contre-aimer

CONTRE-AIMER

(kon-trè-mé) v. a.
Aimer en retour.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Siecle vrayment heureux, siècle d'or estimé, Où tousjours l'amoureux se voyoit contreaimé [RONS., 191]
    Tant plus elle est aimée, et tant plus elle prend Plaisir à contre-aimer.... [ID., 706]
    Aime celuy qui t'aime ; un amour en naissant Meurt s'il n'a point de frere autant que lui croissant ; L'amour tire l'amour d'une force aimantine ; Car sa vive vertu languist en la poitrine Du malheureux amant qui n'est point contr'aimé [AMADIS JAMYN, Poésies, p. 75, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et aimer.