convenable

convenable

adj.
1. Qui est approprié à son objet, à un usage, à une situation : Elle a attendu le moment convenable pour quitter la réunion opportun, propice ; inopportun
2. Qui respecte les bienséances : Restez convenable poli ; grossier, malpoli correct, décent ; incorrect
3. Qui a les qualités requises, sans plus : Un devoir de français convenable acceptable, passable ; lamentable, mauvais

CONVENABLE

(kon-ve-na-bl') adj.
Qui convient. Il a fait un mariage convenable. Il faut en tout choisir le moment convenable. Cela, pour le moment, ne serait pas convenable. J'ai jugé convenable de le faire.
Qu'y a-t-il de plus convenable à la puissance que de secourir la vertu ? [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Ils n'avaient pas encore mis tout l'ordre convenable à leurs affaires [MAUCROIX, Schisme, liv. I, dans RICHELET]
Épargnez-vous le blâme D'un coup peu convenable à la main d'une femme [ROTROU, Bélis. III, 5]
Une tenue, une mise convenable, tenue, mise décente. Une personne convenable celle qui a de bonnes manières. J'ai renoncé à le voir parce qu'il n'était pas convenable. Soyez convenable. Il est convenable que..., avec le subjonctif. Il est convenable que vous fassiez cette visite. Substantivement. Le convenable, ce qui convient. Obéir aux règles du convenable.
Conforme, proportionné. Faire une dépense convenable à sa fortune.
Obligés à une restitution convenable à leur négligence [FLÉCH., Serm. II, 271]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tu dones la viende en tens convenable [, Psautier, f° 175]
    Metre boines femes begines en celui hospital, et oster celes ki covenables n'i seroient [TAILLIAR, Recueil, p. 155]
    Or est-il voirs sans point de fable, Bien est ceste mort convenable à la vie que tu menoies, Quant l'ame avec ce cors avoies [, la Rose, 10418]
    Li mariage mal convenable [BEAUMANOIR, XV, 31]
    Aucunes cozes lesquelles sont convenables au commun pueple soustenir [BEAUMANOIR, XLIX]
    Se la persone est convenable [, Liv. de just. 30]
  • XIVe s.
    Il n'est pas convenable que une meisme persone soit des biens communs et enrichie et honorée [ORESME, Eth. 267]
  • XVe s.
    Philippe d'Artevelle assez convenable et gracieux homme [FROISS., II, II, 101]
    Moult convegnable en est l'usance [ID., Espinette amour.]
  • XVIe s.
    Il fault que les licts soient proportionnez à la maison, les vestements aux licts, et tout le reste des meubles et de la maniere de vivre convenable et correspondante aux vestemens [AMYOT, Lyc. 23]
    Il estimoit estre convenable que la mort mesme des grands personnages portast quelque fruict à la chose publique [ID., ib. 61]
    Ainsi eut il à sa mort honneur convenable à la vertu de sa vie [ID., Fab. 54]
    Quand Mahomet promet aux siens un paradis tapissé.... je veois bien que ce sont des mocqueurs qui se plient à nostre bestise pour nous emmieller et attirer par ces opinions et esperances convenables à nostre mortel appetit [MONT., II, 252]

ÉTYMOLOGIE

  • Convenir ; provenç. convenable, convenhable ; portug. convinhavel.

convenable

CONVENABLE. adj. des deux genres. Qui est approprié, qui convient à quelqu'un ou à quelque chose. Un mariage convenable. C'est pour elle un parti convenable. Vous devriez choisir un temps, un moment plus convenable pour exécuter ce projet.

Il signifie aussi Qui est bien proportionné à quelque chose. Cette bonne action a eu une récompense convenable. Il sera reçu d'une manière convenable à son rang.

Il signifie encore Qui est conforme aux règles de la morale mondaine ou du savoir- vivre. Une tenue, une mise convenable. Cet homme a été très convenable avec moi. S'il est convenable que j'y aille, je suis tout prêt. Ne faites pas cette démarche, elle n'est pas convenable. J'ai jugé convenable de le faire. Cet enfant a une conduite peu convenable.

convenable

Convenable, Propre ou sortable à quelque chose, Accommodus, Accommodatus, Aptus, Appositus, Conueniens.

