construction

construction

n.f.
1. Action de construire qqch : Un nouveau théâtre est en cours de construction
édification ; démolition, destruction : Un jeu de construction
2. Édifice que l'on a construit : Il y a quelques constructions en bordure de la route
3. Action de créer qqch en l'organisant d'une certaine manière : Les pays qui ont participé à la construction de l'Europe.
4. Création de l'esprit : Cette théorie est une construction bien fragile
5. Activité industrielle particulière : Développer la construction navale, aéronautique, électronique.

CONSTRUCTION

(kon-stru-ksion ; en poésie, de quatre syllabes) s. f.
Action de construire. La construction d'une maison.
L'art de la construction des vaisseaux qui tient à la fois à tout ce que les sciences ont de plus abstrait, à tout ce que les arts mécaniques ont de plus difficile et de plus minutieux [CONDORCET, Maurepas.]
Antandros était un lieu propre à faire des constructions de vaisseaux [LE P. CATROU, dans DESFONTAINES]
L'art du constructeur. Il entend bien la construction. Bâtisse. Faire de nouvelles constructions.
Manière dont une chose est construite.
Chaque espèce [d'animaux] est d'une construction différente des autres [FÉN., Exist. 19]
Par extension. La construction de ce poëme n'est pas régulière. Une grande construction philosophique, scientifique, grand système dans la philosophie, grande théorie dans la science, qu'établit un esprit inventeur, puissant et conséquent.
Terme de grammaire. Arrangement des mots, place des termes et des propositions. Construction directe, inverse, elliptique.
L'on écrit régulièrement depuis vingt années, l'on est esclave de la construction [LA BRUY., I]
Votre construction semble un peu s'obscurcir [BOILEAU, Art p. I]
On reconnaît les écrivains du bel âge de la France à une certaine construction de phrase, grecque et latine [CHATEAUBR., Génie, III, II, 5]
La netteté du discours dépend surtout des constructions, c'est-à-dire de l'arrangement des mots [CONDILLAC, Art d'écrire, liv. I, Œuvres, t. VII, p. 4, dans POUGENS.]
Il est visible que, deux langues ou les constructions sont différentes venant à se mêler, il faut du temps pour qu'il en résulte un tout uniforme [TURGOT, Ébauche du 2e discours, Progrès de l'esprit humain, p. 305]
Construction louche, C'est lorsque les mots sont placés de façon qu'ils semblent d'abord se rapporter à ce qui précède, pendant qu'ils se rapportent réellement à ce qui suit [DUMARSAIS, Mél. gramm. phil. Œuvres, t. V, p. 1, dans POUGENS]
Construction analytique, celle où les mots sont placés dans l'ordre rationnel voulu par la grammaire : le sujet, le verbe et l'attribut. On dit plus souvent aujourd'hui dans les classes : construction logique. Faire la construction d'une phrase latine ou grecque, mettre dans l'ordre analytique ou direct les mots qui sont construits dans un ordre inverse.
Dites tant qu'il vous plaira que construction est destruction, vous n'avez que ce seul moyen pour entendre le sens d'un auteur [DUMARSAIS, Invers. Œuvres, t. III, p. 348, dans POUGENS]
Terme de géométrie. Figure, ligne qu'on trace pour arriver à une démonstration. Construction d'une formule, d'une équation, évaluation, par moyens graphiques, d'une formule ou des racines d'une équation.

SYNONYME

  • CONSTRUCTION, SYNTAXE. La construction ne présente que l'idée de l'ordre et de l'arrangement des mots. La syntaxe règle l'usage et le choix des formes variables des mots et l'emploi de leurs terminaisons.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Par une mervilhouse dispensation avient ke de ce dont il soi aesment [estiment] estre plus destruiz, soi ellievent plus riche à la construction del celeste païs [, Job, 446]
  • XIVe s.
    Les constructions de Titus Livius sont si trenchées et si brieves et si d'estranges moz [BERCHEURE, f° 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. constructio, costructio ; espagn. construccion ; ital. costruzione ; du latin constructionem (voy. CONSTRUIRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONSTRUCTION.
    Terme de grammaire. Construction louche. Ajoutez :
    On appelle cela une construction louche, parce qu'elle semble regarder d'un côté, et elle regarde de l'autre ; plusieurs écrivains ne sont pas exempts de cette faute [VAUGELAS, Rem. t. I, p. 181, dans POUGENS]

construction

CONSTRUCTION. n. f. Action ou art de construire. On a interrompu la construction de cet édifice. Navire en construction. Navire de construction récente. La construction d'une machine.

