content


Recherches associées à content: contant

1. content, e

adj. [ lat. contentus, satisfait ]
Qui éprouve de la joie, de la satisfaction : Elle est contente de pouvoir parler à qqn de son pays
heureux ; triste : Je suis contente qu'elle vienne
Content de,
satisfait de : Nous sommes contents du résultat des élections.
Être content de soi,
avoir une bonne opinion de soi-même.
Non content de,
sans se limiter à : Non content de tricher, il voudrait qu'on l'approuve.

2. content

n.m. [ de 1. content ]
Avoir son content de qqch,
Iron. être lassé d'une chose pénible : Les beaux discours, nous en avons notre content
nous en avons assez
Tout son content,
autant qu'on en désirait, jusqu'à être rassasié : Le premier jour des vacances, j'ai enfin pu dormir tout mon content.

content

CONTENT, ENTE. adj. Qui a l'esprit satisfait. Vivre content. Il a le coeur content. Il ne sera content que lorsqu'il vous aura vu. On ne l'avait jamais vue si contente. Par extension, Avoir l'air content, le visage content.

Être content de quelqu'un, Être satisfait de lui, de ses procédés, de sa conduite. J'ai vu un homme bien content de vous. Vous devez être content de lui. Ce père est très content de son fils. Vous vous conduisez mal, je n'ai pas lieu d'être content.

Être content de soi, Avoir le sentiment qu'on a bien agi, qu'on n'a pas de reproches à se faire. Il signifie aussi S'estimer beaucoup au- dessus de son mérite. On dit aussi Être content de sa personne, de sa petite personne.

Être content de quelque chose, En éprouver de la satisfaction. Il n'est pas content de votre attitude. Il est content de vous voir. Je suis fort content que vous ayez réussi. Il signifie aussi Ne rien désirer de plus ou de mieux. Il est content de peu de chose. Il est content de sa fortune, de sa condition, de ses biens. Non content de l'avoir trahi, vous osez le calomnier. Être content de tout.

Il s'emploie comme nom dans cette phrase familière, Avoir son content d'une chose, En avoir autant qu'on en désire. Ironiquement, Le voilà bien battu, il doit en avoir son content.

content

Content, AEquus, Contentus.

Estre content de ce qu'on a, Continere se finibus rerum suarum.

Estre content, Magnitudinem animi adhibere rei alicui.

Estre content de perdre du sien, Concedere de iure suo.

Je suis, ou J'en suis content, Per me licet, Esto, Age sane, Ego vero, Non nolo, Audio, Fiat, Non recuso.

J'en suis fort content, Clementer volo.

Je suis content que, etc. Concedo tibi vt ea praetereas.

J'en suis content s'il te plaist, Sane si placet.

Je suis content de quelque chose que tu faces, Lubet quicquid facias.

Es-tu content de cela? Satin'id tibi placet?

Je suis content d'estre son serviteur, Me sibi habeto.

Envoyer aucun en sorte qu'il soit content de nous, Cum bona gratia aliquem dimittere.

Je me tiens bien pour content, Bene mecum agitur.

Nous nous devrons bien tenir pour contens, si, etc. Praeclare nobiscum actum iri, quis hoc non perspicit, si, etc.

Estre bien content de sa personne, Sibi placere.

Voyans qu'ils estoient fort contens de leur puissance, Quam iam virium haud poeniteret.

J'en suis moins mal content, Minus offendor.

Il disoit qui les oiroit sans estre mal content, Cum bona venia se auditurum dicebat.

¶ Je ne suis pas content de ce que, etc. Illud non accipio in bonam partem quod, etc.

Mal content d'aucun, et courroucé contre luy, Offensus alicui.

Estre mal content de quelque chose, Indigne vel Moleste ferre, et pati aliquid.

Ils sont mal contens d'estre reprins, Obiurgari moleste ferunt.

Faire quelque chose en estant mal content, Repugnanter.

Nous ne sommes jamais contens de nous mesmes, Nostri nosmet poenitet.

Un homme sage est tousjours content de soy, Sapientem nunquam sui poenitet, B. ex Cic.

