contenter

(Mot repris de contentâmes)

contenter

v.t.
Rendre qqn content, satisfait : Le commerçant cherche avant tout à contenter sa clientèle mécontenter

se contenter

v.pr. (de)
Se montrer satisfait de ; ne faire que : Si c'est tout ce que vous avez, je m'en contenterai s'accommoder de, se satisfaire de se borner à, se limiter à

contenter


Participe passé: contenté
Gérondif: contentant

Indicatif présent
je contente
tu contentes
il/elle contente
nous contentons
vous contentez
ils/elles contentent
Passé simple
je contentai
tu contentas
il/elle contenta
nous contentâmes
vous contentâtes
ils/elles contentèrent
Imparfait
je contentais
tu contentais
il/elle contentait
nous contentions
vous contentiez
ils/elles contentaient
Futur
je contenterai
tu contenteras
il/elle contentera
nous contenterons
vous contenterez
ils/elles contenteront
Conditionnel présent
je contenterais
tu contenterais
il/elle contenterait
nous contenterions
vous contenteriez
ils/elles contenteraient
Subjonctif imparfait
je contentasse
tu contentasses
il/elle contentât
nous contentassions
vous contentassiez
ils/elles contentassent
Subjonctif présent
je contente
tu contentes
il/elle contente
nous contentions
vous contentiez
ils/elles contentent
Impératif
contente (tu)
contentons (nous)
contentez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais contenté
tu avais contenté
il/elle avait contenté
nous avions contenté
vous aviez contenté
ils/elles avaient contenté
Futur antérieur
j'aurai contenté
tu auras contenté
il/elle aura contenté
nous aurons contenté
vous aurez contenté
ils/elles auront contenté
Passé composé
j'ai contenté
tu as contenté
il/elle a contenté
nous avons contenté
vous avez contenté
ils/elles ont contenté
Conditionnel passé
j'aurais contenté
tu aurais contenté
il/elle aurait contenté
nous aurions contenté
vous auriez contenté
ils/elles auraient contenté
Passé antérieur
j'eus contenté
tu eus contenté
il/elle eut contenté
nous eûmes contenté
vous eûtes contenté
ils/elles eurent contenté
Subjonctif passé
j'aie contenté
tu aies contenté
il/elle ait contenté
nous ayons contenté
vous ayez contenté
ils/elles aient contenté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse contenté
tu eusses contenté
il/elle eût contenté
nous eussions contenté
vous eussiez contenté
ils/elles eussent contenté

