contre-titré, ée

CONTRE-TITRÉ, ÉE

(kon-tre-ti-tré, trée) adj.
Où le titre a été indiqué contrairement à la loi, en parlant d'ouvrages d'or ou d'argent.
Seront saisis et confisqués tous les ouvrages d'or et d'argent sur lesquels les marques des poinçons se trouveront entées, soudées ou contre-titrées en quelque manière que ce soit, [, Loi du 19 brumaire an VI, art. 109]