conspirer

(Mot repris de conspirants)

conspirer

v.i. [ lat. conspirare, être d'accord, comploter ]
1. S'entendre à plusieurs pour renverser un dirigeant, un régime politique : Conspirer contre l'État, contre le président comploter
2. S'entendre pour faire qqch en secret : Ils ont conspiré pour lui faire une surprise.
v.t. ind.
(à)Litt. Concourir, contribuer à : Tout semblait conspirer à sa réussite.
v.t. Litt.
Préparer qqch en commun : Conspirer la ruine de qqn organiser, tramer

conspirer


Participe passé: conspiré
Gérondif: conspirant

Indicatif présent
je conspire
tu conspires
il/elle conspire
nous conspirons
vous conspirez
ils/elles conspirent
Passé simple
je conspirai
tu conspiras
il/elle conspira
nous conspirâmes
vous conspirâtes
ils/elles conspirèrent
Imparfait
je conspirais
tu conspirais
il/elle conspirait
nous conspirions
vous conspiriez
ils/elles conspiraient
Futur
je conspirerai
tu conspireras
il/elle conspirera
nous conspirerons
vous conspirerez
ils/elles conspireront
Conditionnel présent
je conspirerais
tu conspirerais
il/elle conspirerait
nous conspirerions
vous conspireriez
ils/elles conspireraient
Subjonctif imparfait
je conspirasse
tu conspirasses
il/elle conspirât
nous conspirassions
vous conspirassiez
ils/elles conspirassent
Subjonctif présent
je conspire
tu conspires
il/elle conspire
nous conspirions
vous conspiriez
ils/elles conspirent
Impératif
conspire (tu)
conspirons (nous)
conspirez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais conspiré
tu avais conspiré
il/elle avait conspiré
nous avions conspiré
vous aviez conspiré
ils/elles avaient conspiré
Futur antérieur
j'aurai conspiré
tu auras conspiré
il/elle aura conspiré
nous aurons conspiré
vous aurez conspiré
ils/elles auront conspiré
Passé composé
j'ai conspiré
tu as conspiré
il/elle a conspiré
nous avons conspiré
vous avez conspiré
ils/elles ont conspiré
Conditionnel passé
j'aurais conspiré
tu aurais conspiré
il/elle aurait conspiré
nous aurions conspiré
vous auriez conspiré
ils/elles auraient conspiré
Passé antérieur
j'eus conspiré
tu eus conspiré
il/elle eut conspiré
nous eûmes conspiré
vous eûtes conspiré
ils/elles eurent conspiré
Subjonctif passé
j'aie conspiré
tu aies conspiré
il/elle ait conspiré
nous ayons conspiré
vous ayez conspiré
ils/elles aient conspiré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse conspiré
tu eusses conspiré
il/elle eût conspiré
nous eussions conspiré
vous eussiez conspiré
ils/elles eussent conspiré

