consistorial, ale

CONSISTORIAL, ALE

(kon-si-sto-ri-al, a-l') adj.
Qui appartient au consistoire tenu par le pape. Bénéfices consistoriaux, évêchés ou bénéfices dont les bulles sont expédiées par voie de consistoire.
Il demanda un indult pour les bénéfices consistoriaux de la Bresse [PATRU, Plaid. 14, dans RICHELET]
La somme totale des rentes de tous les bénéfices consistoriaux sera portée à environ seize millions [VOLT., Louis XIV, 35]
Qui appartient à un consistoire protestant ou israélite. Écoles consistoriales.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les simples, et ceux qu'ils appelloient consistoriaux ne purent jamais esperer bien de cet homme ni de tous ceux que l'ame et la conscience n'avoient pas unis [D'AUB., Hist. II, 158]

ÉTYMOLOGIE

  • Consistoire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONSISTORIAL.
    Ajoutez :
  • S. m. pl. Les consistoriaux, les députés des consistoires protestants.
    Les consistoriaux qui avaient plus d'opiniâtreté que de connaissance, eurent peine à y consentir [au maintien de la paix de 1577] [MÉZERAY, Abrégé chronol. 1577]