contemporain, aine

CONTEMPORAIN, AINE

(kon-tan-po-rin, rè-n') adj.
Qui est du même temps. Hésiode a-t-il été contemporain d'Homère ? Historien contemporain, historien qui écrit les événements de son temps. L'histoire contemporaine, l'histoire qui s'écrit au temps même des hommes et des choses.
Toute histoire qui n'est pas contemporaine est suspecte [PASC., Juifs, 1]
Par extension.
D'une estime contemporaine Mon cœur eût été plus jaloux [LAMOTTE, Ode sur la réputation.]
Comme les vieux rochers contemporains du monde [DELILLE, Imagin. VIII]
Plusieurs sciences ont été, pour ainsi dire, contemporaines ; mais, dans l'ordre historique des progrès de l'esprit, on ne peut les embrasser que successivement [D'ALEMB., Encycl. Disc. prélim.]
Ainsi d'un peuple entier je feuilletais l'histoire.... Et je sentais frémir mon luth contemporain Chaque fois que passait un grand nom.... [V. HUGO, Odes, III, 8]
La raison contemporaine, l'ensemble des choses qu'une société admet comme vraies à une époque donnée.
Substantivement. Les contemporains. Un contemporain. Elle fut la contemporaine de ces grands hommes.
Chênes antiques ! mes contemporains de solitude ! [CHATEAUB., Natch. VIII, 361]
On met les anciens bien haut pour abaisser ses contemporains [FONTEN., Dial. III, Morts anciens.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les François mes contemporains sçavent bien qu'en dire [MONT., IV, 83]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. contemporaneus, de cum, avec, et tempus (voy. TEMPS).