Il se dit aussi des Édifices mêmes que l'on construit. De vastes constructions vont être commencées. Faire de nouvelles constructions. Ingénieur des constructions navales.

Il signifie encore Assemblage, disposition des matériaux, des diverses parties d'un édifice, d'un navire, d'une machine, etc. La construction de ce palais est belle et solide. Ce pont est d'une construction parfaite. La construction de ce vaisseau ne laisse rien à désirer.

Il se dit figurément de la Construction d'un système philosophique.

En termes de Géométrie, il se dit de la Figure qu'on trace et des lignes qu'on tire pour résoudre un problème.

Figurément, et en termes de Grammaire, il désigne l'Arrangement des mots suivant les règles et l'usage de la syntaxe. Construction grammaticale, analytique, logique. La construction de cette phrase est fort bonne, est régulière, est vicieuse. Construction elliptique.

Faire la construction d'une phrase, ou simplement Faire la construction, Disposer, suivant l'ordre direct ou analytique, les mots d'une phrase qui renferme une inversion.

construction

Construction et bastiment, Constructio.

construction


CONSTRUCTION, s. f. CONSTRUIRE, v. a. [Kons-truk-cion, kons-truire; 1re lon. 2e lon. au 2d.] Construction, est, 1° L'arrangement, la disposition des parties d'un bâtiment. La construction d'un Palais; la construction d'un vaisseau. — Dans ce dernier emploi, il se dit absolument: les règles de la construction: il entend bien la construction. — Au figuré, il se dit d'un ouvrage d'esprit.
   CONSTRUCTION, en Gramaire, est l' arrangement des mots, suivant les règles et l'usage de la Langue. "La construction de cette phrâse est régulière, ou louche, mauvaise, dûre, barbâre, etc. Défaut de construction; faûte contre la construction.
   Rem. La régularité dans la construction, est une des choses les plus nécessaires pour la netteté et la clarté du discours. Toutes les phrâses louches et obscûres pèchent par quelque défaut dans la construction. Elle montre souvent à découvert le vice des expressions, mais elle sert aussi à les cacher; et tels mots, qui, raprochés, feraient de la peine, n'en font plus, quand ils sont éloignés l'un de l'aûtre. Voy. SYNTAXE.
   CONSTRUIRE: Je construis, nous construisons; je construisais; je construisis; j'ai construit; je construirai; construirais; construis: que je construîse; je construisisse; construisant: construit, uite. — 1°. Bâtir, faire un édifice: Construire une maison, un palais: cela est solidement construit. — On dit aussi, construire un vaisseau, une barque, etc. — Figurément, on dit, construire un poème, en arranger, en disposer toutes les parties: ce poème a été construit avec beaucoup d'art. = 2°. En termes de Gramaire, arranger les mots suivant les règles et l'usage. Construire une phrâse: cette phrâse est mal construite.

Synonymes et Contraires

construction

nom féminin construction
2.  Ce qui est construit.
3.  Action d'agencer des éléments.
Traductions

construction

Anbau, Bau, Einrichtung, Erbauung, Zusammenstellung, Aufbau, Bauklotz, Strukturbuilding, construction, accommodation, adjustment, arrangement, erection, structureconstructie, gebouw, bouw, aanbouw, akkoord, inrichting, maatregel, opbouw, regeling, schikking, zetting, (het) bouwen, (op)bouw, aanleg, bouwindustrie, samenstelling, zinsstructuur, oprichtingבינוי (ז), בנאות (נ), בנייה (נ), מבנה (ז), בַּנָּאוּת, בִּנּוּי, בְּנִיָּה, מִבְנֶהconstruccióncostruzione, ediliziaإِنْشَاءstavbaopførelseκατασκευήrakentaminengradnja建設건설konstruksjonbudowaconstruçãoсооружениеkonstruktionการก่อสร้างyapmaxây dựng建筑строителство建設 (kɔ̃stʀyksjɔ̃)
nom féminin
1. bâtiment une construction du XVIIIe siècle
2. action de construire qqch la construction d'une maison la construction d'une route

construction

[kɔ̃stʀyksjɔ̃] nf
[pont, immeuble] → construction, building
des matériaux de construction → building materials
de construction récente → newly built
en construction [maisons, immeubles] → under construction
site en construction (INTERNET)site under construction
(= immeuble) → building
les constructions neuves → new buildings
construction mécanique nfmechanical engineering
construction navale nfshipbuilding