consommateur

(Mot repris de consommatrices)

consommateur, trice

n.
1. Personne qui consomme, qui achète pour son usage des denrées, des marchandises : Une association de consommateurs acheteur, usager ; producteur il en mange beaucoup
2. Personne qui prend une consommation dans un restaurant, dans un café, etc. : Les toilettes et le téléphone sont réservés aux consommateurs client
adj.
Qui consomme, achète des produits (par opp. à producteur) : Les pays consommateurs de tomates acheteur, importateur

CONSOMMATEUR

(kon-so-ma-teur) s. m.
Terme de théologie. Celui qui achève.
Jésus-Christ.... l'auteur et le consommateur de la vertu aussi bien que de la foi [BALZ., 2e Disc. s. la cour.]
Ce qu'il y a de principal à mettre sans cesse devant les yeux des enfants, c'est Jésus-Christ, auteur et consommateur de notre foi [FÉN., t. XVII, p. 67]
Jetant les yeux sur Jésus comme sur l'auteur et le consommateur de la foi [, Nouv. Testam. dans RICHELET]
Celui qui achète pour son usage, dit par opposition à producteur.
Les matières premières qu'on travaille dans les manufactures passent par bien des artisans et par bien des marchands, avant d'arriver aux consommateurs ; et à chaque artisan, à chaque marchand, elles prennent un accroissement de prix, parce qu'il faut remplacer successivement les taxes qui ont été payées [CONDILLAC, Comm. gouvern. part. II, chap. 8]
Les besoins des consommateurs déterminent en tout pays les créations des producteurs [J. B. SAY, Traité, 1841, p. 439]
Dans une société quelconque tout le monde est consommateur, parce qu'il n'est personne qui puisse subsister sans satisfaire des besoins, quelques bornés qu'on les suppose [ID., ib.]
Se dit aussi en parlant des cafés et cabarets. À minuit on ne reçoit plus de consommateurs.

ÉTYMOLOGIE

  • Consommer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CONSOMMATEUR. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Et pourtant nous aussi que avons si grande nuée de tesmoings mise au devant,... courons par pacience à la bataille qui nous est proposée, regardans à l'auteur de la foy et consommateur Jesus [, Hebr. XII, Nouv. Testam. éd. Lefebre d'Étaples, Paris, 1525]

consommateur

CONSOMMATEUR. n. m. T. d'Économie politique. Celui qui achète des marchandises pour son usage, et non pour les revendre, par opposition à Producteur. Les producteurs sont aussi consommateurs. La concurrence des producteurs est avantageuse aux consommateurs.

Il se dit aussi de Ceux qui boivent, font de la dépense dans un café.

En termes de Théologie, il signifie Celui qui mène une oeuvre à sa perfection. JÉSUS- CHRIST est l'auteur et le consommateur de notre foi.

consommateur


CONSOMMATEUR, s. m. CONSOMMATION, s. f. [Konsoma-teur, Konsoma-cion, en vers ci-on. 1re lon.] Le 1er ne se dit que dans cette phrâse consacrée. "J. C. est l'Auteur et le Consommateur de notre foi. — L'Acad. parle de cultivateurs et de consommateurs, sans s'expliquer davantage. Elle entend, sans doute, par consommateurs, ceux qui consomment les denrées que d'aûtres cultivent, ou plutôt, produisent par la cultûre.
   Consommation, est en usage dans les deux diférentes significations de consommer, et de consumer. On dit, la consommation des vivres, comme la consommation du mariage. Th. Corneille. — M. Beauzée dit, la consommation du Sacrifice, et la consomption de l'Hostie. Bossuet a dit aussi; la consomation actuelle de l'Eucharistie.
   La vraie signification de consomption~, c'est achèvement, acomplissement, perfection. La consommation d'un ouvrage, d'une afaire: la consommation des Prophéties: la consommation (la fin) des siècles; la fin du monde. Expression consacrée.
   Rem. * Le Traducteur du Voyage d'Anson a employé consomption à la place de consommation: "Nous recevions chaque jour à bord autant de boeuf frais, qu'il en faloit pour notre consomption journalière. C'est la traduction trop litérale du mot Anglois consumption. — Suivant le Dict. de Trév. Consomption, a le même sens que consommation, et se dit des mêmes chôses. On y avoue pourtant que le Critique du Dict. de l'Acad. (d'alors) soutient qu'on ne doit point confondre ces deux mots. L'Acad. les distingue, excepté pour les vivres et les denrées. Grande consommation de bois, de blé, de sel, de fourrages. Voyez CONSOMMER.

Synonymes et Contraires

consommateur

nom consommateur
Personne qui achète un produit.
Traductions

consommateur

(kɔ̃sɔmatœʀ) masculin

consommatrice

consumer, userconsument, gebruiker, verbruiker, bezoeker, gast [café, restaurant]צרכן (ז), צַרְכָןverbruikerkonsumantoconsumidorconsumidorGast, Konsument, Verbraucherκαταναλωτήςconsumatoreمُسْتَهْلِكspotřebitelforbrugerkuluttajapotrošač消費者소비자forbrukerkonsumentпотребительkonsumentผู้บริโภคtüketicingười tiêu dùng消费者 (kɔ̃sɔmatʀis) féminin
nom
1. personne qui achète des produits défendre les consommateurs
2. client d'un café, d'un restaurant interdire aux consommateurs de fumer

consommateur

[kɔ̃sɔmatœʀ, tʀis] nm/f
(ÉCONOMIE)consumer
(dans un café)customer
"Les toilettes sont réservées aux consommateurs." → "The toilets are for customers' use only."