contrariant, ante

CONTRARIANT, ANTE

(kon-tra-ri-an, an-t') adj.
Qui se plaît à contrarier. Homme, esprit contrariant.
Votre communauté n'est point contrariante contre ses abbesses [BOSSUET, Lett. abb. 54]
Que sert une sagesse âpre et contrariante ? Heureuse la vertu douce, aimable et riante ! [LA CHAUSSÉE, Gouvern. I, 2]
Qui est de nature à contrarier. Cela est bien contrariant.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et aucuns sont qui tout au contraire sont contrarians en toutes choses [ORESME, Eth. 130]
  • XVIe s.
    Ils se persuadent que les doctrines qui y sont contrariantes sont souillées d'impiété [LANOUE, 67]

ÉTYMOLOGIE

  • Contrarier. L'ancien français avait contrarios, contralios.