contredanse et primitivement country-dance

CONTREDANSE et primitivement COUNTRY-DANCE2

(kon-tre-dan-s' et kaun'-tri-dan-s') s.f.
Sorte de danse rustique ancienne en Angleterre, où elle signifie danse de campagne, et importée en France sous la Régence, c'est-à-dire entre 1715 et 1723.
On quitta les danses françaises pour se mettre aux contredanses [HAMILT., Gramm. 7]
Dans les contredanses anglaises on est ordinairement sur deux lignes, les dames d'un côté, les cavaliers de l'autre en aussi grand nombre qu'on le juge à propos, les cavaliers en face de leurs dames.... Le cavalier qui est à la tête d'une ligne avec sa dame commence et continue la contredanse jusqu'au bout et ainsi de suite.... et quand les premiers figurants sont revenus à leurs places, la contredanse est finie [COMPAN, Dictionn, de la Danse, 1787, au mot rond.]

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. country-dance, de country, campagne (qui vient du français contrée), et dance, danse : danse de campagne. Il est visible que la country-dance était une sorte de branle qui n'avait rien de commun avec notre contredanse, et que celle-ci était une danse savante et polie et non une danse de campagne. La paronymie a confondu sous un même nom ces deux danses complétement différentes.