consulter

(Mot repris de consultasses)

consulter

v.t. [ lat. consultare, de consulere, délibérer ]
1. Prendre avis, conseil auprès de qqn : Ils ont décidé de consulter un notaire s'informer auprès de, questionner
2. Se faire examiner par un médecin : Vous devriez consulter un cardiologue.
3. Chercher un renseignement, une information dans qqch : Consulter un dictionnaire, un atlas compulser regarder
v.i.
1. Donner des consultations ; recevoir des patients : Médecin qui consulte tous les jours.
2. Prendre l'avis d'un médecin : Vous devriez consulter.

consulter


Participe passé: consulté
Gérondif: consultant

Indicatif présent
je consulte
tu consultes
il/elle consulte
nous consultons
vous consultez
ils/elles consultent
Passé simple
je consultai
tu consultas
il/elle consulta
nous consultâmes
vous consultâtes
ils/elles consultèrent
Imparfait
je consultais
tu consultais
il/elle consultait
nous consultions
vous consultiez
ils/elles consultaient
Futur
je consulterai
tu consulteras
il/elle consultera
nous consulterons
vous consulterez
ils/elles consulteront
Conditionnel présent
je consulterais
tu consulterais
il/elle consulterait
nous consulterions
vous consulteriez
ils/elles consulteraient
Subjonctif imparfait
je consultasse
tu consultasses
il/elle consultât
nous consultassions
vous consultassiez
ils/elles consultassent
Subjonctif présent
je consulte
tu consultes
il/elle consulte
nous consultions
vous consultiez
ils/elles consultent
Impératif
consulte (tu)
consultons (nous)
consultez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais consulté
tu avais consulté
il/elle avait consulté
nous avions consulté
vous aviez consulté
ils/elles avaient consulté
Futur antérieur
j'aurai consulté
tu auras consulté
il/elle aura consulté
nous aurons consulté
vous aurez consulté
ils/elles auront consulté
Passé composé
j'ai consulté
tu as consulté
il/elle a consulté
nous avons consulté
vous avez consulté
ils/elles ont consulté
Conditionnel passé
j'aurais consulté
tu aurais consulté
il/elle aurait consulté
nous aurions consulté
vous auriez consulté
ils/elles auraient consulté
Passé antérieur
j'eus consulté
tu eus consulté
il/elle eut consulté
nous eûmes consulté
vous eûtes consulté
ils/elles eurent consulté
Subjonctif passé
j'aie consulté
tu aies consulté
il/elle ait consulté
nous ayons consulté
vous ayez consulté
ils/elles aient consulté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse consulté
tu eusses consulté
il/elle eût consulté
nous eussions consulté
vous eussiez consulté
ils/elles eussent consulté

