contredanse et mieux contre-danse

CONTREDANSE et mieux CONTRE-DANSE1

(kon-tre-dan-s') s. f.
Danse de salon où des couples de danseurs placés en vis-à-vis font, à l'opposite les uns des autres, des pas et des figures semblables. La contredanse au XVIIe siècle se dansait à deux personnes ; elle se danse aujourd'hui presque toujours à huit, divisées en quatre couples.
Et près d'aimables étourdis à la contre-danse il répète : Comme vous j'ai dansé jadis [BÉRANG., Av. de Bagn.]
La ritournelle d'une contredanse interrompit notre dialogue [CH. DE BERNARD, Un acte de vertu, § 4]
Air de contredanse. Jouer une contredanse.

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et danse ; c'est-à-dire danse où chacun fait en sens contraire exactement ce que fait ou ce qu'a fait son vis-à-vis. C'est par erreur que presque tous les étymologistes donnent la country-dance anglaise comme l'origine de notre contredanse et de son nom ; c'est une confusion expliquée à l'article contredanse 2.