continuité

(Mot repris de continuités)

continuité

n.f.
Caractère de ce qui est continu : On a récompensé la continuité de ses efforts constance, persistance ; intermittence durée, permanence ; discontinuité
Solution de continuité

CONTINUITÉ

(kon-ti-nu-i-té) s. f.
État de ce qui est d'une seule tenue. La continuité des parties.
Le principe, que tout se fait dans la nature par degrés insensibles, est celui que Leibnitz et ses sectateurs ont appelé loi de continuité [D'ALEMB., Éloges, Bernoulli.]
Cette continuité d'actions et de réactions qu'on voit dans toute la nature [BARTHÉL., Anach. ch. 79]
On chercherait en vain dans les vers de Lucrèce cette finesse de goût, cette continuité d'élégance, surtout cette aimable sensibilité que l'auteur des Géorgiques a répandue dans toutes ses compositions [DELILLE, Trois règnes, Disc. prél.]
Solution de continuité, interruption qui se présente dans l'étendue d'un corps. Le banc des roches présentait en cet endroit une solution de continuité. Fig.
Ce qui a fait cette solution de continuité entre Lafare et Mme de la Sablière [SÉV., 440]
Il n'y a que de grandes maladies qui fassent solution de continuité dans la mémoire [J. J. ROUSS., Ém. V]
Terme de médecine. Solution de continuité, séparation, soit congénitale, soit accidentelle, de parties qui sont continues dans l'état normal. Amputation dans la continuité, celle dans laquelle on est obligé de scier l'os après la section des chairs. Terme de mathématiques. Propriété des fonctions dites continues.
Durée continue. La continuité de ce bruit m'importune.
Il ne faut pas se persuader qu'il mette une rigoureuse continuité de l'oraison [BOSSUET, Or. 6]
La politesse, l'affabilité, l'esprit de communication remplacèrent cette humeur farouche et cette rudesse de caractère qu'avait laissées la continuité des guerres [RAYNAL, Hist. phil. V, 7]
Répétition incessante, enchaînement.
Pour interrompre la continuité de nos bâillements [SÉV., 435]
On aspire à faire évanouir tous vos travaux dans les longueurs et la continuité des interruptions qu'on y apporte [MIRABEAU, Collection, t. IV, p. 338]
Terme de littérature. Continuité d'action, règle qui veut que, dans une pièce de théâtre, l'action principale ne soit interrompue par aucun épisode non nécessaire. Dans le Médecin malgré lui, la scène 2 du IIIe acte, où deux paysans viennent demander un remède pour leur mère à Sganarelle, qui leur donne un morceau de fromage, est tout à fait épisodique ; c'est une faute contre la continuité d'action, quoique à un autre égard on puisse y voir un complément de la peinture du caractère principal ; telle qu'elle est, on la retrancherait à la scène, que le spectateur ne s'apercevrait pas qu'il manque rien à l'ouvrage.

REMARQUE

  • Pour répondre à continu et à continuel, il faudrait, à côté de continuité, le substantif continualité. Mais comme continualité manque, continuité le remplace ; et ce substantif confond la distinction qui existe entre continu et continuel.

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. continuitat ; espagn. continuidad ; ital. continuità ; du latin continuitatem, de continuus, continu.

continuité

CONTINUITÉ. n. f. Liaison non interrompue des parties d'un tout. La continuité des parties.

Solution de continuité, Interruption entre les parties d'un tout, auparavant continues. Ce corps présente en cet endroit une solution de continuité. Fig., Il s'est fait dans sa mémoire une solution de continuité.

Il signifie aussi Durée continue. La continuité des maux. La continuité de ce bruit m'importune.

En termes de Philosophie, La loi de continuité, La loi suivant laquelle aucun changement ne s'exécute dans la nature que par degrés insensibles.

Traductions

continuité

continuityאריכות (נ), הימשכות (נ), הישארות (נ), המשכיות (נ), התמשכות (נ), רצף (ז), תדירות (נ), תמידות (נ), תְּדִירוּת, רֶצֶף, הִתְמַשְּׁכוּת, הִמָּשְׁכוּת, הֶמְשֵׁכִיּוּתcontinuïteit, voortbestaan, voortduringσυνέχειαнепрекъснатостkontinuitakontinuitet연속성kontinuitet (kɔ̃tinɥite)
nom féminin
fait de ne pas cesser

continuité

[kɔ̃tinɥite] nf [action, tradition, entreprise] → continuity