consulat

consulat

n.m.
1. Charge de consul ; résidence, bureaux d'un consul : S'adresser au consulat pour obtenir un visa.
2. (Avec une majuscule) Régime autoritaire établi en France au profit de Napoléon Bonaparte, au lendemain du coup d'État des 18 et 19 brumaire an VIII (9-10 nov. 1799), et remplacé par l'Empire le 18 mai 1804.

CONSULAT

(kon-su-la ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire) s. m.
Terme d'histoire romaine. La dignité de consul.
Reçois le consulat pour la prochaine année [CORN., Cinna, V, 3]
Non, non, le consulat n'est point fait pour son âge [VOLT., Brutus, II, 4]
On ne voit point l'or seul présider au sénat, Et de profanes lois fixer le consulat [ID., Catil. I, 2]
Les dissensions se réchauffent par les nouvelles prétentions du peuple, qui aspire aux honneurs et au consulat réservé jusqu'alors aux premiers ordres [BOSSUET, Hist. III, 7]
Gouvernement consulaire.
Les Parthes, les Persans veulent des souverains ; Et le seul consulat est bon pour les Romains [CORN., Cinna, II, 1]
Le temps ou l'exercice de cette charge. Sous le consulat de Cicéron. Le consulat ne durait qu'un an.
La charge de juge ou de consul de commerce à l'étranger. Le consulat d'Alexandrie Le lieu où siége le consul. Aller au consulat. Consulat de la mer, titre du code maritime attribué aux Catalans. Terme de marine. Déclarations que les capitaines sont obligés de faire par-devant les consuls des ports étrangers.
Emploi des officiers municipaux qui portaient le nom de consuls. Le corps des consuls. Le consulat d'Arles.
En France, le gouvernement consulaire et le temps pendant lequel ce gouvernement a existé (de 1799 à 1804).

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. consulatus, de consul.

consulat

CONSULAT. n. m. Dignité de consul.

Il signifie par extension le Temps pendant lequel on exerçait la charge de consul. Sous le consulat de Cicéron.

Il s'est dit absolument, en France, du Gouvernement consulaire et du Temps pendant lequel ce gouvernement a existé. L'établissement du Consulat. Sous le Consulat. À l'époque du Consulat. Histoire du Consulat.

Il se dit encore de la Charge de consul dans une ville étrangère. Il a obtenu le consulat d'Alexandrie, le consulat de New York. Consulat général.

Il se dit également du Lieu où demeure un consul, où il a ses bureaux. Aller au consulat. La chancellerie d'un consulat.

consulat


CONSULAT, s. m. Dignité, charge, ofice de Consul. Voy. CONSUL. "C'est aussi le temps pendant lequel on exerce la charge de Consul. Il se dit, sur-tout dans ce sens, des Consuls Romains. "Le Consulat de Ciceron est célèbre; par la découverte de la Conjuration de Catilina.

Traductions

consulat

Konsulatconsulateconsulaatצירות (נ), קונסוליה (נ), צִירוּתspreekkamerkonsulatkonsulejoconsuladokonzulátusconsolatokonsulatconsuladokonsulatπροξενείο領事館, 领事馆قُنْصُلِيَّةkonzulátkonsulaattikonzulat領事館영사관konsulatконсульствоสถานกงสุลkonsolosluktòa lãnh sựКонсулство (kɔ̃syla)
nom masculin
bureaux du consul

consulat

[kɔ̃syla] nmconsulate
le consulat de France → the French consulate