contrefaiseur, euse

CONTREFAISEUR, EUSE

(kon-tre-fè-zeur, zeû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui contrefait la voix, les gestes des personnes, le cri des animaux.
Point de quartier à ce contrefaiseur de gens [MOL., Impromptu, 3]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un serieux et grave, non pas satyrique, ni comique, c'est à dire contrefaiseur d'amitié [AMYOT, Com. discern. le flatt. 8]
    Mesmes l'un desquels estoit le contrefaiseur d'esprit [H. EST., Apolog. pour Hérod. dans RAYNOUARD, contrafazedor.]

ÉTYMOLOGIE

  • Contrefaire ; provenç. contrafazedor ; esqagn. contrahacedor ; ital. contraffacitore.