé
ils/elles avaient conseillé
Futur antérieur
j'aurai conseillé
tu auras conseillé
il/elle aura conseillé
nous aurons conseillé
vous aurez conseillé
ils/elles auront conseillé
Passé composé
j'ai conseillé
tu as conseillé
il/elle a conseillé
nous avons conseillé
vous avez conseillé
ils/elles ont conseillé
Conditionnel passé
j'aurais conseillé
tu aurais conseillé
il/elle aurait conseillé
nous aurions conseillé
vous auriez conseillé
ils/elles auraient conseillé
Passé antérieur
j'eus conseillé
tu eus conseillé
il/elle eut conseillé
nous eûmes conseillé
vous eûtes conseillé
ils/elles eurent conseillé
Subjonctif passé
j'aie conseillé
tu aies conseillé
il/elle ait conseillé
nous ayons conseillé
vous ayez conseillé
ils/elles aient conseillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse conseillé
tu eusses conseillé
il/elle eût conseillé
nous eussions conseillé
vous eussiez conseillé
ils/elles eussent conseillé

CONSEILLER1

(kon-sè-llé, ll mouillées, et non kon-sè-yé) v. a.
Donner un conseil. Bien, mal conseiller quelqu'un.
Aimez qu'on vous conseille et non pas qu'on vous loue [BOILEAU, Art p. I]
Un prince que la sagesse conseille, que la valeur anime, et que la justice accompagne dans toutes ses actions [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Absolument.
Quand l'arrêt est porté, qui conseille est coupable [VOLT., Orphel. V, 2]
On a dit conseiller quelqu'un de faire quelque chose.
Nous l'avons conseillé de bâtir [PASC., Lett. à Mme Périer, 5 novembre 1648]
Le vieil Ozius conseilla l'empereur [Constantin] d'assembler un concile [VOLT., Phil. II, 388]
Cette tournure est peu usitée.
Suggérer par conseil quelque chose à quelqu'un.
Voyons les beaux discours qu'un flatteur lui conseille [ROTR., Vencesl. I, 1]
Vous a-t-il conseillé beaucoup de lâchetés ? [CORN., Nicom. III, 2]
Je vous prie de me conseiller tout ce que je dois faire [MOL., l'Am. méd. I, 1]
Conseiller de, avec l'infinitif.
Je lui conseillerais de s'assurer d'un autre [CORN., Nicom. III, 2]
Je veux lui conseiller de ne m'épouser pas [ID., Sertor. V, 4]
Que me conseillez-vous ? - Je vous conseille, moi, de prendre cet époux. - Vous me le conseillez ? [MOL., Tart. II, 4]
Je vous conseillerais de ne l'apprendre pas [TH. CORN., Ariane, II, 4]
Ne me conseille pas de me faire haïr [VOLT., Mort de Cés. I, 4]
On l'emploie quelquefois avec que et le subjonctif. Il conseilla que cela fût fait.
Se conseiller, v. réfl. Prendre conseil.
Conseillez-vous-en donc avec des gens de bien [TRISTAN, M. de Chrispe, III, 2]
J'en avais toutes les envies du monde, et je me suis même encore aujourd'hui conseillé au ciel pour cela [MOL., Festin de Pierre, V, 3]
Si vous conseilliez à moi, je serais fort embarrassé [ID., Amants magnifiques, II, 4]
Ce qui est véritable quoique très surprenant, Mme de Maintenon s'en appuyait [de la duchesse de Bourgogne] et quelquefois se conseillait à elle [SAINT-SIMON, 321, 202]
Prendre conseil de soi-même.
Il est vrai que chacun volontiers se conseille, Qu'il aime que son sens règle ses actions [CORN., Imitation, I, 9]
Et ses mânes.... se conseillent dans le silence et l'obscurité du tombeau [VAUVENARGUES, Éloge de Louis XI]
Être conseillé. Une pareille chose ne se conseille pas.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Conseilez moi come mi home saive [, Ch. de Rol. II]
  • XIIe s.
    Vostre emperere fut mout mal consiliez [, Ronc. p. 89]
    Fiere destrucion je vous sai conseillier [, ib. p. 200]
    Sire, dit Escorfaus, bien [je] vous sai consoillier [, Sax. VI]
    Li dus Bueves.... à Gilemer l'Escot commence à consoillier [, ib. XVI]
    À mon pooir [je] vous ai consoillé mainte fie [fois], Et encor vous consoil [, ib. X]
    Li reis en saisireit les rentes et les fiez, Tresque li lius sereit de pastur conseilliez [aurait un prêtre pour le diriger] [, Th. le mart. 61]
  • XIIIe s.
    En l'oreille [elle] lui prent tantost à conseiller [, Berte, X]
    [Que] Dame Dieu la consaut et ses saintismes noms [, ib. XXIII]
    Il en ont mout entre eux conseillié et parlé [, ib. LXXXI]
    Et cil respondirent qu'il s'en conseilleroient, et leur en respondroient l'endemain [VILLEH., CXLVII]
    De ce se conseilla li marchis à ses homes [ID., CXXIV]
    Si baron li loerent que il alast à Salenyque por conseillier la terre, et por sejorner illuec [H. DE. VALENC., XIII]
    Il est droit que je me conseille [RUTEB., Testam. de l'ame]
    Quant aucuns benefices de sainte esglise escheoit au roy, avant que il le donnast, il se conseilloit à bones persones de religion et d'autres [JOINV., 293]
    Il leur requist que il li aidassent à conseiller comment l'en departiroit ce que l'en avoit gaaingné en la ville [ID., 216]
  • XIVe s.
    Elettion est de chose devant conseillie [ORESME, Eth. 64]
    Nous disons que bien conseillier est la principal operacion de prudence [ID., ib. 178]
  • XVe s.
    Là furent parlementés et conseillés plusieurs avis et statuts entre les seigneurs et leurs pays [FROISS., I, I, 125]
    Le roi ne lui eust jamais conseillé à ce faire [ID., I, I, 326]
    Sur les lettres et requestes du roi de France, les barons d'Escosse se conseillerent ; quand ils furent bien conseillés, et ils eurent bien consideré parfaitement toutes leurs besognes.... [ID., I, I, 75]
  • XVIe s.
    Quiconque donc estimera le tout avec bon jugement, cognoistra qu'ils ont esté mal conseillez [inspirés] [CALV., Instit. 991]
    Comment Panurge conseille [demande conseil] à Pantagruel, pour sçavoir s'il se doibt marier [RAB., Pant. III, 9]
    J'en suys, respondist Pantagruel, d'adviz, et le vous conseille [ID., ib.]
    Conseillé de se retirer de la meslée [MONT., I, 16]
    Je ne conseille qu'on confonde leurs regles, on s'y tromperoit [ID., I, 214]
    Je n'aime ni à conseiller ny à suyvre une vertu si sauvage [ID., I, 224]
    Il conseille de ne s'y enfoncer oultre les bornes du profict [ID., I, 224]
    Conseillant à Lucilius de changer cette vie voluptueuse [ID., I, 251]
    Cette belle victoire gaignée, les amis de Hannibal luy conseilloient qu'il suivist sa fortune [AMYOT, Fab. 34]
    Ce que tout le monde estimoit estre grande temerité à luy et le jugeoient en cela fort mal conseillé [avisé] [ID., Lucull. 43]
    Ciceron ne le luy vouloit point ottroyer sur le champ, ains s'en vouloit conseiller à loisir [ID., Cicéron, 11]
    Après avoir un peu mieulx pensé, il fut conseillé de n'y aller point en personne pour la crainte et le danger des Grecs [ID., Artax. 15]
    .... à sçavoir conseiller ta face à ton mirouer [RONSARD, 894]

