conspiration

(Mot repris de conspirations)

conspiration

[ kɔ̃spirasjɔ̃] n.f.
Action de conspirer contre qqn, qqch ; intrigue, machination : Il se croit victime d'une conspiration complot, conjuration
Conspiration du silence,
entente pour ne pas parler de qqch, pour étouffer une affaire.

CONSPIRATION

(kon-spi-ra-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
Dessein formé secrètement entre plusieurs contre les pouvoirs publics. Dans l'histoire d'Angleterre, conspiration des poudres, conspiration tramée par les catholiques pour faire périr par une explosion Jacques 1er et le parlement.
Cabale. Il y a une conspiration contre vous. La conspiration du silence, entente de plusieurs pour étouffer un fait, les opinions, les plaintes, les droits d'un homme.
Concours vers un même effet.
L'âme ayant déposé le fardeau du corps, sent une merveilleuse conspiration de tous ses mouvements à la même fin [BOSSUET, dans le Dict. de DOCHEZ]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Pour les outrages, les conspirations et les aliances qu'il firent encontre nostre chier fil Robert [TAILLIAR, Recueil, p. 347]
  • XIVe s.
    Il ont contre le roy fait conspiracion De li et ses enfans metire à destruction, Complainte sur la bataille de Poitiers [, Bibl. des Chartes, 3e série, t. II, p. 262]
    Plusieurs conspiracions, monopoles, traysons [, ib. 5e série, t. I, p. 81]
    Les peres orent grant paeur que conspiracions et conjuremens et assemblées privées ne se feissent [BERCHEURE, f° 39, recto]
  • XVIe s.
    C'est une conspiration entre eux, de ne souffrir point un homme de bien en leur compagnie [CALV., Instit. 1021]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cospiratio ; espagn. conspiracion ; ital. conspirazione ; du latin conspirationem, de conspirare.

conspiration

CONSPIRATION. n. f. Entente secrète entre plusieurs personnes contre l'État et les pouvoirs publics. Ourdir, tramer, faire, machiner, former une conspiration. Il est le chef, l'auteur, l'âme de la conspiration. Découvrir une conspiration.

Il se dit aussi de Quelques ententes secrètes qui n'ont pas un caractère politique. Il y a une conspiration contre vous. On a fait une conspiration pour lui enlever cette place.

La conspiration du silence, Entente entre diverses personnes pour ne pas parler.

conspiration

Conspiration, Conspiratus, huius conspiratus, Conspiratio, Coniuratio.

Faire conspiration, Coniurare, Conspirare.

Une peste et grande conspiration fort dangereuse, Pestis intestina.

Synonymes et Contraires

conspiration

nom féminin conspiration
Action menée contre quelqu'un.
Traductions

conspiration

conspiracy, conspirationמזימה (נ), עלילה (נ), קונספירציה (נ), קנוניה (נ), קשר (ז), מְזִמָּה, קֶשֶׁרsamenzweringσυνωμοσίαconspiracióncomplotto, congiuraVerschwörung陰謀spiknutísammensværgelse음모konspiration (kɔ̃spiʀasjɔ̃)
nom féminin
action secrète contre qqn ou le pouvoir

conspiration

[kɔ̃spiʀasjɔ̃] nfconspiracy