CONSPIRER

(kon-spi-ré) v. n.
Concourir, contribuer à, tendre au même but et comme de concert.
Mes vœux avec les siens conspirent aujourd'hui [CORN., Hor. V, 2]
C'est à cela que doit conspirer toute la religion des fidèles [FLÉCH., III, 438]
Tous de concert nous conspirerons à le soutenir, à le perfectionner, à le consommer [BOURD., Carême, I, Cendres, 51]
Citoyen qui conspire avec les lois au bien public [BOSSUET, HIST. III, 5]
Les deux partis conspiraient à repousser l'ennemi commun [ID., HIST. Bonté, 2]
Tout m'afflige et me nuit, et conspire à me nuire [RAC., Phèd. I, 3]
À mes nobles projets je vois tout conspirer [ID., Mithrid. III, 1]
Tout ce que vous voyez conspire à vos désirs ; Vos jours toujours sereins coulent dans les plaisirs [ID., Brit. II, 3]
Tout conspirait pour lui : Ma famille vengée, et les Grecs dans la joie, Nos vaisseaux tous chargés des dépouilles de Troie [ID., Andr. II, 1]
Avec ma volonté ton sentiment conspire [ID., Esth. II, 5]
Toutes les parties de ce corps politique, à mesure qu'elles conspiraient au bien public, y trouvaient le leur [ROLLIN, Hist. anc. œuvres, t. II, p. 615, dans POUGENS]
Toute la nature Conspire à t'avertir par un sinistre augure [VOLT., Mort de Cés. III, 5]
La nature et la fortune semblaient avoir conspiré au bonheur d'Alcibiade [MARM., Contes moraux, Alcib.]
Terme didactique. Être lié par une solidarité intime. Tout dans le corps humain concourt et conspire.
Faire une conspiration.
C'est contre mon pouvoir que les traîtres conspirent [CORN., Pomp. IV, 4]
Pour m'arracher le jour l'un et l'autre conspire [ID., Cinna, IV, 1]
Seigneur, ou je me trompe ou Messala conspire, Pour changer ses destins plus que ceux de l'empire [VOLT., Brut. I, 3]
Et qui sait conspirer sait se taire et mourir [ID., ib. V, 1]
V. a. Projeter, tramer quelque chose par voie de conspiration.
Celle qui nous oblige à conspirer sa mort [d'Auguste] [CORN., Cinna, III, 1]
Voilà contre un ingrat tout ce que je conspire [ID., Suréna, III, 3]
Qui croirait en effet.... Qu'un peuple tout entier, tant de fois triomphant, N'eût daigné conspirer que la mort d'un enfant ? [RAC., Andr. I, 2]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ils ont conspiré et machiné de bailler et mectre es mains d'aucuns nos ennemys aucunes de nos terres et seigneuries [, Lettre de CHARLES VIII, Bulletin du comité de la langue, t. III, p. 594]
  • XVIe s.
    Chacun conspire là en une charité, et a-on horreur de la violer, autant que Dieu [CALV., Instit. 1015]
    L'univers consent à nostre creance : le ciel, la terre, toutes choses y conspirent [MONT., II, 148]
    Elle, craignant sa desloyauté et haïssant sa cruaulté, conspira sa mort avec ses freres, et executa sa conspiration en ceste maniere [AMYOT, Pélop. 65]
    Darius se laissa aller à conspirer contre la personne de son pere avec Tiribazus [ID., Artax. 42]
    Voilà la vraye cause qui l'incita à conspirer et machiner la mort de la royne [ID., ib. 23]
    Le plus grand nombre, et des plus belliqueux Gaulois qui furent de ceste conspirée rebellion, estoit conduit par Ambiorix [ID., César, 32]
    L'accusant faussement d'avoir conspiré à sa mort, avec la princesse Marie sa fille [CARL., II, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cospirar ; espagn. conspirar ; ital. conspirare ; du latin conspirare, de cum, et spirare, souffler (voy. ESPRIT) : souffler avec, s'entendre, comploter.

conspirer

CONSPIRER. v. intr. Poursuivre en commun avec plusieurs personnes quelque dessein bon ou mauvais. Ils conspirent tous à la même fin. Conspirer au bien public. Ils conspirent ensemble pour rétablir l'ordre et la justice. Ils ont conspiré contre l'État. On dit aussi transitivement, mais seulement en mauvaise part. Conspirer la ruine de l'État, la perte, la mort de quelqu'un. Absolument, Le gouvernement fut avisé que l'on conspirait dans la ville.

Il signifie figurément, en parlant des Choses, Contribuer au même effet. Tout conspirait à la gloire du roi, à la prospérité de l'État. Tout conspire à sa perte. Tout conspirait à me nuire. Tout conspire contre lui, contre ses intérêts. Tout conspire en sa faveur, tout conspire pour lui.

conspirer

Conspirer, et estre de commun accord, Se unir et allier ensemble pour faire quelque chose, soit bonne ou mauvaise, Conspirare.

Qui ont ainsi conspiré et juré ensemble, Coniurati, Conspirati.

Synonymes et Contraires

conspirer

verbe conspirer
S'entendre pour faire quelque chose.
Traductions

conspirer

conspireהסתודד (התפעל), קשר קשרmeewerken (om), samenzwerenkonspirierenmacchinare, cospirare (kɔ̃spiʀe)
verbe intransitif
préparer une action secrète contre qqn,contre le pouvoir conspirer contre le gouvernement

conspirer

[kɔ̃spiʀe] vi → to conspire, to plot
conspirer à (= tendre à) → to conspire to