contre-gage

CONTRE-GAGE

(kon-tre-ga-g') s. m.
Ce qu'on donne à un créancier, pour sûreté de ce qu'on lui doit. Au plur. Des contre-gages.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et porce que c'estoit droitement mouvement de guerre et de mortix [mortelles] haines, tix [tels] contregagement sunt deffendu du pooir et de l'auctorité du sovrain le roy de France [BEAUMANOIR, XXXII, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et gage.