contrefaire


Recherches associées à contrefaire: contredire, médire

contrefaire

v.t. [ lat. contrafacere, imiter ]
1. Déformer ou simuler afin de tromper : Le kidnappeur avait contrefait sa voix au téléphone déguiser faire semblant de souffrir ; feindre, jouer
2. Imiter en déformant : Vous contrefaites sa démarche d'une manière très amusante parodier, singer
3. Produire une contrefaçon : Contrefaire une signature.

contrefaire

(kɔ̃tʀəfɛʀ)
verbe transitif
1. fabriquer une imitation d'un produit contrefaire une marqueune signature
2. figuré changer qqch pour tromper contrefaire sa voix

contrefaire


Participe passé: contrefait
Gérondif: contrefaisant

Indicatif présent
je contrefais
tu contrefais
il/elle contrefait
nous contrefaisons
vous contrefaites
ils/elles contrefont
Passé simple
je contrefis
tu contrefis
il/elle contrefit
nous contrefîmes
vous contrefîtes
ils/elles contrefirent
Imparfait
je contrefaisais
tu contrefaisais
il/elle contrefaisait
nous contrefaisions
vous contrefaisiez
ils/elles contrefaisaient
Futur
je contreferai
tu contreferas
il/elle contrefera
nous contreferons
vous contreferez
ils/elles contreferont
Conditionnel présent
je contreferais
tu contreferais
il/elle contreferait
nous contreferions
vous contreferiez
ils/elles contreferaient
Subjonctif imparfait
je contrefisse
tu contrefisses
il/elle contrefît
nous contrefissions
vous contrefissiez
ils/elles contrefissent
Subjonctif présent
je contrefasse
tu contrefasses
il/elle contrefasse
nous contrefassions
vous contrefassiez
ils/elles contrefassent
Impératif
contrefais (tu)
contrefaisons (nous)
contrefaites (vous)
Plus-que-parfait
j'avais contrefait
tu avais contrefait
il/elle avait contrefait
nous avions contrefait
vous aviez contrefait
ils/elles avaient contrefait
Futur antérieur
j'aurai contrefait
tu auras contrefait
il/elle aura contrefait
nous aurons contrefait
vous aurez contrefait
ils/elles auront contrefait
Passé composé
j'ai contrefait
tu as contrefait
il/elle a contrefait
nous avons contrefait
vous avez contrefait
ils/elles ont contrefait
Conditionnel passé
j'aurais contrefait
tu aurais contrefait
il/elle aurait contrefait
nous aurions contrefait
vous auriez contrefait
ils/elles auraient contrefait
Passé antérieur
j'eus contrefait
tu eus contrefait
il/elle eut contrefait
nous eûmes contrefait
vous eûtes contrefait
ils/elles eurent contrefait
Subjonctif passé
j'aie contrefait
tu aies contrefait
il/elle ait contrefait
nous ayons contrefait
vous ayez contrefait
ils/elles aient contrefait
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse contrefait
tu eusses contrefait
il/elle eût contrefait
nous eussions contrefait
vous eussiez contrefait
ils/elles eussent contrefait