content


CONTENT, ENTE, adj. CONTENTEMENT, s. m. CONTENTER, v. actif. [Kontan, tante, tanteman, tanté: 1re et 2e lon. 3e e muet au 2d et 3e, é fer. au 4e.] Content, ente, est celui ou celle, qui a l'esprit satisfait. Contentement, joie, plaisir, satisfaction. Contenter, satisfaire, rendre content. "Il est, il vit content: elle est, ou elle fait semblant d'être contente: doner, recevoir du contentement. "Il faut peu de chôse pour le contenter: elle est dificile à contenter.
   I. CONTENT, joyeux, satisfait (synon.) Content, dit plus que ces deux adjectifs: il exprime une satisfaction plus réfléchie, plus profonde, plus durable. On est satisfait, quand on a obtenu ce qu'on souhaitait: on est content, quand on ne souhaite plus. Il arrive souvent qu'après s'être satisfait, on n' en est pas plus content. Gir. Synon. "Lorsqu'un Peuple n' est pas content, il faut le rendre joyeux. Marm. Voyez l' art. suivant, à la fin.
   Content, régit de devant les noms et les verbes. Je suis content du peu que je possède; il est content de pouvoir joindre les deux bouts de l'an. — Avoir le visage content, faire paraître sur son visage la satisfaction de son esprit. Être content de quelqu'un, en être satisfait; cet homme est bien content de vous; vous devez étre content de lui. On dit aussi, content de vos procédés, de sa fortune, etc.
   Être content de faire, Aquiescer, consentir. Je suis content de vous céder cette terre, à condition que... à la charge de.... * M. Targe lui done un autre sens, qui est un vrai anglicisme. "Ce Seigneur, craignant le ressentiment de la Chambre, fut content d'avoir lieu de se justifier, Smollet. Nous dirions en français, s'estima heureux de, etc.
   Le Proverbe dit avec raison: Il est heureux, qui est content: il est riche, qui est content. — On dit de celui, qui est content: il est riche, qui est content. — On dit de celui, qui s'estime beaucoup, qui a trop bone opinion de lui-même, qu' il est content de soi; content de sa persone; de sa petite persone. Il y a de la gradation dans ces trois expressions; l'une enchérit sur l'aûtre.
   II. CONTENTEMENT, Joie, satisfaction, Plaisir, (synon.) Le contentement, regarde proprement l'intérieur du coeur; c'est un sentiment, qui rend l'âme tranquile: la joie regarde particulièrement la démonstration extérieûre: c'est une expression du coeur, qui agite quelquefois l'esprit; la satisfaction regarde plus les passions; c'est un retour sur le succès, dans lequel on s'aplaudit. Le plaisir regarde principalement le goût: c'est une sensation gracieûse, dont les suites peuvent quelquefois être désagréables. "Il est dificile qu'un homme inquiet et turbulent ait jamais un vrai contentement. Il n'y a que le petit peuple, et les gens d'un esprit borné, qui se livrent à une joie immodérée. La satisfaction ne se trouve guère avec une ambition démusurée. Il est râre de goûter un plaisir pur, et qui ne soit mélé d'aucune amertume. Gir. Synon. Voy. SATISFACTION.
   REM. 1°. Contentement, n'a point de pluriel: On dit à plusieurs, et de plusieurs, votre contentement, leur contentement, et non pas, pour vos contentemens, comme dit Molière. — L'Acad. le blâme dans Corneille:
   Et que tout se dispose à leurs contentemens.
   2°. On dit, avoir, ou doner contentement sans article: "M. de Lavardin avoit fort demandé le comandement: il prétendoit que cet honeur lui est dû; mais il n'a pas eu contentement. Sév. Il n'a pas obtenu ce qu'il demandait. On pourrait dire aussi, on ne lui a pas doné contentement. — On dit encôre, ce n'est pas contentement (sans article); c. à. d. cela ne sufit pas, il n'y a pas de quoi être content: "Vous ne me donez que cela; ce n'est pas contentement.
   Le Proverbe dit fort sensément, Contentement passe richesse; la satisfaction de l'esprit et du coeur est le plus grand de tous les biens.
   III. CONTENTER, signifie quelquefois, doner de la satisfaction à.... Cet enfant contente ses parens, ses maîtres, etc. — Apaiser quelqu'un en lui donant quelque chôse. "Il brouillera toujours, si on ne le contente. = En parlant des chôses, satisfaire l'esprit: Ces raisons contentent, ces preûves ne contentent pas. — Ou les passions, les sens; cette musique contente les oreilles; ces objets contentent les yeux.
   Se contenter régit de devant les noms et les verbes. "Se contenter d'une honnête médiocrité: d' avoir de quoi vivre honnêtement. = Remarquez que cet infinitif se met quand le verbe régi se raporte au sujet de la phrâse; et que quand il ne s'y raporte pas, on met le subjonctif; Je me suis contenté de le lui dire; je me contente que vous m'en doniez la moitié. — Dans l'Ann. Litt. On substitûe si, à que. "Il ne faut pas juger sévèrement cette agréable bagatelle, et l'on doit se contenter si le dialogue en est naturel, les vers faciles, et la morale intéressante. Je crois qu'il falait dire: l'on doit être content si, ou encôre mieux, quand le dialogue, etc. ou bien: se contenter que le dialogue soit naturel, etc.
   Se Contenter, signifie quelquefois, en demeurer là, n'en vouloir pas faire davantage. "Contentez-vous de m' avoir trompé une fois. "Vous devriez vous contenter de m' avoir ôté mes biens, sans en vouloir à mon honneur et à ma vie.

Synonymes et Contraires

content

Traductions

content

(kɔ̃tɑ̃)

contente

froh, zufrieden, erfreut, glücklichpleased, glad, contented, content, satisfied, gratified, happytevreden, vergenoegd, voldaan, blij, tevreden (over)מבודח (ת), מבסוט (ת), מרוצה (ת), שבע נחת (ת), שמח (ת), מַבְּסוּט, מְרֻצֶּה, שָׂמֵחַtevredecontentspokojený, rádtilfreds, gladkontentacontentotyytyväinen, iloinen, mielissäänánægðurcontento, accontentato, compiacuto, felice, lieto嬉しい, 幸せなfornøyd, glad, tilfredszadowolony, zadowolona, zadowolonamycontente, satisfeito, felizдовольныйnöjd, belåten, gladراضٍ, سَعِيد, مَسْرورικανοποιημένος, σωστός, χαρούμενοςzadovoljan기뻐하는, 기쁜, 만족하는ดีใจ, พอใจmemnunhài lòng, vui mừng, vui vẻ满意的, 高兴的съдържание內容 (kɔ̃tɑ̃t)
adjectif
heureux être content de sa nouvelle voiture Je suis contente de te voir Je suis contente que tu sois venu.

content

[kɔ̃tɑ̃, ɑ̃t] adjpleased, glad
être content que → to be glad that, to be pleased that
Je suis content que tu sois venu → I'm glad you've come.
content de → pleased with
Elle m'a dit qu'elle était contente de mon travail → She told me she was pleased with my work.
non content de ... → not content with ...