contre-tirer

CONTRE-TIRER

(kon-tre-ti-ré) v. a.Terme de gravure et de dessin.
Faire la contre-épreuve d'une estampe ou d'un dessin.
Copier trait pour trait en calquant. Contre-tirer un plan. Peu usité en ce sens.

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et tirer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CONTRE-TIRER.
    Ajoutez :
    Je lui avais prêté six médailles qu'il avait fait contre-tirer [GUI PATIN, Lett. t. II, p. 212]

contre-tirer

CONTRE-TIRER. v. tr. T. d'Arts. Faire la contre-épreuve d'une estampe, d'un dessin.

contre-tirer


CONTRE-TIRER, v. a. Il se dit des estampes, des tableaux, d'un plan, d'une carte, etc. Contre-tirer une estampe, c'est sur une estampe fraîchement tirée, en tirer une aûtre. — Contre-tirer un tableau un plan, etc. c'est les copier trait pour trait par le moyen d'une toile fine, d'un papier huilé, d'un canevâs, etc. qu'on met dessus.