contresens

contresens

[ kɔ̃trəsɑ̃s] n.m.
1. Interprétation erronée d'un mot, d'une phrase, opposée à la signification véritable : Si vous traduisez le mot anglais « inhabited » par « inhabité », vous faites un contresens.
2. Ce qui est contraire à la logique, au bon sens ; erreur : La politique économique de ce gouvernement est un contresens aberration, non-sens
3. Sens contraire au sens normal : Il s'est engagé sur une bretelle d'autoroute à contresens en sens inverse de la circulation

contresens

CONTRESENS. n. m. Sens contraire au sens naturel d'une proposition, d'une phrase, etc. Vous interprétez mal ce que je dis vous prenez le contresens de mes paroles.

Il se dit également de Tout sens différent du sens véritable d'un texte. Cette traduction est pleine de contresens. Ce lycéen a fait un contresens, plusieurs contresens dans sa version.

Il se dit encore de Toute manière de lire, de prononcer, de déclamer, etc., qui ne s'accorde pas avec le sens des paroles. Sa manière de lire est un perpétuel contresens. Cet acteur fait sans cesse des contresens. Cette musique forme un véritable contresens avec les paroles.

Il signifie aussi, en parlant des Etoffes, du linge et d'autres choses, Sens contraire à celui où ils doivent être. En faisant ce manteau, on a pris le contresens de l'étoffe.

À CONTRESENS, loc. adv. Dans un sens contraire au sens naturel. Jouer un rôle, lire, déclamer à contresens. Employer une étoffe à contresens. Une dentelle cousue à contresens. Il a pris cette affaire à contresens.

Synonymes et Contraires

contresens

nom masculin contresens
Action ou attitude absurde.
Traductions

contresens

Widersinnmisinterpretation, mistranslationcontrosenso (kɔ̃tʀəsɑ̃s)
nom masculin
mauvaise compréhension de qqch faire un contresens

contresens

[kɔ̃tʀəsɑ̃s] nm
(compréhension erronée)misinterpretation; (dans une traduction)mistranslation
(= absurdité) → nonsense no pl
à contresens [rouler, interpréter] → the wrong way