contre-pied

contre-pied

n.m. (contre-pieds).
Ce qui est à l'opposé d'une opinion, d'un comportement : Sa théorie est le contre-pied de la vôtre contraire, inverse
Prendre le contre-pied de qqch,
s'appliquer à faire, à soutenir le contraire : Les enfants prennent souvent le contre-pied de ce que disent leurs parents.

contre-pied

(kɔ̃tʀəpje)
nom masculin pluriel contre-pieds

s'opposer complètement à qqch Il n'est jamais d'accord avec moi et prend toujours le contre-pied de ce que je dis.

CONTRE-PIED

(kon-tre-pié ; le d ne se lie jamais) s. m.
Terme de chasse. Voie que la bête a suivie, et que les chiens, se trompant, prennent au lieu de la voie que la bête continue. Suivre le contre-pied, suivre les traces à rebours.
Fig. Le contraire d'une chose.
Les gens avaient pris justement Le contre-pied du testament [LA FONT., Fabl. II, 20]
Je chanterai fort bien le contre-pied de la chanson [SÉV., 241]
Prenez le contre-pied, et montrez qu'il n'y a rien à craindre [BOSSUET, Lett. quiét. 145]
Il faut donc prendre le contre-pied de ses sentiments [ID., Avert. 5]
Il faut prendre le contre-pied de tout ce que VOUS avez fait [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Prenez le contre-pied de l'usage [ID., ib. II]
À contre-pied, loc. adv.
Il faut aller tout à contre-pied de ce qu'on veut lui inspirer [SÉV., 347]
Il n'a point de pluriel.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ascagne prend le contre-pied [d'un avis émis en un conseil de guerre], exalte les forces fraisches et choisies par la chrestienté.... [D'AUB., Hist. I, 244]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et pied ; provenç. contrapes.

contre-pied

CONTRE-PIED. n. m. inv. T. de Chasse. Direction prise par les chiens qui n'est plus celle que suit la bête. Les chiens avaient pris le contre-pied du cerf, du sanglier.

Il désigne au figuré le Contraire de quelque chose. Il prend toujours le contre-pied de ce qu'il faudrait dire, de ce qu'il faudrait faire.

contre-pied


CONTRE-PIED, s. m. Au propre, se dit (à la chasse) des chiens, qui ont pris la voie que la bête a quitée, au lieu de celle qu'elle tient. Au figuré, il signifie ce qui est contraire à.... Il fait le contre pied de ce qu'on lui dit. Il prend le contre pied de ce qu'il faudroit faire. "C'est justement le contrepied de ce que vous disiez. — Mde de Sévigné dit, aler à contrepied. Cette expression est moins conforme à l'usage. "Il faut aler tout à contrepied de ce qu'on veut lui inspirer, et ce seroit le chemin, s'il y en avoit. — On dirait mieux, il faut prendre le contre-pied de, etc.

Synonymes et Contraires

contre-pied

nom masculin contre-pied
Ce qui est à l'opposé de.
Traductions

contre-pied

[kɔ̃tʀəpje] nm (= inverse, opposé) le contre-pied de ... → the exact opposite of ...
prendre le contre-pied de (dans une discussion) → to take the opposing view to; (par son action) → to take the opposite course to
prendre qn à contre-pied (SPORT) → to wrong-foot sb