contre-piquer

CONTRE-PIQUER

(kon-tre-pi-ké) v. a.
Répondre à une parole piquante par une parole piquante.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Pour le contrepicquer d'un pareil traict de moquerie, il feist une chanson à l'imitation de la sienne [AMYOT, Flam. 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et piquer.