Convenables à vertu, Virtuti consentanea.

Il est bien convenable, Addecet.

C'est le plus convenable, Commodius est.

Qui est fort convenable et à propos, Peropportunus.

Il n'est pas honneste ne convenable à nous, Neque decet aut conuenit nobis, Dedecet nos.

Qui n'est point convenable, Inopportunus, Indecens.

convenable


CONVENABLE, adj. CONVENABLEMENT, adv. [1re lon. 2e e muet, 3e dout. au 1er, 4e e muet, 5e en a le son d'an. Kon-venableman.] Convenable, propre, sortable, qui convient. Il régit à. — Convenablement, d'une manière convenable. "Cette manière de vivre est convenable à ma situation: il faut se comporter convenablement à son état.
   CONVENABLE, signifie encôre, proportioné à... La grandeur du crime demande une punition convenable; ou, décent, qui est à propôs. En ce sens, il s'emploie ordinairement avec le verbe être, impersonel; et il régit de, devant l'infinitif, ou que, devant le substantif: "Il n'est pas convenable à un homme sage de faire, etc. Il est convenable que je le fasse, etc. Remarquez qu'on emploie le premier régime, quand convenable régit un nom au datif (ou, par la prép. à), et qu' on met le 2d régime, quand convenable ne régit aucun nom.

Traductions

convenable

geeignet, angemessen, bequem, füglich, gehörig, gelegen, gemächlich, tauglich, tüchtig, zeitgemäß, angebracht, anständig, dezent, gebührend, geziemend, ordentlich, passend, schicklich, zusagend, ganz gut, in Ordnungproper, decent, seemly, suitable, appropriate, becoming, convenient, fitting, handy, of use, opportune, expedient, fit, respectable, adequate, advantageous, applicable, apt, comfortable, due, right, useful, correct, all right, okaybehoorlijk, fatsoenlijk, gepast, geschikt, betamelijk, passend, bruikbaar, doelmatig, gemakkelijk, keurig, toepasselijk, voegzaam, welvoeglijk, aanvaardbaar, redelijk, geplaatst, net, netjes, acceptabel, okéהגון (ת), היטב (תה״פ), יאות (ת), כדאי (ת), מהוגן (ת), מספק (ת), נאות (ת), נכון (ת), קורקטי (ת) [נאות], ראוי (ת), הָגוּן, רָאוּי, נָאוֹת, מְסַפֵּק, יָאוּתbehoorlik, geskikt, regadequat, adient, apte, còmode, convenient, oportúpassende, O.K., okaydeca, konvena, oportuna, taŭgaconveniente, acomodado, adecuado, cómodo, decente, oportuno, útil, utilizable, bien, buenoalkalmasadatto, conveniente, decente, capace, idoneo, acconcio, composto, congruo, convenevole, gentile, bello, giustoapropriado, adequado, apto, capaz, cómodo, cômodo, conveniente, decoroso, propício, próprio, bom, certofolositorгодный, подходящий, порядок, хорошийحَسَنٌ, طَيِّب, مُلائِمdobrý, v pořádku, vhodnýαποδεκτός, αρμόζων, εντάξειihan hyvä, okei, sopivadobar, okej, prikladanオーケー, まあまあの, 適切な괜찮은, 적합한, 훌륭한hensiktsmessig, OK, okayodpowiedni, w porządkulämplig, okejเหมาะสม, ตกลง, น่าพอใจokey, orta karar, uygunđược, phù hợp, tạm ổn合适的, 好的, 尚可的 (kɔ̃vnabl)
adjectif
1. qui suffit, que l'on peut accepter un logement convenable
2. qui respecte les règles de politesse une tenue convenable Il n'est pas convenable de les déranger si tard.
3. qui correspond à qqch, qui va bien trouver une solution convenable

convenable

[kɔ̃vnabl] adj
(= propice) [moment, occasion, arrangement] → suitable
(= décent) [comportement] → acceptable, seemly; [robe, milieu] → decent
ce n'est pas convenable (en société) → it's bad manners
[personne] → respectable
Ce sont des gens convenables → They're respectable people.
(de qualité ou quantité acceptable) [logement, salaire] → decent, adequate; [travail] → reasonably good
On a trouvé un hôtel convenable → We found a decent hotel.