contremander

(Mot repris de contremandait)

CONTREMANDER

(kon-tre-man-dé) v. a.
Révoquer un ordre, une demande, une commande. Il a contremandé sa voiture. On avait mandé cet officier, mais il a été contremandé.

REMARQUE

  • On ne voit pas pourquoi l'Académie, écrivant contre-balancer avec un trait d'union, écrit contremander en un seul mot, la composition étant la même.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li archevesques contremanda [répondit au mandement] une fie [fois] et autre et tierce, et delaia bien un an, que ankes [jamais] ne respondi [, Chr. de Rains, 239]
    Mandé l'avez, bien un mois a ; Mès onques tant ne vos prisa, Qu'il vos daingnast contremander, Ne jor ne respit demander [, Ren. 17965]
    Et si loons au bailli qu'il ne contremande pas l'assize qu'il a fete savoir [BEAUMANOIR, 34]
    Et si dirons as queles semonces il poent contremander par coustume et as queles non.... [ID., 45]
  • XIVe s.
    Se tu sens que tes ennemis Viengne, prie tous tes amis, Et fay tantost ton mandement ; Mais garde le contremander ; Car li contremant d'un royaume Ont fait ardoir maint toit de chaume [MACHAULT, p. 108]
  • XVe s.
    Si se refroidi grandement de cette croix emprise et preschée, et contremanda ses officiers [FROISS., I, I, 63]
    Ledit duc ne les eust sceu contremander à temps [les seigneurs et l'armée] [COMM., II, 7]
  • XVIe s.
    Ayant contremandé ses amis qu'il avoit assignez au conseil [MONT., I, 129]
    Antigonus avoit contremandé [mandé ensuite] qu'on le renfermast et qu'on le teinst plus à destroit que jamais [AMYOT, Eum. 24]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et mander.

contremander

CONTREMANDER. v. tr. Avertir quelqu'un de ne pas exécuter l'ordre qu'on a donné, de ne pas se rendre à l'invitation qu'on a faite. On avait convoqué cet officier, il a été contremandé. Par analogie, Il avait demandé sa voiture, il l'a contremandée. Il avait commandé un dîner, il l'a contremandé.

contremander

Contremander, Renuntiare, B. ex Plauto, Hinc Nuntij et Renuntij dicti, B.

contremander


CONTREMANDER, v. a. Révoquer l'ordre qu' on a doné. Il régit les persones et les chôses. "On a contremandé cet Oficier: on contremanda le dîner.

Traductions

contremander

ביטל צו

contremander

abbefehlen