contourné, ée

CONTOURNÉ, ÉE

(kon-tour-né, née) part. passé.
Qui a un certain contour. Une figure bien contournée.
Autour duquel il y a passage, chemin. Coteau contourné par la route.
Tourné de travers, déformé. Fig.
St-Cyrille s'emporte ; il est obscur, bizarre et contourné [CHATEAUB., Génie, I, 1]
En termes de blason, contourné se dit des animaux qui ont la tête tournée vers la gauche de l'écu. En termes de médailles, un médaillon contourné est celui qui est frappé en creux, avec un cercle relevé autour des bords, et dont les figures ont aussi moins de relief que celles des autres. Terme de botanique. Partie contournée, partie qui se replie sur elle-même, et aussi partie qui a été gênée dans sa croissance. Coquille contournée, coquille en spirale. Terme de minéralogie. Cristal contourné, cristal dont les faces ont éprouvé des inflexions.