contrevent

contrevent

n.m.
Volet extérieur en bois.

CONTREVENT

(kon-tre-van) s. m.
Grand volet de bois mis par dehors et qui se ferme sur les fenêtres.
J'aurais une maison blanche avec des contrevents verts [J. J. ROUSS., Ém. IV]
Quand je voyais son contrevent ouvert, je tressaillais de joie [ID., Conf. VI]
Terme de ponts et chaussées. Pièce de bois placée obliquement entre deux fermes d'un pont ou d'une charpente. Pièce du comble d'un bâtiment. Pièce pour contenir la charpente dans les beffrois. Parement d'un creuset de forge ; partie opposée à la tuyère.

REMARQUE

  • L'Académie, qui met un trait d'union à contre-temps, n'en met pas à contrevent, composé de même.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Pour combien il lui vouldroit quitter ung contre-avant [DU CANGE, auventus.]

ÉTYMOLOGIE

  • Contre, et vent.

contrevent

CONTREVENT. n. m. Grand volet de bois ou de fer, qui s'ouvre et qui se ferme du côté extérieur de la fenêtre et qui sert à garantir du vent, de la pluie, du jour, etc. Faire mettre des contrevents à toutes les fenêtres d'une maison. Fermer ouvrir les contrevents.

En termes d'Arts, il se dit d'une Pièce de bois placée obliquement entre les fermes d'une charpente pour leur donner plus de résistance contre l'action du vent.

contrevent


CONTREVENT, s. m. [Kontrevan; 1re et 3e lon. 2e e muet.] Grand volet de bois, qui s'ouvre par le dehors des fenêtres, servant à garantir du vent et de la pluie, quand il est fermé.
   * À~ contrevent, adv. Contre le vent, L' Acad. ne met point cet adverbe: l'Abé Prévot l'a employé. "Ils chassent les Autruches à cheval, en prenant soin de les pousser à contrevent.

Traductions

contrevent

Laden