contre-mur

CONTRE-MUR

(kon-tre-mur) s. m.
Petit mur bâti latéralement à un autre qu'il soutient et fortifie.
Les Rhodiens travaillèrent à élever un contre-mur à l'endroit où Démétrius devait faire battre les murailles de la ville [ROLLIN, Hist. anc. XVI, 8]
Au plur. Des contre-murs.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et, si aucun veut faire cheminée contre un mur moitoyant, il y doit faire contre-mur [, Ordonn. de 1485]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et mur.

contre-mur

CONTRE-MUR. n. m. T. d'Arts. Petit mur qu'on bâtit tout le long d'un autre pour le fortifier, pour le préserver. Faire un contre- mur à une terrasse. Des contre-murs.

contre-mur


CONTRE-MUR, s. m. Mur que l'on bâtit tout le long d'un aûtre, ou pour le fortifier, ou pour le conserver.