convaincu, ue

CONVAINCU, UE

(kon-vin-ku, kue) part. passé de convaincre
Qui a la croyance que. Je suis convaincu qu'il l'a fait à bonne intention.
Peut-être convaincu de votre aversion, Il va donner un chef à la sédition [RAC., Phèd. I, 5]
Seigneur, vous ne pouvez refuser de l'entendre ; Quoique trop convaincu de son inimitié, Vous devez à ses pleurs quelque ombre de pitié [RAC., Phèd. II, 3]
Qui marque la conviction. Parler d'un ton convaincu.
Reconnu coupable.
Mais des crimes pour vous commis à votre vue Et dont je ne serais que trop tôt convaincue.... [RAC., Brit. IV, 2]
Cette dame, la personne du royaume la plus convaincue de factions et d'intrigues [RETZ, t. II, liv. III, p. 51, dans POUGENS]
Atteint et convaincu, formule par laquelle on déclare un accusé coupable. Fig. Une doctrine convaincue d'erreur.