CONTENTER

(kon-tan-té) v. a.
Rendre content.
Parbleu, dit le meunier, est bien fou du cerveau Qui prétend contenter tout le monde et son père [LA FONT., Fabl. III, 1]
Rien ne la contentait, rien n'était comme il faut : On se levait trop tard, on se levait trop tôt ; Puis du blanc, puis du noir, puis encore autre chose [LA FONT., Fabl. VII, 2]
Ils contentent le monde en permettant les actions, et ils satisfont à l'Évangile en purifiant les intentions [PASC., Prov. 7]
En parlant des choses.
Contentant ses désirs, punis son parricide [CORN., Cinna, IV, 2]
Pour contenter ses frivoles désirs, L'homme insensé vainement se consume [RAC., Esth. II, 9]
Prince, dès ce moment contentez mes souhaits [ID., Bérén. III, 3]
Hé bien, régnez, cruel, contentez votre gloire [ID., ib. IV, 5]
Hé bien, seigneur, allez, contentez votre envie [ID., Alex. I, 3]
Perfides, contentez votre soif sanguinaire [ID., Iph. V, 4]
Contentez mon désir et n'ayez point d'effroi, Je vous réponds de tout, et prends le mal sur moi [MOL., Tart. IV, 5]
Une reconnaissance ingénieuse et difficile à contenter n'a pu rien imaginer de plus nouveau et de plus noble qu'un pareil monument [FONTEN., Viviani.]
Il pouvait contenter tous ses désirs [FÉN., Tél. V]
Il ne songeait qu'à contenter ses passions [ID., ib. II]
Va contenter des dieux l'inhumaine justice [VOLT., Sémiram. V, 1]
Apaiser quelqu'un en lui accordant une chose. Cet homme ira se plaindre partout si on ne le contente pas.
Faites-vous contenter par ce couple céleste [LA FONT., Fabl. I, 14]
Payer.
Vous serez pleinement contentés de vos soins [MOL., Éc. des mar. III, 5]
Plaire à. Cette musique ne contente pas l'oreille.
Pendant qu'elle contentait le monde et se contentait elle-même, la princesse Palatine n'était pas heureuse, et le vide des choses humaines se faisait sentir à son cœur [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Se contenter, v. réfl. Satisfaire son envie, ses désirs. Il y a longtemps que je désire acheter cela, il faut enfin que je me contente.
Cherchez.... Contentez-vous ; suivez votre humeur inquiète [LA FONT., Fabl. VII, 12]
La viduité est regardée, non plus comme un état de désolation, mais comme un état désirable où, affranchi de tout joug, on n'a plus à contenter que soi-même [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Cependant, mes disciples, contentez-vous : si les grands travaux ne rebutent pas votre courage, il peut arriver que la gloire soit votre récompense [LA BRUY., Disc. sur Théophr.]
Je me contenterai par dire qu'il [le duc d'Uzeda] était.... [SAINT-SIMON, 108, 154]
S'accommoder de, se borner à. Se contenter de peu. Il se contentait de sa condition. Je ne me contente pas de toutes ces raisons. Contentez-vous de la demande que vous avez faite.
Ainsi qui peut vous croire, aisément se contente [CORN., Nicom. V, 7]
Contentez-vous de savoir Qu'aussi bien que ma sœur j'écoute mon devoir [ID., Agésil. I, 3]
Du moins contente-toi de l'avoir étonnée [ma vertu] [ID., Hor. II, 6]
J'étais heureuse sans amant ; Mon cœur se contentait de régner sur lui-même [QUINAULT, Proserp. IV, 11]
.... Mais du prix qu'on m'offre il faut me contenter [RAC., Athal. V, 5]
César, contentez-vous de la toute-puissance [VOLT., Triumv. V, 3]
Il en est venu depuis qui ne se sont pas contentés de rire [BALZ., liv. VI, lett. 5]
Se contenter que, avec le subj.
Je me contente que vous ayez vu que.... [BOSSUET, Hist. III, 6]
Les paysans nés esclaves se contentaient qu'une agriculture grossière leur rapportât précisément de quoi vivre [FONTENELLE, Czar Pierre.]
Dans un sens plus étroit, en demeurer là, ne pas vouloir faire plus que ce qu'on a fait. Je me contente de lui avoir prêté de l'argent et ne veux pas le cautionner.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Leur fit departir moult de florins, tant qu'ils s'en contenterent [FROISS., liv. IV, p. 328, dans LACURNE]
    Chascun se contenta [fut content] de luy [COMM., I, 12]
    Ledit roy d'Angleterre et tous les seigneurs de son royaulme se malcontenterent merveilleusement de quoy le duc de Bourgongne le faisoit si long [ID., IV, 5]
  • XVIe s.
    Les plus parfaicts se sont bien contentez d'y aspirer [MONT., I, 70]
    Si mes escripts contentent et toy et les aultres sages, publie-les [ID., II, 227]
    En quoy, oultre le service du maistre et de vostre debvoir, faictes chose dont le très grand maistre se contente [est content] [MARG., L. 15]
    Sy les Basques estoient aussy bonnes gens, je suis seure que vous vous en contenteriés [que vous en seriez content] [ID., ib. 115]
    Quand on a planté un arbre, on est tousjours soigneux d'y mettre la main, jusques à ce qu'il ait produit du fruit, et alors on se contente, voyant qu'il n'est pas sterile [LANOUE, 114]
    Il alla presenter la bataille à Lysander, lequel, se contentant de sa premiere victoire, ne luy sortit point à l'encontre [AMYOT, Alc. 74]
    Il ne se contenta pas de la resjouir et honorer seulement, ains à son instance et priere il prit femme, sans toutefois se despartir d'avec sa mere [ID., Cor. 5]
    Martius declara qu'il estoit très aise que son capitaine se contentast si amplement de luy, mais.... [ID., ib. 13]
    Encore que l'on presuppose que les dieux soient faciles à contenter [ID., P. Aem. 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Content.

contenter

CONTENTER. v. tr. Rendre quelqu'un content en lui procurant ce qu'il souhaite avoir. Il faut peu de chose pour le contenter. Le peu de bien qu'il a le contente. Ces sortes de gens sont difficiles à contenter. Il y a longtemps que je désire acheter cela, il faut enfin que je me contente. On pourrait se contenter à moins.

