contemplateur, trice

CONTEMPLATEUR, TRICE

(kon-tan-pla-teur, tri-s') s. m. et f.
Celui, celle qui contemple. Contemplateur des merveilles de la nature.
Retranchons l'homme de dessus la terre ; il n'y a plus de contemplateur des œuvres du Tout-puissant [BONNET, Palingén. 12e part. ch. 8]
L'homme contemplatif.
Le contemplateur, mollement couché dans une chambre tapissée, invective contre le soldat [VAUVENARGUES, Max. CCXXIII]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Homme n'est pas facteur des creatures de Dieu, mais contemplateur de ses œuvres [A. CHARTIER, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. contemplador ; ital. contemplatore ; du latin contemplatorem (voy. CONTEMPLER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CONTEMPLATEUR. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    La diviniteiz ne soi demostret mie teile come ele est à ses contemplors en ceste vie [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 340]