contrefort

contrefort

n.m.
1. Ouvrage de maçonnerie élevé contre un mur pour le soutenir : Les contreforts d'un rempart.
2. Pièce de cuir qui renforce la partie arrière d'une chaussure, au-dessus du talon.
3. Partie située en bordure d'un massif montagneux, moins élevée que le massif principal : L'Afghanistan s'étend sur les contreforts de l'Himalaya.

contrefort

(kɔ̃tʀəfɔʀ)
nom masculin
1. architecture pilier qui soutient un mur les contreforts d'un château
2. géographie montagne basse qui est devant une montagne plus haute les contreforts des Alpes

contrefort

CONTREFORT. n. m. T. d'Architecture. Mur servant d'appui à un autre mur chargé d'une terrasse ou d'une voûte.

En termes de Géographie, il se dit des Chaînes de montagnes latérales qui sont comme les appuis de la chaîne principale dont elles dépendent. Les contreforts de la chaîne des Andes. Les contreforts des Alpes.

En termes de Cordonnerie, il désigne une Pièce de cuir dont on fortifie le derrière de la chaussure au dessus du talon.

contrefort

Contrefort, en architecture, Un contreboutant, un pilastre, Parastata, Anteris, huius anteridis, Erisma, erismae. Vitru. Anta, antae.

Traductions

contrefort

אושיה (נ)

contrefort

steunbeer, hielstuk [schoen], uitloper van een gebergte, steunmuur

contrefort

steunpilaar, steunpunt

contrefort

Gewölbepfeiler, Stoß, Stützepfeiler, Widerlager

contrefort

abutmento

contrefort

pegão

contrefort

contrafforte