ÉTYMOLOGIE

  • Conseil ; provenç. cosselhar, cosseillar, anc. espagn. consejar ; ital. consigliare.

conseiller

CONSEILLER. v. tr. Indiquer à quelqu'un ce qu'il doit faire ou ne pas faire. Conseiller une chose à quelqu'un. Conseiller la paix, un arrangement, un accommodement. Conseiller de partir, de rester. Je vous le conseille en ami.

Il signifie aussi Renseigner quelqu'un sur ce qu'il doit faire. Conseiller son frère. Vouloir conseiller tout le monde. Il a été très mal conseillé. Absolument, Bien conseiller, Mal conseiller.

conseiller

CONSEILLER, ÈRE. n. Celui, celle qui donne conseil. Celui qui vous a donné ce conseil est un mauvais conseiller. Il n'a été ni l'auteur, ni le conseiller de cette entreprise. Par extension, Le désespoir est un mauvais conseiller. La passion est une conseillère dangereuse.

Il se dit aussi, dans un sens particulier, des Membres de certains conseils. Conseiller d'État. Conseiller à la Cour de Cassation. Conseiller à la Cour d'appel de Paris. Conseiller maître à la Cour des Comptes. Conseiller général, d'arrondissement, municipal. Conseiller de préfecture.

conseiller

Conseiller, act. acut. C'est donner advis et conseil à quelqu'un sur quelque affaire, Monere, Consilium adferre vel dare.

Conseillez moy, Consilium mihi da.

Je ne te conseille et ne suis d'advis que tu t'en fuye, Author tibi non sum pro te fugere.