CONTREFAIRE

(kon-tre-fê-r') , je contrefais, tu contrefais, il contrefait, nous contrefaisons, vous contrefaites, ils contrefont ; je contrefaisais ; je contrefis ; je contreferai ; contrefais, contrefaisons, contrefaites ; que je contrefasse, que nous contrefassions ; que je contrefisse ; je contreferais ; contrefaisant ; contrefait v. a.
Reproduire, par imitation, quelqu'un ou quelque chose.
Ils contrefont le guet, et de voix magistrale.... [RÉGNIER, Sat. X]
Il ne put du pasteur contrefaire la voix [LA FONT., Fabl. III, 3]
Vos paroles, le ton de votre voix, vos regards, vos pas, votre action et votre ajustement ont je ne sais quel air de qualité qui enchante les gens ; je vous étudie des yeux et des oreilles, et je suis si remplie de vous, que je tâche d'être votre singe et de vous contrefaire en tout [MOL., Critique, sc. 4]
Une candeur que rien ne peut contrefaire [FÉN., Tél. XII]
De jeunes gens furent accusés d'avoir déjà fait quelque chose de semblable dans une partie de débauche et d'avoir contrefait les mystères de Cérès et de Proserpine [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 629, dans POUGENS]
On contrefait aisément une démarche contrainte, on copie difficilement celle qui est naturelle [CONDILLAC, Art d'écrire, II, 11]
Les moyens par lesquels la nature forme ou décompose les mixtes ne sont pas en notre pouvoir ; nous ne pouvons qu'observer ses opérations et non les contrefaire [CONDORCET, Bucquet.]
Telle est de ces rochers la bizarre structure ; On doute, en les voyant, si la fière nature A de l'art, à son tour, contrefait les travaux [MASS., Helvétiens, V]
Des femmes gouvernant des princes trop crédules, Sachant tout contrefaire et tout dissimuler [M. J. CHÉNIER, Charles IX, I, 1]
Absolument.
Il y a si peu de gens qui voient nettement combien il y a de distance entre faire et contrefaire [BUFF., Nature des anim.]
Imiter par moquerie, pour faire rire, pour donner du ridicule. Il le contrefaisait de la manière la plus comique. Absolument.
Sans vouloir louer la qualité de contrefaire, il faut avouer que c'est la chose du monde qui réjouit le plus parfaitement [SÉV., t. X, lett. 974, dans POUGENS]
Feindre d'être ce qu'on n'est pas.
J'évite toutes les apparences qui semblent contrefaire le favori [BALZ., liv. V, lett. 10]
Celle-ci [la chevrette], quittant sa retraite, Contrefait la boiteuse, et vient se présenter [LA FONT., Fabl. XII, 15]
Le papelard contrefait l'étonné [ID., Herm.]
Il contrefait le sot et le badin [ID., Mazet.]
N'y a-t-il point quelque danger à contrefaire le mort ? [MOL., Mal. imag. III, 18]
Par extension, déguiser. Contrefaire sa voix, son écriture.
Terme de droit criminel. Pratiquer la contrefaçon ou la contrefaction. Contrefaire un ouvrage, une gravure, une machine, le poinçon d'un fabricant. Contrefaire la signature de quelqu'un, un billet.
Défigurer. Il a eu des convulsions qui lui ont contrefait tout le visage.
Se contrefaire, v. réfl. Se donner pour ce qu'on n'est pas.
Que sert-il qu'on se contrefasse ? Prétendre ainsi changer est une illusion : L'on reprend sa première trace à la première occasion [LA FONT., Fabl. XII, 9]
Prenez ma jupe et contrefaites-vous [ID., Coc.]
L'art des précautions était inutile, parce que l'art de se contrefaire n'était pas encore inventé [MASS., Or. Fun. Villars.]
Par malheur je n'ai point l'art de me contrefaire [GRESSET, Méchant, I, 4]
Être contrefait, imité par fraude. Cette signature peut aisément se contrefaire.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mais il ne porent engin faire Que cil dedens ne contrefacent [, Roman de Brut, f° 103, dans LACURNE]
  • XIIIe s.
    Bossu si contrefait ne camus si puant [, Chastie-Musart]
    Onques ne fu si contrefet ; Il sembloit qu'il fust d'enfer tret [, Ren. 22737]
    Demain irés droit à la tor, Com se fuissiés engigneor [ingénieur] ; Li portiers a le cuer felon ; Sempres vous metra à raison ; Et vous par engin respondez Que contrefaire la voulés, Quant vous serez en vostre terre [, Fl. et Bl. 2119]
    Et li païsans qui contrefist le chevalier, fu raens [racheté] de deux cens livres [BEAUMANOIR, XXXV, 26]
    Si comme li aucun, quant il aroient fet les meffès, contreferoient le hors du sens por escaper [ID., LII, 20]
    Il [le vieillard] devient entantiz de parole et de fait, Lourt et sourt et aveugle, bossu et contrefait [J. DE MEUNG, Test. 178]
  • XIVe s.
    Vous mesmes n'avez vous pensé, Cuidant vostre euvre estre bien faicte, Qu'en la fin estoit contrefaicte [, l'Alchim. à nat. 126]
  • XVe s.
    Là trouvasmes dames de belles sortes ; Car il n'y ot contrefaites ne tortes [CHRIST. DE PISAN, Dit de Poissy.]
    Dam d'enfer, de tous biens amoureuse, Contrefaire vo lez la precieuse [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 255, dans LACURNE]
    Et telz seigneurs y a qui n'ont que treize livres de rente qui se glorifient de dire : parlez à mes gens, cuidans par ceste parolle contrefaire les très grans seigneurs [COMM., I, 10]
    Et [Louis de Creville] commença à contrefaire le duc de Bourgongne et à frapper du pied contre terre [ID., IV, 8]
    Si avoient en leur compagnie ung chevalier moult contrefait de bosses [, Perceforest, t. I, f° 69]
  • XVIe s.
    La generale police du monde, où il n'y peult avoir rien de contrefaict [MONT., I, 258]
    Il ne fault pas croire que cette contenance feust toute faulse et contrefaicte [feinte] [ID., I, 269]
    Et ces Aegyptiennes contrefaictes [qui ne sont pas d'Égypte] ramassées d'entre nous [ID., I, 306]
    Il se meit luy mesme entre les fuyards, et contrefeit le couard [ID., I, 321]
    La faulte d'apprehension et la bestise contrefont par fois les effects vertueux [ID., II, 121]
    Les jeunes en les considerant y sont deceus, comme les oiseaux l'estoyent en regardant les fruits contrefaits que Zeuxis avoit pourtraits en ses tableaux [LANOUE, 139]
    Ce ne sont ici [dans les romans] que fils de rois, princes et seigneurs qui contrefont les gladiateurs [ID., 144]
    Il n'y avoit un peintre ne imageur qui peust advenir à le bien tirer et contrefaire naïfvement après le vif [AMYOT, Démétr. 3]
    Tous les autres, et mesmement Demetrius, ne faisoient que contrefaire sa gravité [ID., ib. 57]
    Nous avons veu force gens gager pour contrefaire les aveugles et les boiteux [D'AUB., Faen. II, 6]
    Il me conte qu'il alloit contrefaire une entreprise sur la Rochelle pour en faire une à bon escient sur Poictiers [ID., Hist. II, 159]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. contrafar, contrafayre ; catal. contrafer ; espagn. contrahacer ; ital. contraffare ; du latin contra, contre, et facere, faire : faire contre, imiter.

