contre-trahison

CONTRE-TRAHISON

(kon-tre-tra-i-zon) s. f.
Trahison opposée à une trahison. Au plur. Des contre-trahisons.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il vaut mieux aller attaquer une place pour la surpendre, lorsque personne ne vous tient la main, que si quelque traistre la conduict ; car pour le moins estes vous asseuré qu'il n'y a point de contre trahison [MONTLUC, Comment. liv. I, an 1543]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et trahison.