CONSULTER

(kon-sul-té) v. a.
Prendre conseil de quelqu'un.
Ceux que l'empereur a consultés le moins [RAC., Brit. I, 2]
Consultons sur ce point quelque auteur signalé [BOILEAU, Lutr. IV]
Le sage quelquefois fait bien d'exécuter Avant que de donner le temps à la sagesse D'envisager le fait et sans la consulter [LA FONT., Fabl. X, 14]
Fig. Consulter le chevet, son chevet, se donner le temps de délibérer sur une chose, passer la nuit avant de prendre son parti. Dans le même sens et familièrement, consulter son bonnet de nuit. Consulter son miroir, s'y regarder.
Là, pour ne point des ans ignorer les injures, Je consulte souvent le cristal d'un ruisseau [CHAULIEU, Stances sur la retraite.]
Consulter les astres, l'histoire, les examiner attentivement pour y chercher des indices.
Vous-même, consultez vos premières années [RAC., Brit. II, 3]
Si de vos premiers ans vous consultiez la gloire [ID., ib. III, 1]
On faisait comme on avait toujours fait : on consultait l'usage, et on n'imaginait pas encore de chercher dans des principes généraux ce que les peuples se doivent les uns aux autres [CONDILLAC, Hist. anc. Lois, ch. I]
Se diriger par.
Ce ne sont pas les sens que mon amour consulte [CORN., Sertor. II, 1]
Je n'ai pour lui parler consulté que mon cœur [RAC., Andr. II, 1]
Mais on n'en doit pas moins consulter la prudence [VOLT., Fanat. II, 6]
Consulter ses forces, examiner si l'on est capable de faire, d'exécuter une chose.
Craignez d'un vain plaisir les trompeuses amorces, Et consultez longtemps votre esprit et vos forces [BOILEAU, Art p. I]
Consulter ses intérêts, se diriger d'après ce qu'ils suggèrent. Dans le paganisme, consulter l'oracle, les dieux, les interroger pour connaître l'avenir ou se diriger dans le présent.
Un païen qui sentait quelque peu le fagot, Et qui croyait en Dieu, pour user de ce mot, Par bénéfice d'inventaire, Alla consulter Apollon [LA FONT., Fables, IV, 19]
Lorsque Claudius Pulcher, consul romain et général de l'armée romaine, fut envoyé contre les Carthaginois, on consulta les sacrés poulets, qui ne voulurent point manger ; le consul ordonna que, puisqu'ils ne voulaient pas manger, on les jetât dans la mer pour les faire boire [DUMARSAIS, Mélang. gramm. phil. Œuvres, t. V, p. 348, dans POUGENS.]
Par extension. Consulter le sorcier, la devineresse, la somnambule.
Mettre en délibération, soumettre à l'examen de quelqu'un. Consulter une affaire à un avocat.
Que l'on doit commencer par consulter ensemble Les choses qu'on peut faire en cet événement [MOL., Tart. V, 1]
Si Lélie a pour lui l'amour et sa puissance, Andrès pour son partage a la reconnaissance, Qui ne souffrira point que mes pensers secrets Consuitent jamais rien contre ses intérêts [ID., l'Étour. V, 12]
La conjoncture est tout à fait heureuse, et j'ai ici un ancien de mes amis, avec lequel je serai bien aise de consulter sa maladie [ID., Pourc. I, 10]
Il s'entend tout seul, je ne le consulterai à personne [SÉV., 313]
Une autre fois l'un du conseil des Douze élève une difficulté, et, comme on ne tombait pas d'accord, il propose de la consulter en Sorbonne [ANQUET., Ligue, III, 200]
Cet homme, qui nie sa liberté, ne laissera pas de consulter ce qu'il a à faire [BOSSUET, Lib. arb. 4]
M. Huyghens consultait à M. de l'Hospital ses difficultés sur le calcul différentiel ; et quand quelque chose l'arrêtait, il ne s'en prenait pas à la méthode, mais à ce qu'il ne la possédait pas assez [FONTEN., L'Hospital.]
.... C'est assez consulté ; Rendez-moi mes liens ou pleine liberté [CORN., Sertor. III, 4]
V. n. Conférer, délibérer seul ou avec d'autres pour aviser.
Déjà le Tésin tout morne Consulte de se cacher [MALH., II, 1]
Après avoir longtemps consulté, ils arrêtèrent.... [VAUGEL., Q. C. 318]
Il est bien plus naturel à la peur de consulter que de décider [RETZ, II, 126]
Ma s pourquoi consulter des choses résolues, Et ne poursuivre pas comme on les a conclues ? [ROTR., Bélis. II, 8]
J'ai trop par vos avis consulté là-dessus ; Ne m'en parlez jamais, je ne consulte plus [CORN., Cinna, IV, 4]
Je ne consulte point pour suivre mon devoir [ID., Cid, III, 3]
Après avoir consulté quelque temps [HAMILT., Gramm. 7]
Le jour s'en va paraître et je vais consulter Comment dans ce malheur je dois me comporter [MOL., Éc. des f. V, 1]
Ah ! faut-il consulter dans un affront si rude ! [ID., Amph. III, 3]
Madame, consultez [RAC., Baj. V, 11]
Sans consulter enfin si je me perds moi-même [ID., Baj. I, 3]
.... Sortons, et, sans plus consulter, De ce trouble inouï songeons à profiter [VOLT., Sémir. I, 5]
Je consulterai sur votre mal avec les philosophes [ID., Dial. 3]
Vous avez daigné, sire, nous appeler pour consulter avec vous au bien de l'État [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 331]
Ne répondant aux critiques qu'en guérissant les maladies, consultant sans peine avec les médecins qui, dans d'autres circonstances, avaient refusé de consulter avec lui [CONDORCET, Tronchin.]
Se consulter, v. réfl. Délibérer avec soi-même.
Il faut vous rendre ; il faut me quitter et régner. - Vous quitter ? - Je le veux ; je me suis consultée [RAC., Baj. II, 5]
Arsace, c'est à toi de te bien consulter [VOLT., Sémir. IV, 1]
Se consulter l'un l'autre. Ils se sont consultés, et leur réponse est unanime. Être consulté.
La voix de la raison jamais ne se consulte [CORN, Cinna, II, 1]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les Perses aprez le vin consultoient de leurs principaulx affaires [MONT., II, 215]
    Consultez-en [faites-en l'épreuve] pour veoir avecques vostre astrolabe [ID., II, 272]
    Il disoit qu'il falloit executer, non pas consulter les haultes entreprinses [ID., III, 172]
    Je consulte peu des alterations que je sens ; car les medecins.... [ID., IV, 269]
    Aux jours ensuivans puis après, ilz commencerent à consulter entre eulx des moyens de faire la guerre [AMYOT, Cor. 36]
    Des entreprises qu'il sembloit avoir bien consultées [ID., Sylla, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. consultare, fréquentatif, de consulere, de même radical que consilium, conseil.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONSULTER. Ajoutez : - REM.
  • 1. J. J. Rousseau a dit : consulter quelqu'un si, pour : consulter quelqu'un sur la question de savoir si.
    Quand je consultai Milord Maréchal si je les accepterais [les grâces du roi]... [ROUSS., Lett. à Davenport, fév. 1767]
    Cette tournure abrégée est bonne.
  • 2. On peut voir à consulter, verbe neutre, des phrases d'auteurs déjà anciens où l'on dit consulter de. En voici un exemple plus récent :
    Je ne prendrai nul parti définitif sans en bien consulter avec vous [J. J. ROUSS., Lett. à Milord Maréchal, 6 avril 1765]