Il signifie aussi Rendre quelqu'un content en lui procurant ce qu'il attend de nous. Ce jeune homme contente ses parents, contente bien ses maîtres. Jamais personne n'a pu me contenter sur ce sujet. On ne saurait contenter tout le monde. Ces preuves, ces raisons ne sauraient me contenter, il m'en faut de plus solides.

Il signifie quelquefois Apaiser quelqu'un en lui donnant, en lui accordant quelque chose. Cet homme ira se plaindre partout, si on ne le contente.

Il se dit également en parlant des Sens et des passions. Cette musique ne contente pas l'oreille. Ce spectacle doit contenter des yeux. Cette place a contenté son ambition. Rien ne saurait contenter son avarice, ses passions ses appétits, ses désirs. Je n'ai pu contenter ma curiosité.

SE CONTENTER DE signifie ordinairement Être satisfait d'une chose, s'en accommoder, s'y tenir. Se contenter de sa fortune. Contentez- vous de cela, je vous prie. Se contenter d'une honnête médiocrité. Il faut se contenter de ce qu'on a. Se contenter de peu. Je ne me contente pas de toutes ces raisons.

Il signifie particulièrement Ne vouloir ou ne pouvoir pas faire plus que ce qu'on a fait, en demeurer là. Contentez-vous de la démarche que vous avez faite. Vous devriez vous contenter de lui avoir ôté son bien, sans en vouloir à son honneur. Contentez-vous de m'avoir trompé une fois. Ne vous contentez pas d'y aller une fois, retournez-y jusqu'à ce que vous le trouviez.

contenter

Se contenter, Acquiescere, B. ex Suetonio.

Il est content, ou il se contente de peu de chose, Contentus est paruo, Paucis contentus, Modico contentus.

Il se contente de ce qu'il a, Viuit sua sorte contentus.

Contenter aucun, Explere animum alicui, Alicui satisfacere.

Contenter totalement quelqu'un, Cumulate alicui satisfacere.

Contenter les creanciers, Dimittere creditores, B. ex Pap.

Contenter quelqu'un et fournir à son desir, Capere animos alicuius.

Contentez-vous, Obsecro satis iam vt habeatis.

Je me contenteray de ceste peine, de m'en pouvoir venger, Satis mihi id habeam supplicij, dum illos vlciscar modo.

Tu me contenteras à ceste charge seulement, si, etc. Ita demum mihi satisfacies, si, etc.

Ne contenter pas nature, Defraudare genium.

Ne te suffise pas, Ne te contente pas d'une fois aller entour, Ne satis habeas semel circuire.

Il n'y avoit nul qui se contentast de ce que luy appartenoit.

Il n'y avoit nul à qui son droict servist de contentement, Neque suum cuique ius modum faciebat.

Qu'un chacun se contente de faire son office, Penso quisque suo acquiescat, B.

Encore ne me puis-je contenter de la besongne qui se fait ici, Me quantum hic operis fiat poenitet.

Il ne se contenta pas d'avoir fait cela, Parum habuit hoc fecisse, Ex Sallust. et Liu.

Homme mal aisé à contenter, Morosus, Inexplebilis.

Synonymes et Contraires

contenter

verbe contenter
2.  Assouvir une tendance.

contenter (se)

verbe pronominal contenter (se)
1.  Limiter ses désirs à.
2.  Fixer des limites à son action.
Traductions

contenter

befriedigen, zufriedenstellensatisfy, content, meet with, make do, gratify, pleasebevredigen, paaien, tevredenstellen, voldoen, tegemoetkomenaan, tegemoetkomen aan, tevreden stellenkontentigicomplacersatisfazeraccontentare, assecondare, contentare (kɔ̃tɑ̃te)
verbe transitif
rendre qqn heureux

contenter

[kɔ̃tɑ̃te] vt
[+ personne] → to please
Il est difficile à contenter → He's hard to please.
[+ envie] → to satisfy [kɔ̃tɑ̃te] vpr/vi
se contenter de qch → to content o.s. with sth, to be content with sth
Je me contente de peu → I'm content with very little.
Il s'est contenté d'un plat du jour → He just had a dish of the day., He contented himself with a dish of the day.
se contenter de faire → to just do
Ils se sont contentés de repeindre en vitesse, au lieu d'une véritable rénovation → They just repainted it quickly, rather than doing a proper renovation.