contristé, ée

CONTRISTÉ, ÉE

(kon-tri-sté, stée) part. passé.
Contristé par les malheurs publics.
Aussi, à dire vrai, l'âme de Zénon aurait été ébranlée en une pareille rencontre, et celle de M. Mignon contristée et affligée [VOIT., Lett. 58]