contrefaire

CONTREFAIRE. (Il se conjugue comme FAIRE.) v. tr. Imiter quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu'un. Contrefaire la voix, les gestes d'un autre.

Il signifie plus ordinairement, en mauvaise part, Copier les autres, dans le dessein de les tourner en ridicule. Ce petit drôle contrefait tout le monde. Il le contrefait à merveille.

Il signifie aussi Feindre d'être ce qu'on n'est pas. Contrefaire l'insensé. Contrefaire l'homme de bien. On ne peut pas se contrefaire longtemps.

Il signifie particulièrement Imiter par contrefaçon, par contrefaction. Contrefaire un livre, une gravure. Contrefaire une pièce de monnaie. Contrefaire le poinçon d'un fabricant. Contrefaire l'écriture, la signature de quelqu'un. Édition contrefaite. Ouvrage contrefait.

Il signifie encore Déguiser. Contrefaire son écriture. Contrefaire sa voix.

Il signifie aussi Rendre difforme, défigurer. Il a eu des convulsions qui lui ont contrefait tout le visage.

Le participe passé CONTREFAIT, AITE, se prend aussi adjectivement pour Difforme. Cet homme est contrefait. Une taille toute contrefaite. Il a les jambes contrefaites.

contrefaire

Contrefaire, Imitari, Simulare, Assimulare, Adumbrare, Fingere, Effingere.

Aisé à contrefaire, Imitabilis.

Contrefaire naïfvement, Exprimere.

Lors j'eusse voirement esté celuy que je contrefaisois, ou qui estoy fainct d'estre, c'est à dire que je faindoy d'estre, Tum pol ego is essem vere qui assimulabar.

Contrefaire quelqu'un, Aliquem agere, Commentari aliquem, Hominis mores effingere, Sermones alicuius exprimere, aut similitudinem.

Contrefaire quelque chose, Induere simulationem alicuius rei.

Se contrefaire, ou Contrefaire l'homme de bien, Alienam personam ferre, Personam viri boni suscipere, vel induere.

Contrefaire du rhetoricien, Fingere se rhetora.

Contrefaire lettres, Assimulare literas.

Contrefaire le sing de quelqu'un, Chirographum eius imitari, B. ex Cic.

Contrefaisoit toutes les mines, Exprimebat omnes vultus, B. ex Cic.

Contrefaire du philosophe, et en prendre le titre, Personam philosophi induere, et sibiipsi hoc nomen inscribere.

Qui contrefait tous gestes et contenances, Mimus, Imitator, Morpheus.

Contrefaict, Fictus, Effictus, Adulterinus.

Un homme contrefaict, bossu, tortu, etc. Informis, Deformis, Prauo corpore, Distortus, et distortissimus, Corpus prodigiosum, et monstris insigne.

Synonymes et Contraires

contrefaire

verbe contrefaire
1.  Imiter pour se moquer.
2.  Reproduire frauduleusement.
falsifier -littéraire: plagier.
3.  Déformer pour tromper.
Traductions

contrefaire

זייף (פיעל), חיקה (פיעל), חִקָּה

contrefaire

vervalsen, imiteren, nabootsen, namaken [te kwader trouw], veranderen, verdraaien

contrefaire

contraffare

contrefaire

padělat

contrefaire

forfalske

contrefaire

schmieden

contrefaire

falsificar

contrefaire

takoa

contrefaire

krivotvoriti

contrefaire

鍛造する

contrefaire

단조하다

contrefaire

utforme

contrefaire

wykuć

contrefaire

forjar

contrefaire

kämpa sig fram

contrefaire

ปลอมแปลง

contrefaire

dövmek

contrefaire

làm giả

contrefaire

伪造

contrefaire

изградят

contrefaire

[kɔ̃tʀəfɛʀ] vt
[+ document] → to forge, to counterfeit; [+ signature] → to forge
[+ personne, démarche] → to mimic
(= dénaturer) [+ voix] → to disguise