consulter

CONSULTER. v. tr. Prendre avis, conseil ou instruction de quelqu'un. Consulter l'oracle. Consulter les avocats, les médecins, les experts. Se consulter soi-même. Je n'ai rien à vous dire là-dessus, c'est à vous à vous consulter. Vous êtes-vous bien consulté? Irai-je ou n'irai- je pas? je me consulte.

Il se dit par analogie en parlant des Écrivains ou des Choses qu'on étudie pour y chercher des éclaircissements, des indices, etc. Consulter ses livres. Consulter les auteurs. J'ai consulté tous les historiens. Consultons l'histoire. Consulter les astres.

Fig., Consulter le miroir, consulter son miroir, Se regarder dans un miroir.

Il se dit encore figurément, en parlant des Choses qui peuvent inspirer ou régler nos déterminations. Ne consulter que son devoir. Consulter sa conscience. Consulter ses forces.

Employé intransitivement, il signifie Conférer ensemble, délibérer. Ils consultèrent ensemble. Il veut en consulter avec ses amis. Les avocats ont consulté sur cette affaire. Les médecins ont consulté sur sa maladie.

consulter

Consulter, Consulere, Consilium capere, Consilium habere, vel sumere.

Consulter avec quelqu'un, Consilium cum aliquo inire, Adhibere consilium, Ad vel in consilium adhibere aliquem.

Consulter ensemble, Conferre consilia, Consilia agitare, siue agere.

Consulter et penser comment on se doit gouverner en quelque lieu, Deliberare.

Qui consulte et pense à quelque chose, Deliberabundus.

Pren la charge de consulter pour moy, et de penser à mon affaire, Suscipe nunc meam deliberationem qua solicitor.

Consulter des affaires de la chose publique, Assembler le senat, Habere senatum.

¶ Consulter et donner response en consultation de procez, Responsitare, Dare operam consultoribus, De iure responsitare, De rebus forensibus responsitare consulentibus, B.

Ce qui est consulté et ordonné par le senat, Consultum.

Synonymes et Contraires

consulter

verbe consulter
1.  Prendre pour guide.
2.  Demander à quelqu'un son avis.
3.  Chercher un renseignement.
Traductions

consulter

(kɔ̃sylte)
verbe transitif
1. regarder pour chercher des informations consulter un dictionnaire
2. prendre l'avis de qqn consulter ses parents consulter un médecin

consulter

konsultieren, befragen, nachschlagen, zu Rate ziehenconsult, look up, refer, referenceraadplegen, consulteren, beraadslagen, handelen (naar), inzien, nakijken (op), naslaan, om advies vragen, overleggen, spreekuur houden, volgenהתייעץ (התפעל), טיכס עצה, יעץ ב-, נועץ (נפעל), נטל עצה, נמלך (נפעל), שאל בעצתו של-raadpleegconsultarkonsulticonsultarconsultarkonsultera, rådfrågaconsultare, confrontare, consigliarsi conيَسْتَشِيرُradit sekonsultereσυμβουλεύομαιkysyä neuvoasavjetovati se相談する상의하다rådspørreporadzić sięсоветоватьсяปรึกษาdanışmaktư vấn商量
verbe intransitif
recevoir pour un examen médical Ce médecin consulte le matin.

consulter

[kɔ̃sylte]
vt
[+ spécialiste, médecin, notaire] → to consult
Tu devrais consulter un médecin → You should consult a doctor.
[+ encyclopédie, source d'information] → to consult
vi [médecin] → to see patients
Le docteur ne consulte pas le samedi → The doctor doesn't see patients on Saturdays. [kɔ̃sylte] vpr/récip (avant de prendre une décision) → to confer