convenant

CONVENANT2

(kon-ve-nan) s. m.
Convention faite.
Caliste eut liberté, selon le convenant [LA FONT., Coupe.]
Il a vieilli.
Convenant ou covenant. Voy. ce dernier mot.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Voire, ce dit Lamberz, par itel covenant, Jà n'en reviendra piez [homme] se nous estions cent [, Sax. XX]
  • XIIIe s.
    Frere, vous avez bien oï mon convenant [mes intentions] [AUDEFR. LE BAST., Romancero, p. 33]
    Mauvesement tindrent convenant à leur seigneur et à tous les autres [VILLEH., XXXI]
    Et te veil si à moi lier, Que tu ne me puisses nier Ne promesse, ne covenant [, la Rose, 1983]
    Neis [même] aux Sarrazins ne voult il pas mentir de ce que il leur avoit en convenant [JOINV., 193]
  • XVe s.
    Quand les seigneurs d'Angleterre virent le convenant des Escots, ils firent toutes leurs gens traire à pied [FROISS., I, I, 41]
    Environ vingt six chevaliers et escuyers y furent morts en bon convenant [ID., I, I, 70]
    Cette premiere journée passa sans aucun certain accord, chacun s'en ralla en son lieu, sur convenant de revenir [ID., I, I, 144]
    Les barons gascons eurent en convenant au duc d'Anjou par leur foi et sur leurs honneurs que ils demeureroient bons François à tousjours mais [ID., II, II, 8]
  • XVIe s.
    Ils arresterent que Pompeius auroit la Sicile et la Sardaigne, par tel convenant qu'il nettoyeroit la mer de tous coursaires [AMYOT, Anton. 39]

ÉTYMOLOGIE

  • Convenant 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. CONVENANT. Ajoutez :
    Ancien terme de droit, en Bretagne. Bail à convenant, voy. BAIL au Supplément.
    Bail à convenant, ou, simplement, convenant, ou tenue convenancière, en Bretagne, bail d'après lequel le bailleur peut congédier le preneur, quand il veut, sauf à lui rembourser les améliorations [, les Primes d'honneur, Paris, 1869, p. 146]

convenant

CONVENANT, ANTE. adj. Conforme, bienséant, sortable. Il est vieux.

convenant

CONVENANT. s. m. Voyez COVENANT.

convenant

Convenant, Decens, Conueniens.

Il est bien convenant, Decet.

¶ Convenant, ou Convenant juré, Pactum conuentum, Dicta inter aliquos lex. comme, Je te le donneray par tel convenant, que tu ne l'alieneras onc, Dabo, at ea lege ne de tuo dominio exeat. Il est prins en Amadis pour la chose promise, au premier livre, chap. 34. Amadis eust voulu estre mort, non pour le mauvais traitement qu'on luy faisoit, mais pour le convenant que la dame de Gantasi leur vouloit faire promettre, laquelle signification estre telle en ce lieu, se monstre assez par le precedent pourparlé de ladite dame avec Amadis, Car convenant proprement, comme il en use apres audit chapitre, et ailleurs audit livre, c'est la promesse stipulée, dont l'effect est la chose promise.

¶ Tu feras chose convenante à tes autres faits, Feceris par caeteris tuis factis.