contre-hus

CONTRE-HUS

(kon-trû) s. m.
En Normandie, partie d'une porte coupée en deux, le haut pouvant s'ouvrir, tandis que le bas reste fermé ; le contre-hus se rencontre à l'entrée des boutiques, et le hec (voy. ce mot au Supplément) à celle des maisons de fermier [H. MOISY, Noms de famille normands, p. 206]
Petite porte, quelquefois à perpétuelle demeure, quelquefois susceptible d'être enlevée à volonté, qui est au devant de la porte entière, et qui atteint à moitié environ de la hauteur de celle-ci [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et huis.