Conseille toy par toy mesme, Te adhibe in consilium.

Conseille toy et delibere premier que de rien commencer, Prius quam incipias, consulto opus est.

Nous nous conseillerons aux plus anciens, Maiores natu consulemus.

Se conseiller de quelque affaire, Consilia in aliquam rem sumere, Assumere aliquem in consilium de re aliqua, Cum aliquo deliberare de re aliqua.

On se conseille, On advise, Deliberatur.

Conseiller, m. acut. C'est celuy qui donne son advis et conseil sur quelque chose mise en deliberation. Selon ce on dit Conseillier du Roy, Conseillier en la Court de Parlement et autres Courts. És Ordonnances de l'Eschiquier de Normandie les Advocats consultans sont appelez Conseilliers, Iurisprudentes, Iurisconsulti.

Conseillier de la ville de Rome, Senator.

Assesseur ou conseillier, Assessor.

Les conseilliers anciennement de chaque ville, qui estoient ordonnez à la semblance des senateurs à Rome, Decuriones.

Assemblée de conseilliers et assesseurs lesquels le Preteur ou autre magistrat assembloit pour le conseiller à bien juger, Consilium.

Les conseilliers d'Eglise, Decuria initiatorum, B.

Les conseilliers lais, Decuria profanorum, B.

Les conseilliers d'une mesme chambre, Decuriales B.

Un conseillier dont l'opinion est fort ensuyvie, Consiliarius primae sententiae et exemplaris.

Conseilliers de la Cour, Les gens tenant la Cour de Parlement, Patres conscripti, Curiales, Curiae conscripti, Centum viri, Curiam summam frequentantes, Bud.

Les conseilliers du grand conseil, Conscripti Curiae comitatus asseclae.

Conseilliers de la cour chargez de rapporter procez, Conscripti Curiae causis inspiciendis authoritati, B.

Les conseilliers de la grande chambre, ou qui sont de plaidoirie, Curiae classici, Primores, vel Primani patrum conscriptorum, Iudices tribunalitij, B.

Conseilliers opinans, Consiliarij censentes, B.

Synonymes et Contraires

conseiller

nom conseiller
Personne qui donne des conseils.

conseiller

verbe conseiller
1.  Indiquer à quelqu'un ce qu'il doit faire.
2.  Guider par des conseils.
Traductions

conseiller

(kɔ̃seje)
verbe transitif
1. recommander qqch à qqn Il m'a conseillé d'accepter la proposition.
2. dire à qqn ce qu'il doit faire Elle conseille son frère.

conseiller

(kɔ̃seje) masculin

conseillère

raten, beraten, ratgeben, Führer, empfehlenadvise, adviser, counsel, advisor, leader, councillor, counsellor, consultant, recommendaanraden, adviseren, raden, geleider, gids, leider, leidsman, voorman, raadgever/-geefster, raadslid, raadsman/-vrouwe, aanbevelen, begeleidenהמליץ (הפעיל), יועץ (ז), ייעץ (פיעל), יעץ (פ'), מייעץ (ז), מייעץ (ת), נתן עצה, עץ (פ'), מְיַעֵץ, יוֹעֵץ, יִעֵץ, יָעַץ, הִמְלִיץaanraai, adviseeraconsellarporadit, poradce, rádce, raditrådeσυμβουλεύωkonsiliaconsejar, consejeroneuvoamenasehat, penasehat, penasihatráðaconsigliare, raccomandare, consigliere, consultoreaconselhar, persuadir, consultorråda, råfikir vermek, öğüt vermek, tavsiye etmeсоветовать, посоветоватьيَنْصَحُsavjetovati助言する조언하다rådeporadzićแนะนำkhuyên忠告Съветник顧問 (kɔ̃sejɛʀ) féminin
nom
1. personne qui conseille un mauvais conseiller
2. personne qui fait partie d'un conseil, d'une assemblée un conseiller municipal

conseiller

1 [kɔ̃seje] vt
[+ personne] → to advise
Il a été mal conseillé → He has been badly advised.
conseiller à qn de faire qch → to advise sb to do sth
[+ méthode, action] → to recommend
conseiller qch à qn → to recommend sth to sb
Il m'a conseillé ce livre → He recommended this book to me.

conseiller

2 [kɔ̃seje, ɛʀ] nm/f
(qui conseille)adviser
(membre d'un conseil)councillor
conseiller d'orientation nm/f (ÉDUCATION)careers adviser (Grande-Bretagne), guidance counselor (USA)
conseiller général nm/fregional councillor
conseiller matrimonial nmmarriage guidance counsellor
conseiller municipal nmtown councillor
conseil municipal nmtown council
conseil régional nm regional board of elected representatives